Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2021 2 26 /10 /octobre /2021 17:06
Le mariage de la princesse Mako : ses adieux à la famille impériale après 4 ans de polémiques

par 

En septembre 2017, la princesse Mako présentait au monde son fiancé, Kei Komuro, rencontré à l’université. Quatre ans plus tard, le couple s’est marié civilement au Japon. La fille ainée du prince héritier Fumihito a abandonné ses titres, son statut, son travail, sa place au sein de la famille. Atteinte d’un trouble de stress post-traumatique complexe à cause de la pression autour de son mariage, l’ancienne princesse s’apprête à rejoindre les États-Unis pour démarrer sa nouvelle vie de roturière.

 

Depuis plusieurs décennies, le sort des princesses qui se marient est connu et c’est une quasi fatalité. Dans le cas de la princesse Mako, ce n’est pas sa privation de titre qui a posé problème mais bien un différend financier dans la famille de Kei Komuro. Dans le courant de l’année 2018, on apprenait que le mariage était repoussé afin de laisser plus de temps pour son organisation. En réalité, la famille impériale tentait de mettre fin à ce mariage.

La mère de Kei Komuro est en litige avec son ex-compagnon, qui lui réclame un remboursement du soutien financier qu’il a apporté pour l’éducation de son fils. On parle d’une somme d’environ 30 000 euros. Une somme qui aurait pu être réglée discrètement et rapidement mais qui jusqu’à aujourd’hui est toujours impayée.

L’année dernière, le prince héritier Fumihito d’Akishino, frère cadet de l’empereur Naruhito, a finalement donné son accord pour que sa fille épouse Kei Komuro. «La Constitution stipule que le mariage doit être fondé uniquement sur le consentement mutuel des deux sexes. Si c’est ce qu’ils veulent vraiment, je pense que c’est quelque chose que je dois respecter en tant que parent», avait fini par affirmer l’héritier du trône de Chrysanthème lors d’une conférence de presse organisée à Tokyo à l’occasion de son 55e anniversaire.

La princesse héritière Kiko, mère de la princesse Mako, en a fait de même cette année dans une lettre envoyée à l’occasion de son anniversaire et relayée par Japan Times.

Durant la conférence

de presse, organisée dans un hôtel et non dans un bâtiment officiel et aux frais des jeunes époux, la princesse Mako a présenté ses excuses envers ceux qui désapprouvaient son mariage et pour le trouble causé. Kei Komuro a réaffirmé son amour : «J’aime Mako. On ne vit qu’une seule fois et je veux passer ma vie avec la personne que j’aime». À 14 heures 12, la conférence de presse prenait fin, le couple a salué ensemble les journalistes avant de se diriger vers la sortie.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche