Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2021 6 09 /10 /octobre /2021 16:52
LE SECRET DE LONGEVITE' DES JAPONAIS : LA CUISINE FERMENTEE

Irradiés trois fois, ils deviennent centenaires grâce à cette solution

Chère lectrice, cher lecteur,

Oubliez toutes les belles idées que vous avez sur le Japon et souvenez vous de ça :

Il s’agit de l’attaque nucléaire de Nagasaki le 9 août 1945, trois jours après le bombardement atomique d’Hiroshima.

En quelques jours, 220 000 Japonais sont morts irradiés et brûlés…

… Et des milliards de particules nucléaires ont intoxiqué l’air de l’archipel nippon.

Malheureusement, le cauchemar ne s’est pas arrêté là…

En 2011, l’explosion de l’usine nucléaire à Fukushima fait 22 500 morts et contamine à nouveau le pays et ses environs.

Irradiés trois fois, ils sont devenus centenaires

Vous le savez, les radiations peuvent causer la mort, favoriser l’apparition de cancers et de diverses autres pathologies, souvent mortelles.[1]

Alors avec ces catastrophes accumulées au Japon, tout portait à croire que les maladies graves se déclareraient en nombre et que le taux de mortalité exploserait.

Pourtant à l’heure où je vous écris, c’est le pays avec la meilleure espérance de vie au monde[2] !

On y compte 42 centenaires pour 100 000 habitants (c’est trois fois plus qu’en France) !

Mais le plus incroyable, c’est que le secret de longévité des Japonais n’implique aucun traitement médicamenteux.

Au Japon, si vous voulez être en bonne santé, il faut… manger.

“Il vaut mieux dépenser son argent dans le miso que chez le docteur”

Vous avez sûrement entendu dire que les Japonais se nourrissent surtout de poisson cru et de riz.

Mais en réalité, la majorité des plats qu’ils consomment sont issus de la fermentation[3] comme :

  • Le nattô, une préparation au soja fermenté
  • Le koji[4], un ferment de céréales
  • Le vinaigre de riz[5]
  • Plus de 3000 recettes de tsukemono, des légumes fermentés
  • Les narezushis, un mélange de poisson et de riz fermenté

Et n’oublions pas la soupe miso, une préparation à base de soja fermenté et de ferments de champignons.

Les Japonais la considèrent comme un véritable médicament comme en témoigne cet adage : “Il vaut mieux dépenser son argent dans le miso que chez le docteur”.

D’ailleurs, c’est le miso qui leur aurait permis de se prémunir contre les substances radioactives…[3]

Mais le miso seul n’explique pas pourquoi il y a trois fois plus de centenaires sur l’archipel que chez nous, je vous l’accorde.

Le secret de longévité des Japonais serait d’origine… bactérienne

Le véritable secret des Japonais, c’est qu’ils reconnaissent et exploitent le pouvoir des aliments fermentés.

Je m’explique.

Pendant le processus de fermentation, les aliments sont en anaérobie (privés d’oxygène).

Dans cet environnement :

  • Les mauvaises bactéries, celles qui périment vos produits et les rendent toxiques, ne peuvent pas se développer
  • Inversement, les bonnes bactéries se développent (celles que les scientifiques appellent “probiotiques”)
  • Ces micro-organismes produisent en masse des vitamines, des acides aminés, etc.

À l’issue du processus, vous vous retrouvez avec des aliments fermentés riches en bonnes bactéries qui pourront équilibrer votre flore intestinale, c’est-à-dire…

… Votre microbiote !

Mettez-vous du diesel dans vos intestins ?

Votre intestin est à votre corps ce que le moteur est à la voiture.

Si vous mettez du diesel dans une voiture à essence, vous risquez de ne pas aller loin.

C’est la même chose pour votre microbiote intestinal.

Si vous ne le nourrissez pas correctement, c’est votre corps entier qui “tombera en panne” et pourra développer certaines maladies comme :

  • Les maladies cardiovasculaires[6]
  • Le diabète de type 2[7]
  • Le syndrôme du côlon irritable[8]
  • Les troubles digestifs7
  • Les fatigues chroniques[9]
  • L’obésité[10]
  • Alzheimer[11]
  • Parkinson
  • Etc.

En plus de préserver votre microbiote, les aliments fermentés pourraient même vous aider à vous prémunir de certains cancers.[12]

Mais ça, vous le saviez déjà.

Fermentation et cancer : vous le saviez déjà

En France, notre consommation d’aliments fermentés est limitée comparée à celle du Japon.

Mais nous avons quand même la choucroute, certains fromages, le vin rouge, le pain au levain… et même le café[12] !

Oui, tous ces aliments sont issus de la fermentation.

D’ailleurs, vous le savez sûrement, le café et le vin rouge ont des effets bénéfiques sur votre santé

Une étude montre par exemple que la consommation d’une tasse de café par jour réduirait le risque de cancer du sein chez les femmes ménopausées[13].

C’est pareil pour le vin rouge.

Lorsqu’un vigneron crée son vin, il laisse les raisins fermenter.

Pendant ce processus, le resvératrol, un polyphénol présent dans la peau du raisin, se développe.

D’après certaines études, la consommation de ce polyphénol réduirait significativement le risque de cancer du côlon et du poumon.[14]

Mais le pouvoir des aliments fermentés ne s’arrête pas là.

Manger fermenté, c’est “anti-covid” ?

Je ne peux pas vous dire que les aliments fermentés peuvent vous protéger contre le covid, car aucune étude ne l’a vérifié.

En revanche, ce qui est démontré, c’est le pouvoir de la fermentation sur le système immunitaire.

Il y a 15 millions d’années (donc bien avant la sédentarisation), les grands singes et autres anthropoïdes ont développé un gène que nous avons conservé jusqu’à aujourd’hui : le HCA3.[15]

Grâce à lui, ils pouvaient digérer les fruits fermentés : ceux qui étaient tombés des arbres.

Des chercheurs de l’université de Leipzig[16] (Allemagne) affirment que ce gène permet à l’organisme :

  • De détecter les molécules anti microbiennes présentes dans les aliments fermentés
  • D’activer les cellules immunitaires[17] présentes dans l’intestin (soit 60% à 70% de toutes nos cellules immunitaires)

Pour résumer, notre corps a évolué naturellement pour pouvoir booster notre immunité grâce à la fermentation.

Multipliez votre apport en nutriments par 4 en sortant de la “culture frigo”

Depuis des millénaires, les Hommes maîtrisent la fermentation comme technique de conservation des aliments.

Mais aujourd’hui, nous avons perdu ce savoir-faire ancestral au profit des réfrigérateurs

Le problème, c’est que nous avons aussi perdu une bonne partie de notre apport en nutriments avec ce changement…

Car malgré tout ce que les vendeurs de frigos essaient de nous faire croire, la conservation par le froid peut altérer la qualité nutritionnelle des aliments.[18]

A contrario, le processus de fermentation permet, comme je vous le disais plus haut, de développer la teneur en nutriments et micro organismes présents naturellement dans les aliments.

Par exemple, pour 100g de chou conservé au réfrigérateur, la teneur en vitamine C serait de 8,88 mg.[19]

Mais si vous le laissez fermenter pour faire une choucroute, sa teneur en vitamine C peut augmenter jusqu’à 35 mg[20] !

Ça signifie qu’avec la fermentation, vous multipliez par 4 votre apport en vitamine C, et tout ça rien qu’en rangeant votre chou dans un bocal plutôt qu’au frigo !

Et si vous fabriquiez vos propres probiotiques ?

Comme je vous l’ai dit, les aliments fermentés sont très riches en nutriments et en probiotiques (bonnes bactéries).

Ils vous permettent de prendre soin de votre santé durablement.

À eux seuls, ces probiotiques et ces nutriments aideraient à[19][20] :

  • Retrouver une bonne digestion
  • Réguler le transit intestinal
  • Stimuler l’immunité
  • Éviter les carences et les déficits (vitamines, minéraux, oligo-éléments, etc.)
  • Favoriser la synthèse des vitamines
  • Apporter de l’énergie à votre organisme

Pourtant, de nombreuses personnes soucieuses de leur santé se tournent encore vers les compléments alimentaires industriels ou les cure détox pour obtenir ces effets.

De mon point de vue, il n’y a rien de mieux que produire soi-même ses propres probiotiques !

Et en cuisinant fermenté, vous fabriquez vos probiotiques maison et de manière naturelle !

Votre santé dans un simple bocal

Je ne vous dis pas de vous nourrir uniquement de produits fermentés, loin de là : ajouter de petites quantités de vos préparations fermentées à vos plats suffit largement.

En considérant les études menées sur le sujet[21],[22], même avec de petites quantités régulières, cette alimentation pourrait vous aider à réduire les risques de :

  • Surpoids
  • Troubles digestifs
  • Brûlures gastriques
  • Pression artérielle
  • Cancer colorectal
  • Maladies cardiaques
  • Déséquilibres du microbiote (dysbiose, maladie de Crohn, etc.)
  • Diabète
  • Etc.

Si vous m’avez suivi jusqu’ici, vous devez vous rendre compte que la fermentation est une mine d’or pour préserver notre santé.

Malgré ça, je sais que certains d’entre vous sont réticents à s’y mettre.

Ces dernières années, quelques lecteurs m’ont écrit car ils avaient entendu parler de la fermentation, mais ne savaient pas par où commencer, ni comment s’y prendre pour cuisiner fermenté.

C’est pourquoi j’ai fait appel à un chef cuisinier spécialisé dans la fermentation : Robin Vuillemenot.

L’étoile montante de la gastronomie fermentée en France

Je vous présente Robin Vuillemenot.

Cuisinier professionnel, il a parcouru la France et la Suisse pour découvrir de nouvelles saveurs et créer des alliances gustatives innovantes.

Au-delà de son parcours culinaire impressionnant, c’est aussi l’intérêt de Robin pour la santé naturelle qui m’a convaincu.

Depuis plusieurs années, il s’intéresse aux plantes, à leurs bienfaits sur la santé, à la nutrition et surtout… à la fermentation !

Vous le savez chez PureSanté, nous mettons tout en œuvre pour que vous bénéficiez des meilleurs conseils en matière de santé naturelle.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche