Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2021 3 01 /12 /décembre /2021 14:26
Juan Carlos pourrait revenir en Europe (Photo : Depositphotos.com)

Juan Carlos pourrait revenir en Europe (Photo : Depositphotos.com)

Depuis août 2020, le roi Juan Carlos n’a plus mis les pieds en Europe. Le père du roi Felipe s’est auto-exilé dans le but de préserver la Couronne, alors que différentes enquêtes pouvaient l’inquiéter dans son pays. Les enquêtes concernant les valises du roi d’Arabie saoudite sont toujours en cours en Suisse. Peu importe où il se trouve dans le monde, il ne peut empêcher que la justice fasse son travail. Par contre, des enquêtes pour fraudes fiscales en Espagne l’avaient poussé à quitter le pays pour ne pas entacher le règne de son fils. Un an plus tard, les enquêtes sont sur le point d’être abandonnées.

L’ancien souverain ne peut être inquiété pour des faits qui se seraient produits durant son règne, le chef d’État étant inviolable. Concernant des les affaires de fraude fiscale qui se seraient produites après son abdication en 2014, le roi Juan Carlos a réglé le problème en faisant plusieurs versements d’impôts spontanés et rectificatifs.

Depuis plusieurs mois, différents témoignages de proches indiquent que Juan Carlos, qui vit dans une luxueuse villa d’un complexe hôtelier sur la minuscule île de Nurai à 15 km en face d’Abu Dabi, s’ennuie profondément et souhaite rentrer chez lui. Outre des amis, seules ses deux filles, l’infante Elena et l’infante Cristina, ont régulièrement fait le voyage pour le retrouver. Il est clair que l’ancien souverain a le mal du pays. «Le roi déchu a le mal du pays», titrait Paris Match il y a à peine un mois, en reprenant les propos de Laurence Debray, la biographe du souverain qui est allée à sa rencontre aux Emirats arabes unis.

Estoril et Cascais sont les deux lieux privilégiéDepuis quelques jours, c’est la presse portugaise suivie de la presse espagnole qui s’affolent. Des travaux et quelques allées et venues inhabituelle autour de la Villa Giralda d’Estoril pourraient annoncer un retour imminent. La Villa Giralda fut le lieu où a grandi Juan Carlos et sa famille en exil.Cette demeure a été construite en 1936 comme club-house pour le golf d’Estoril. À partir de 1948, la maison a été utilisée par la famille royale espagnole qui s’était exilée en 1931. La famille de Juan Carlos avait fait de cette villa d’Estoril sa résidence. En 1948, la même année, alors que la famille s’installait à Estoril, au Portugal, Juan Carlos était lui envoyé en Espagne avec l’autorisation de Franco, qui dirigeait le pays. Peu à peu, Juan Carlos obtient les faveurs du dictateur, jusqu’à ce qu’il soit désigné comme son héritier. Juan Carlos retournait voir sa famille au Portugal, les jours de congé dans ses pensionnats espagnols. C’est notamment lors d’un de ces jours de congé, le Jeudi Saint, le 29 mars 1956 qu’il tua son frère cadet en manipulant une arme.Quand Juan Carlos accéda au trône d’Espagne en 1975, à la mort de Franco et selon les volontés de ce dernier, le comte de Barcelone, père de Juan Carlos continua à vivre dans la villa d’Estoril. Il y vécut jusqu’en 1989. À sa mort, en 1993, Juan Carlos en hérita.

Outre l’agitation inhabituelle autour de la villa Giralda d’Estoril, la presse portugaise parle aussi de Cascais comme le futur lieu de domicile de Juan Carlos. Cascais et Estoril sont deux bourgades voisines à environ 30 km à l’est de Lisbonne. Le média Vozpópuli affirme que «Felipe VI a téléphoné au président de la République portugaise, Marcelo Rebelo de Sousa, pour lui demander d’accueillir son père dans le pays». Quinta da Marinha, situé dans le parc naturel à l’est de Cascais, est un autre endroit que pourrait vouloir rejoindre Juan Carlos. On y trouve des résidences exclusives très prisées par le célébrités, comme l’explique Vanity Fair España.

À Estoril également, c’est sa sœur, l’infante Margarita, duchesse de Soria, qui y vit dans une maison depuis des années. Cette maison possède deux salles de bains, un salon et une cuisine et est peut-être un peu modeste pour Juan Carlos, mais il y a de quoi patienter avant de trouver un nouveau logement.Quelle que soit la destination précise, il semblerait que Juan Carlos choisisse le Portugal, là où vit nombre de ses grands amis. Du Portugal, il pourrait aussi rejoindre facilement la Galice, en Espagne. C’est en Galice où le roi avait fait escale il y a un an, avant de prendre un avion pour les Émirats arabes unis. C’est aussi à Sanxenxo, dans la province de Pontevedra que vit l’un de ses meilleurs amis, Pedro Campos.Dans son livre, Laurence Debray évoque aussi le décès de Juan Carlos, 83 ans, qui souhaite plus que tout mourir dans son pays et surtout reposer au monastère de l’Escurial. Si l’état de santé de l’ancien monarque venait à se dégrader, il pourrait rapidement rejoindre l’Espagne et rapatrier son corps, en dernier recours, serait aussi simplifié.

Madrid-Manifestation Republicana 
NICOLAS FONTAINE

RÉDACTEUR EN CHEF

NICOLAS FONTAINE EST RÉDACTEUR WEB INDÉPENDANT DEPUIS 2014. APRÈS AVOIR ÉTÉ COPYWRITER ET AUTEUR POUR DE NOMBREUSES MARQUES ET MÉDIAS BELGES ET FRANÇAIS, IL S'EST SPÉCIALISÉ DANS L'ACTUALITÉ DES ROYAUTÉS. NICOLAS EST AUJOURD'HUI RÉDACTEUR EN CHEF D'HISTOIRES ROYALES. NICOLAS@HISTOIRESROYALES.FR

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche