Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2019 7 10 /11 /novembre /2019 09:31
Film "Jusqu'à la lie" de Christian Le Hemonet
YANN LERAT

YANN LERAT

Un film réalisé à Cannes avec Yann Lerat, Cécile Peyrot, Franck Vidal, Annabelle Veltry, Manuel Bonnet et la participation de Murray Melvin (prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes en 1962 ! pour "Un goût de miel" de Tony Richardson)
 
SYNOPSIS ET DÉTAILS 

 

 

 

Huit ans après qu'un pacte ait été conclu entre eux, Charlotte harcelée au téléphone, cède et accepte le rendez-vous d'Ulysse qu'elle prévoit particulièrement éprouvant. Un honteux secret les lie. Autrefois endettée, elle avait alors accepté l'inacceptable. Ce beau célibataire qu'un ami lui avait présenté était-il l'amoureux inconsolable d'une liaison passée ou un déséquilibré ? Et cet enfant qu'elle évoque à demi-mots, est-il vivant, mort ou imaginaire ? Durant tout un après-midi ce couple improbable se déchirera, d'abord à fleurets mouchetés, puis de plus en plus violemment jusqu'au cruel dénouement                        

Film "Jusqu'à la lie" de Christian Le Hemonet
Analyse de Gilles Gressard (critique cinéma de Positif, Studio CinéLive, Première, Mad-Movies...) :
Un petit castelet surplombant la Côte d’Azur, encombré d’objets art, de meubles et de tableaux hors du temps... Huis Clos étouffant et fascinant pour ce suspense policier, dramatique et psychanalytique qui aspire comme une spirale hypnotisante. 
Un homme, entre deux âges, seul, piégé dans son narcissisme, englué dans sa solitude et ses problèmes... cachant une arme à feu et d’inquiétants traumas derrière une logorrhée de mots raffinés et surannés. Est-ce innocent si cet homme perdu dans son errance psychologique, se prénomme Ulysse ?  
Une femme, une visiteuse, un mystère ? Ex-compagne ? Call girl ? Tueuse avide de vengeance ? 
Ces deux personnages, prisonniers de cette demeure labyrinthe, se déchirent comme deux scorpions, s’attirent comme deux papillons.... jouent avec le feu, jouent au jeu du chat et de la souris.
 
Ces deux « Rumble fish », poissons combattants pataugeant dans le même marigot, emporte dans un grand huit d’amour sans hasard mais avec haine assumée, sur les traces des fantômes d’un Tennessee Williams ou d’un Edward Albee... 
D’ailleurs, comme le couple d’ « Qui a peur de Virginia Woolf », les deux « Rumble fish » de « Jusqu’à la lie » jouent au jeu de l’enfant caché, disparu, inventé ! Le huis clos devient intense et, grâce à (ou malgré) des dialogues très littéraires, ils promènent dans un dédale de pièces et couloirs, sentiments et violence, dont on ne sort pas indemne. On suit ce couple de monstres trop humains non seulement pour voir jusqu’où ils iront dans l’ignominie, la destruction psychologique (auto et réciproque)  mais pour connaître leur lourd secret... Détective de l’âme et détective du crime, venu ou à venir... Tel des petits Marlowe, lové dans son fauteuil de cinéma, on cherche notre propre « Faucon maltais », on plonge derrière ces deux « singuliers », à la recherche de l’innocence, disparue ou enfouie, qu’est l’enfance. Origine de ces blessures passées que les deux protagonistes s’infligent et s’automutilent jusqu’au sang... Jusqu’à la lie. 
« Jusqu’à la lie » démarre moderato mais change rapidement de braquet vers le crescendo et le fortissimo. Une descente fascinante et sans complaisance ni concession, dans le Maelstrom des passions et des sentiments.
 

Murray Melvin

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 16:10
EXPOSITION LARS FREDRIKSON  16 novembre 2019 / 22 mars 2020  2e plateau du MAMAC – Nice

Le MAMAC conçoit, en collaboration avec le Nouveau Musée National de Monaco, la première grande rétrospective de Lars Fredrikson. Le travail de cet artiste pionnier, disparu quasi-anonymement en 1997, jouit depuis quelques années d’une redécouverte et d’une relecture. De grands ensembles d’œuvres sont ainsi entrés récemment dans les collections du Centre Pompidou, de la GAM à Turin et d’autres collections publiques et privées internationales.

D'origine suédoise, Lars Fredrikson s'installe dans le sud de la France en 1960. Artiste inventeur, chercheur inlassable et bricoleur de haut vol, il est passionné tout autant par l’univers sensible de la poésie que par les expérimentations plastiques ; fasciné tant par la philosophie extrême orientale que par les possibles offerts par les technologies de son temps. S’entremêlent et se succèdent ainsi au fil des années, une pratique artistique de facture classique - en témoigne l’abstraction gestuelle de ses aquarelles qui le rattache à un courant formaliste - et des expérimentations techniques sur téléviseur, fax, produisant des lignes serpentines d’une épure égale. Ses recherches sont pleinement ancrées dans l'esprit de son temps : à l’instar de Nam June Paik, Fredrikson va très tôt travailler avec les potentialités de la télévision et les détourner dans son œuvre plastique, tandis que ses recherches sur les structures de l’invisible et l’aléatoire frappent par leur proximité avec la démarche de John Cage.

Porosité des champs esthétiques et porosité des champs de production : Lars Fredrikson entreprend une intense activité de gravure aux ateliers de la Fondation Maeght avant d’en opérer le déplacement dans les domaines de la sculpture et du livre. Conjointement, dès les années soixante, Lars Fredrikson s’empare de la question sonore, et défend l’idée d’un « espace plastique », révélé et façonné par la matière-son. « Je voulais que ma sculpture parle de l’espace dans lequel nous nous trouvons, qu’elle donne des indications sur ce qui nous entoure- y compris l’espace sidéral »[1], déclare-t-il alors.

Son approche protéiforme est traversée par une tentative de capter et révéler à travers le langage, des gravures, dessins aux fax, inox martelés ou œuvres sonores, des flux énergétiques telluriques, sidéraux ou intérieurs. Son œuvre interroge ainsi les notions d’espace, de vide, de rythmes corporels, notre capacité à les percevoir, et leur convolution avec les lois cosmiques. Lars Fredrikson rend ainsi palpable ce que l’on ne voit pas et qui est pourtant sous nos yeux : l'interaction des éléments et du monde.

Le réseau de collaborations et d’amitiés de Lars Fredrikson permet de dresser une ébauche du paysage artistique et littéraire français, et plus spécifiquement celui de la région niçoise, dont il fréquente quelques-unes des plus emblématiques institutions - la Villa Arson et la Fondation Maeght notamment. Son approche plastique sonore et sa transmission pédagogique de l’écoute se sont répercutées localement à plusieurs niveaux : en 1971 il est nommé au département audio-visuel de la Villa Arson au sein duquel il crée le premier atelier de « Son et de recherches électro-acoustiques et visuelles » qu’il dirige jusqu’en 1991. Sa recherche et son engagement pédagogique en font une figure influente pour toute une génération d’artistes qui, aujourd’hui, sont les moteurs à divers degrés de la perpétuation et du partage de ces pratiques sonores sur la Côte d’Azur.

Le parcours proposé s’ouvre sur les dimensions cosmiques des œuvres luminocinétiques, gravures, aquarelles et peintures. Ces relations conduisent vers les reliefs en Inox et leurs infinis jeux de reflets. Martelés, pliés, striés, ces feuilles d’inox créent un espace englobant à la frontière entre le réel et le virtuel. L’exposition invite ensuite à l’appréhension des interférences, des collages et des dessins par fax jusqu’aux œuvres et expérimentations sonores avec la présentation exceptionnelle du studio son de l’artiste.

Ce parcours non linéaire, opérant des renvois multiples, est étayé par une documentation inédite, fruit d’un long travail de recherche. Il permet de mettre à jour la contribution singulière de Lars Fredrikson et l’ampleur de son héritage.

[1] Lars Fredrikson, entretien avec Maurice Benhamou, in Maurice Benhamou, Le visible et l’imprévisible, L’Harmattan, Paris, 2016, p.193

 

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 15:57
Nice: Lecture pour Tous reçoit Delphine Bertholon

Lecture pour Tous reçoit Delphine Bertholon

 

En présence de Jean-Luc Gagliolo, Conseiller municipal délégué au patrimoine historique, à l’archéologie, aux archives, à la littérature, à la lutte contre l’illettrisme, au théâtre, à la langue niçoise et à l’accueil des nouveaux Niçois

 

Mardi 12, mercredi 13 & jeudi 14 novembre 2019

Nice

 

 

Depuis septembre 2008, la Ville de Nice invite des écrivains à intervenir dans les établissements scolaires, hospitaliers, pénitentiaires, maisons des seniors, EHPAD et structures associatives et culturelles de la Ville de Nice et de la Métropole Nice Côte d’Azur. Intitulée Lecture pour Tous, cette opération vise à prévenir l’illettrisme à travers les rencontres entre écrivains et différents publics.

 

La semaine prochaine, c’est Delphine Bertholon qui interviendra dans les établissements scolaires, associatifs et hospitaliers de la Ville de Nice autour de ses ouvrages Cabine commune, Ma vie en noir et blanc et Grâce.

 

··· Delphine Bertholon

 

Delphine Bertholon est née à Lyon en 1976. Après une maîtrise de Lettres Modernes, elle monte à Paris rejoindre des amis réalisateurs, devient scénariste, puis romancière. Elle publie en 2007 Cabine Commune (JC Lattès). Suivront Twist, L’effet Larsen, Grâce, Le soleil à mes pieds, Les corps inutiles et Cœur-Naufrage. Elle publie également pour la jeunesse : Ma vie en noir et blanc (Rageot, 2016) et Celle qui marche la nuit (Albin Michel, 2019).

 

Photo : Delphine Bertholon ©Virginie Faucher

 

··· Programme

 

Mardi 12 novembre

10h – 12h              Collège Vernier (3ème et 4ème)

33, rue Vernier – Nice

13h30 – 15h Collège Roland Garros (3ème) – En présence de Jean-Luc Gagliolo

10, boulevard de Cimiez – Nice

15h30 – 17h Collège Frédéric Mistral (3ème) – En présence de Jean-Luc Gagliolo

59, avenue Yvonne Vittone – Nice

 

Mercredi 13 novembre

8h30 – 10h            Lycée Thierry Maulnier

2, avenue Claude Debussy – Nice

10h30 – 12h Collège Henri Fabre (4ème)

26, boulevard Henri Sappia – Nice

14h30 – 16h Forum Nice Nord

                            10, boulevard Comte de Falicon – Nice

 

Jeudi 14 novembre

9h30 – 11h30         Collège Antoine Risso (3ème)

8, boulevard Pierre Sola – Nice

14h – 15h30           Centre Psycho dynamique de Jour pour Adolescents CPJA – Non médiatisé

2, rue Raynardi – Nice

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 08:33
APPLAUSI IN SCENA APERTA ALL’AIAP UNESCO MONACO

Nell'ambito della settimana italiana della lingua e cultura italiana con il tema "Applausi in scena aperta" Tullia e Paolo Canciani hanno ricreato all'Espace d'Art dell'UNESCO AIAP, un'atmosfera teatrale dove 10 artisti ha illustrato un'opera, un balletto, un teatro italiano ...

L'inaugurazione è avvenuta alla presenza di SE il Sig. Cristiano Gallo, Ambasciatore d'Italia a Monaco e la Sig.ra Tirole Presidente dell'AIAP, Sig. Giordan Vice Presidente

 (Foto sotto: il Brindisi dalla "Traviata") LM

 

AIAP UNESCO MONACO:APPLAUSI IN SCENA APERTA 

Foto sotto S.E. Cristiano Gallo e Signora con Paolo Canciani (c) LM - R.M.

Dans le cadre de la semaine italienne de la Langue et de la Culture Italienne ayant pour thème "Applausi in scena aperta" Tullia et Paolo Canciani ont  recrée à l'Espace d'Art de l'AIAP UNESCO Monaco, une ambiance théâtrale où 10 artistes ont illustré  un opéra, un ballet, un théâtre italien…L e vernissage a eu lieu en présence de S.E. M. Cristiano Gallo , Ambassadeur d'Italie à Monaco et Madame, de Mme Tirole présidente de l'AIAP, de  M.  Giordan vice président

 

Par Marylaure Pastorelli

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2019 5 08 /11 /novembre /2019 07:38
MONACO: LA 6ème KIDS NITE ET LA 1ère TEENS NITE

Un GRAND Week-End pour « Les enfants de Frankie »

Vendredi 13 Décembre 2019

 

  £  La 6ème « KIDS NITE »
 

Sporting Monte-Carlo - Salle des Etoiles de 18h à 21h30

Ateliers, Diner et Spectacle,

Réservation : www.frankiemonaco.org / Evenements Annuels

 

 

 

£ La 1ère «TEENS NITE »

Pour les ados de 21h à

Minuit, au Jimmy’z Monte-Carlo

DJ Carmine Sorrentino, Chris Nati & Ollie Deejay, Live Show, Danseurs Hip Hop, FX Lasers et Pyrotechniques, Soft Drinks & Late Snacking..

30 € : Tarif réduit pour les participants à la Kids Nite

40 € : Tarif préférentiel pour les Scolaires et Résidents de Monaco

60 € : Autre

Réservation : www.frankiemonaco.org / Evenements Annuels

Samedi 14 Décembre  :

  £  Le 23ème  « NOEL DE FRANKIE »

Pour les enfants de l’association

 

Sporting Monte-Carlo - Salles des Etoiles - Deux Séances : 10h30 et 14h30

 

Offert aux enfants malades et défavorisés de la région

Spectacle, Cadeaux, Goûters

(Sur Invitation Uniquement)

 

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2019 3 06 /11 /novembre /2019 20:21
Vernissage de l’exposition Le Cercle Enchanté

 

Vernissage de l’exposition Le Cercle Enchanté

Collections du Docteur Alain Frère

8 novembre 2019 – 3 février 2020

Sous le Haut Patronage de son Altesse Sérénissime la Princesse Stéphanie de Monaco

 

En présence de Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

& Docteur Alain Frère, Maire de Tourrette-Levens, Vice-Président de la Métropole Nice Côte d’Azur en charge de la Culture

 

Jeudi 7 novembre 2019 à 17 heures

Musée Masséna

65, rue de France – Nice

Partager cet article

Repost0
6 novembre 2019 3 06 /11 /novembre /2019 08:14
PRIVATE EVENING VILLA VIVALDI

Private evening villa Vivaldi
Artistic evening organized by Juan Henri Tamenne, theme painting , music and original creativity of Davy Strassing . In the program The voice of Monaco Alan Landry for soul music, opera with ..... and finally the spiritual atmosphere with Marie Laure bags , Sonia Douar Miss top model MONACO 2019 and the very charismatic Polish  painter Marta Luiza Burdzi  , Catherine Dammeron presenting  elegant  paintings of Royal Highness notably of HRH Princess Camilla and Charles Bourbon des deux siciles  and a charming adaptation of the Princess Grace Kelly

Also the presence of Countess Elena Felice of Bacci great supporter of the next Classic Car rally Monaco-Russia -Japan to join the 2020 Olympic Games in Japan, a 13,000 km trip, there was also the presence of Japanese , Africans , Russians , Japanese  and Chinese guests .
 

 

La Turbie - Soirée de classe à la Villa Vivaldi

Soiré joyeuse organisée par Juan Henri Tamenne pour les invités  qui s'est déroulée le samedi 26 octobre dans une luxueuse villa de la municipalité de Turbie. Toutes les personnes présentes ont pu admirer les œuvres d'art exposées dans les intérieurs de la maison et rêver de parcourir les autoroutes dans les trois fantastiques voitures anciennes exposées dans le parc et à l'entrée de la maison.

La soirée a également été animée par la présence d'artistes e de Sonia Douar, Miss Mode Monaco sous les mélodies d’Alan Landry, The Voice of Monaco, et par des notes de sparkling wine  OR ADDICT (dont la présence de Pierre Coelsch, Président  et partenair de la soirée) accompagnant les délicieux bouchées  offerts aux invités.

Il y avait d'autres spectacles de chant et de pas de danse exécutés par des danseurs expérimentés.

Miss Monaco Mode 2019, Sonia Douar

La Turbie - Serata di classe alla Villa Vivaldi

Serata gioiosa organizzata da Juan Henri Tamenne svoltasi sabato 26 ottobre in una lussuosa villa del comune della Turbie. 

Pierre Coelsh et Sonia Douar

Tutti i presenti hanno potuto ammirare le opere  d'arte esposte negli interni dell'abitazione e sognare turistici percorsi autostradali nelle fantastiche tre auto d'epoca esposte sul parco ed all'ingresso dell'abitazione. La serata è stata allietata anche dalle melodie di Alan Landry, The Voice of Monaco, e da librazioni di champagne che accompagnavano gustosi bocconcini offerti agli ospiti. Vi sono state altre esibizioni canore e esibizione di passi di danza di provetti ballerini.

 

 BOTTLE DESIGNER DAVY STRASSING

L'artiste Catherine Dammeron 

Marie Laure et Juan Tamenne

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2019 2 05 /11 /novembre /2019 18:21
SONIA DOUAR: MISS TOP MODEL MONACO 2019

INTERVIEW

Jai eu la chance déjà de représenter la Principauté de Monaco à des grand concours de beauté international :Miss Monaco 2016 pour Miss Monaco Intercontinental 2016 et Miss Global Monaco 2017.

 

Et cette année Top Model Monaco 2019 pour Top Model of the World 2019!

 

Le jour de l'élection le 15 Juin à Monaco  c'était très impressionnant ! lors de l'élection tout s'est parfaitement déroulé bien pour moi. Mais j'avoue avoir été très stressée. Tous c'est bien passé avec les autres concurrentes.

 

Quand j'ai été élue Top Model Monaco 2019, pour ce grand concours de beauté international Top Model of the World 2019,  qui se déroulera en Egypte du 12 au 25 janvier 2020, j'étais tellement heureuse et je n'y croyais pas : il m'a fallu quelque minute pour réaliser.

 

Mais jetais tellement heureuse car c'est un nouveau palmarès pour moi et je compte encore aller loin dans ma carrière de Miss.

 

Photo (c) Tabita Espinoza Plejo

 

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 08:17
SONIA DOUAR: MISS TOP MODEL MONACO 2019

INTERVIEW

Jai eu la chance déjà de représenter la Principauté de Monaco à des grand concours de beauté international :Miss Monaco 2016 pour Miss Monaco Intercontinental 2016 et Miss Global Monaco 2017.

 

Et cette année Top Model Monaco 2019 pour Top Model of the World 2019!

 

Le jour de l'élection le 15 Juin à Monaco  c'était très impressionnant ! lors de l'élection tout s'est parfaitement déroulé bien pour moi. Mais j'avoue avoir été très stressée. Tous c'est bien passé avec les autres concurrentes.

 

Quand j'ai été élue Top Model Monaco 2019, pour ce grand concours de beauté international Top Model of the World 2019,  qui se déroulera en Egypte du 12 au 25 janvier 2020, j'étais tellement heureuse et je n'y croyais pas : il m'a fallu quelque minute pour réaliser.

 

Mais jetais tellement heureuse car c'est un nouveau palmarès pour moi et je compte encore aller loin dans ma carrière de Miss.

 

Photo (c) Tabita Espinoza Plejo

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2019 6 02 /11 /novembre /2019 10:27
APPLAUDITISSIMA   LA “ CENERENTOLA” DEL BALLETTO DI MILANO AL TEATRO ARISTON DI SANREMO

“ CENERENTOLA” in versione coreografica di Giorgio Madia in scena sabato 2 novembre 2019 sul palcoscenico del Teatro Ariston ha richiamato moltissimi bambini, anche i più piccini, accompagnati da genitori e nonni, tutti in grande attesa per uno spettacolo

straordinario, centrato sulle musiche di Rossini.

Una “ Cenerentola” un po’ fuori dalle righe, vestita con eleganza, non è la solita poverella, danza con leggerezza insieme al suo Principe Azzurro, al ballo sino alla mezzanotte.

 

L’elemento magico e fiabesco dominante del balletto è una costante che scopriamo nelle composizioni di Rossini.

Divertentissime le gag del trio, matrigna e sorellastre, incantevole la Fata, che trascina in scena il gigantesco orologio che segnerà la mezzanotte.

I costumi indossati dai ballerini, sono opera di Cordelia Matthes, bellissimi realizzati con delicati colori pastello.

Alla vista della carrozza trascinata dai “ cavalli danzanti” , strabiliante elemento, il pubblico attento applaude stupefatto.

 

Mariagrazia Bugnella

 

Foto(c)Luigi Mattera - Royal Monaco

Partager cet article

Repost0
2 novembre 2019 6 02 /11 /novembre /2019 07:15
HERBIE HANCOCK ENTUSIASMA IL PUBBLICO DELL’ARISTON DI SANREMO

 

La leggenda vivente del jazz HERBIE HANCOCK è stata protagonista del Festival Internazionale UnoJazz&Blues giovedì 31 ottobre al Teatro Ariston di Sanremo (e successivamente al Grimaldi Forum di Monte-Carlo). A sessant’anni dal suo debutto Herbie Hancock rimane dove è sempre stato all'avanguardia della cultura mondiale, della tecnologia, degli affari e della musica.

Oltre ad essere riconosciuto come leggendario pianista e compositore, Herbie Hancock è stato parte integrante di ogni movimento musicale popolare dagli anni '60. Come membro del Miles Davis Quintet che ha aperto la strada a un suono rivoluzionario nel jazz, ha anche sviluppato nuovi approcci per le proprie registrazioni, seguite dal suo lavoro negli anni '70 - con album da record come "Headhunters" - che combinano il jazz elettrico con funk e rock in uno stile innovativo che continua ad influenzare la musica contemporanea.Herbie Hancock si è esibito in quintetto con una formazione di altissimo livelloJustin Tyson (batteria), James Genus (basso), Lyonel Loueke (chitarra) e Elena Pinderhugues (flauto e voce).

Tra i brani in scaletta che il jazzista ha eseguito sul palco del Teatro Ariston di Sanremo: Canteloupe Island, Chameleon, Actual Proof  ma anche  Come Running To Me, Secret Sauce e altri scelti per l’occasione.

 

Il concerto di Herbie Hancock ha chiuso i festeggiamenti per i 10 anni del Festival Internazionale UnoJazz&Blues partiti ad aprile scorso con Stefano Bollani, Enrico Rava, Raphael Gualazzi, L’académie Rainier III Big Band Jazzissimo, ai quali si sono aggiunti a luglio Fabrizio Bosso & Mauro Ottolini, i For north e molti altri.

Il Festival UnoJazz&Blues è ormai un appuntamento fisso per gli appassionati del genere che arrivano a Sanremo da ogni parte d’Italia e d’Europa, per assistere alla rinomata rassegna che trasforma la città dei fiori nella capitale del jazz&blues con concerti itineranti, le marching band, jam-session improvvisate sparse per la città, nei locali ed eventi serali. 

 

Gli spettacoli sono stati presentati dal conduttore Rai e speaker radiofonico, Savino Zaba, la direzione artistica del Festival è firmata dal giornalista musicale Alberto Zeppieri. Il Festival UnoJazz&Bkues è possibile grazie alla società Unogas Energia e il contributo del Comune di Sanremo). 

 

Foto © Luigi Mattera

Partager cet article

Repost0
1 novembre 2019 5 01 /11 /novembre /2019 08:21
Salim, Virgin Galactic Founder Astronaut Launches into the Music World Releasing Her First Solo Single “Follow Me To The Moon” 

“Follow Me To The Moon” Official Music Video Debuts October 24th

 (Los Angeles, CA – October 24, 2019)  -- Future astronaut, space diplomat, pioneering polar explorer and artist, Monaco based, Namira Salim, will be releasing her first single “Follow Me To The Moon” on October 25, 2019.

Namira is widely known as the first future South Asian Space Tourist and is the only Pakistani member and Founder Astronaut of Sir Richard Branson’s Virgin Galactic, the world’s first commercial space liner. As Namira prepares for her sub-orbital flight next year as “Astronaut in transition” and soon to be fitted with the World’s First Exclusive Spacewear System for Private Astronauts, unveiled by Richard Branson last week – Namira is tapping into another inborn talent with “Follow Me To The Moon” to honor the 50th Anniversary of Apollo 11 in a NewSpace Age and to honor the work of space industry colleagues in returning mankind to the moon and beyond. NASA recently announced the Artemis Program to return the first woman and next man on the Moon by 2024, in partnership with a coalition of nations.

The release of “Follow Me To The Moon” also comes in conjunction with and during the 70th International Astronautical Congress in Washington DC, where Namira co-chaired a high level panel “0G (ZeroGravity) Summit – Man’s Return to the Moon in the NewSpace Age.” The music video for “Follow Me To The Moon” will premiere at the closing ceremony of the Conference on October 25th. 

“Follow Me to the Moon” was launched in partnership with the International Astronautical Federation and Space Trust, a non-profit and non-partisan organization founded by Namira, which advocates Space as the New Frontier for Peace on Earth.  Space Trust will benefit from part of the proceeds of the song.

“Space makes up my DNA. As a child growing up in Pakistan, I was first introduced to the stars by my late father when he navigated me through the constellations of the Northern Sky, and pointed out the Pole Star. Since then, the beauty and majesty of the stars have inspired me to break orbits,” said Namira. “’Follow Me To The Moon’” is a tribute to my beloved father who carved me into the empowered woman I am today, and who inspired me to reach for the stars,” adds the future astronaut.  

“Follow Me To The Moon” was written by Namira Salim, with music by Atif Ali and composition by Namira Salim and Atif Ali.  The single was mixed, recorded and mastered at Playback Lounge in Dubai. The music video for “Follow Me To The Moon” was edited at Digitally Studio in Dubai.

“Follow Me To The Moon” single will be available on all streaming platforms including Spotify and Apple Music, iTunes on October 25th.  Following is the link to Namira’s official music video for “Follow Me To The Moon”: https://www.youtube.com/watch?v=981vdCtAflY&feature=youtu.be

 

ABOUT NAMIRA SALIM:

Namira Salim has made news world-wide for breaking orbits as a future astronaut, space diplomat, pioneering polar explorer and artist. Namira is widely known as the first future South Asia Space Tourist, personally introduced in 2006 by Sir Richard Branson to the global press in Dubai to show early consumer confidence in space tourism. Her launch landed Virgin Galactic its biggest stakeholder worth $380m. Additionally, Namira is the first Pakistani and first woman from Monaco to have reached the North Pole in April 2007, the South Pole in January 2008, as well as the first Asian to skydive (tandem) over Mount Everest during the historic First Everest Skydives 2008.

For further information, please visit: www.spacetrust.com and www.namirasalim.com.

 

Follow Namira on Instagram @namirasalimofficial, on Twitter @NamiraSalim, and on Facebook @NamiraSalimOfficial

Partager cet article

Repost0
31 octobre 2019 4 31 /10 /octobre /2019 14:49
Soirée Caritative au Café  de Paris, en Programme le 1er Décembre de 18.00h - 02.00h

Monte Carlo – EMLA – Lecture Ecologique

Vente de  tableaux et plus pour une association caritative monégasque

Potential lecteur Rohario AEVOLVE

Artists presents:Dr.  DANA YORK

Show :

Alan Landry -David Casado - DJ 

Dance just que a 2 am

EMLA

 

La lidocaïne (DCI) fait partie de la liste des médicaments essentiels de l'Organisation mondiale de la santé (liste mise à jour en avril 2013) est un anesthésique local et un anti-arythmique de la famille des amino-amides commercialisé sous les nom de Xylocaïne, Versatis 5%, Xylonor.

Molécule ancienne (développée par Nils Löfgren en 1943 et commercialisée dès 1948), la lidocaïne (d'abord appelée « lignocaïne ») est le chef de file des anesthésiques locaux de type amino-amide. Elle doit son nom au fait qu'elle rendait les membres insensibles comme du bois, ce qui explique, en fonction des origines grecques ou latines, les noms de « xylo-caïne » et de « ligno-caïne ». La lidocaïne agit en inhibant la conduction nerveuse via le blocage du canal sodique, ce qui explique à la fois ses effets recherchés (anesthésie) et ses effets secondaires potentiels en cas de passage intravasculaire accidentel (toxicité neurologique et cardiaque).

Disponible sous plusieurs formes — solution injectable, spray, gel, etc. —, la lidocaïne reste l'anesthésique local le plus utilisé dans le monde. Ses indications d'élection sont les actes de petite chirurgie — sutures, ablation de petites tumeurs cutanées, etc. —, le sondage vésical ou encore l'anesthésie locale de la glotte avant une exploration des voies aériennes. En chirurgie dentaire cette molécule n'est plus utilisée sauf pour les anesthésies de contact (tamponnement, badigeonnage sur la muqueuse). Associée à la prilocaïne, la lidocaïne entre dans la composition de la crème et des patches EMLA qui permettent la réalisation d'une anesthésie de surface pour certains actes douloureux (ponctions veineuses surtout, perfusions récurrentes…), en particulier chez l'enfant. Elle est parfois associée à l'adrénaline pour limiter le saignement local et pour augmenter sa durée d'action. Associée à des antiseptiques enfin, elle entre dans la composition de pastilles contre les maux de gorge et les petites plaies de la bouche : aphtes, etc.

Par voie intraveineuse, la lidocaïne a été employée en cardiologie et en réanimation comme anti-arythmique d'urgence (elle est le chef de file des anti-arythmiques de la famille Ib dans la classification de Vaughan-Williams) dans la prévention de survenue de fibrillation ventriculaire, en particulier lors d'un infarctus du myocarde à la phase initiale. Son utilisation était presque systématique dans ces cas au début des années 1990, mais est tombée en désuétude à partir de la fin de cette décennie, probablement du fait de l’avènement des bêta-bloquants et des stratégies de reperfusion des artères coronaires3.

 

 

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2019 3 30 /10 /octobre /2019 15:45
NICE - TRIO KRISHNA  DANSE : TANDAVA ET LASYA

La Ville de Nice et l’association Saptak-India présentent :

Dans le cadre des Nice Jazz Festival Sessions,

 

TRIO KRISHNA

DANSE : TANDAVA ET LASYA

Festival Indien

Samedi 9 novembre 2019 à 20h30 au Forum Nice Nord

10 Boulevard Comte de Falicon, 06100 Nice

 

Petit TRIO KRISHNA - ©DR (4).jpgVenez assister au concert du Trio Krishna qui clôturera cette journée consacrée à la musique et la danse indienne. Le Trio Krishna est composé de Sougata Roy, qui compte parmi les plus talentueux musiciens de sa génération, Krishna Bhatt, brillante voix créative de la nouvelle génération d’instrumentistes indiens dont le style musical novateur brille par sa virtuosite, son originalité et sa grande profondeur lyrique et Nihar Mehta qui accompagne régulièrement de son tabla de nombreux artistes. Attendez vous à une grande musicalité dans le jeu des maestros Krishna Bhatt et Sougata Roy avec quelques mélodies folkloriques traditionnelles du Rajasthan et du Bengale.

 

En première partie : SPECTACLE DE DANSE INDIENNE - TANDAVA ET LASYA

 

Petit FESTIVAL INDIEN - ©DR (2).jpgUne rencontre entre deux danseuses de deux styles de danse classique indienne : L’Odissi et le Bharatanatyam, sacrés en Inde. Cette fusion inédite explore les différences et les similitudes de ces deux styles où la belle énergie « Tandava » du Bharatanatyam se retrouve avec le lyrisme sensuel et gracieux « Lasya » de l’Odissi.

 

 

19H : CONFÉRENCE

Conférence de 30 minutes sur le thème : « Mon voyage en Inde » et exposition de photos - « Transparence » par Roger Bella, photographe Niçois.

 

14H30 : APRÈS-MIDI DANSE

Stage de Danse Bollywood et Danse traditionelle Indienne Bharayanatyam par Marilyne Garcia Bernard et Charline Rémy. A partir de 6 ans, participation gratuite, maximum 10 participants pour chaque stage.

Durée de chaque stage 1H - Réservation obligatoire : odissibollywood06@gmail.com - 06 05 20 67 48

Production Ville de Nice et association Saptak-India

Tarifs hors frais de loc. :

Normal 22€ / Réduit 14€

Renseignements : 04 97 00 10 70

http://www.nicejazzfestival.fr

 

Partager cet article

Repost0
30 octobre 2019 3 30 /10 /octobre /2019 15:15
DROUOT DIGITAL ENCHERE : TABLEAU DE DANA YORK

TABLEAU MIS AUX ENCHERES:

Ketouba bleue, 2015
Technique mixte sur vitrail transparent , encre de chine peinture métalique à l'huile et feuille d'or 22K
H100 x L 50 cm


 

Dana York est une artiste de renommée internationale, New-Yorkaise, elle vit à Cannes. Elle pratique une relecture inspirée de l’école vénitienne dans ses « Ketouba » enluminées (Contrat de mariage juif) et manie avec une technicité poétique le Reverse glass painting, une technique datant du XVIIe s.

CLICK ON-CLIQUER

https://www.drouotonline.com/lots/11013822?fbclid=IwAR3UztJeN7W_oJBOORs6vPRGuQKDYCgLA5DBVUZI0hm5Z-nqx3hKeFzvEH0

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2019 2 29 /10 /octobre /2019 14:18
SAR LA PRINCESSE CAMILLA  DUCHESSE DE CASTRO ET LES ANGES GARDIENS DE MONACO EN TOURNEE NURRITURE A NICE  A' NICE  LE 4 NOVEMBRE
SUPERBE INFORMATION DE DERNIERE MINUTE 

 

Son Altesse Royale La Princesse Camilla de Bourbon des Deux Siciles sera en tournée le lundi 4 novembre 2019 sur Nice avec les Anges Gardiens de Monaco !!
 
A  17h50: La Princesse Camilla viendra avec nous en fourgon chez les restaurants donateurs 
de la Principauté pour récupérer les glacières remplies de nourriture, dont :
Café de Paris 
Avenue 31 
Mc Carthy's 
Pulcinella 
Flashman's 
Graziella Fontvieille 
Amici Miei Fontvieille 
La Maison des Pâtes Monaco
 

 

 

Départ : Place des Moulins 18h40 pour Nice  

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2019 2 29 /10 /octobre /2019 14:06
ÉCRIT PAR BRIGITTE & JJ ROLLAND - © PHOTOS BRIGITTE LACHAUD

Il est l’hôtel des Années Folles, l’Hôtel du Festival du cinéma et du Glamour. Celui des stars, de la Croisette à Cannes des anonymes qui l’admirent.

S’inspirant de ses belles origines et de son style Art Déco balnéaire, l’architecture Pierre-Yves Rochon sculpte un nouveau visage à l’Hôtel Martinez en 2018, en mariant idéalement le luxe contemporain à l’art de vivre méditerranéen.

A l’occasion des 90 ans du mythique hôtel de la Croisette, les équipes du Martinez imaginent une soirée d’exception, à la hauteur de cet hôtel de légende !

Projection géante sur la façade du Martinez.

Grand show sons et lumières sur l’histoire du Martinez par Xavier de Richemont, peintre vidéo.

Le samedi 30 novembre dès 19h30, cocktail dinatoire, puis projection de la création de Xavierde Richemont à 20h00.

Un événement à la hauteur de cet hôtel, symbole du glamour sur la Croisette à Cannes.

 

L’Hôtel Martinez

73, boulevard de la Croisette – 06400 Cannes

Téléphone : 04 93 90 12 34

Projection tous les soirs, en continue, du dimanche 31 novembre au jeudi 5 décembre de 18h à 22h

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2019 1 28 /10 /octobre /2019 18:09
JAQUET DROZ SOUTIENT « URBAN ODYSSEY », VASTE PROJET PICTURAL PORTÉ PAR DEUX ARTISTES DE LA CHAUX-DE-FONDS

Jaquet Droz, engagé depuis toujours dans la promotion des Arts, a décidé de soutenir Muga & Ghost, deux artistes eux aussi originaires de La Chaux-de-Fonds et qui, trois ans durant, ont orné de leurs peintures de vastes fresques murales en différents points culturels et symboliques du monde.

Jaquet Droz_Mr. Moses Chan

C’est un projet au long cours, un projet qui a traversé les continents, pour porter son art au-delà des frontières. Il n’en fallait pas davantage à Jaquet Droz pour se laisser séduire par « Urban Odyssey », le voyage graphique entrepris par un couple d’artistes suisses, Jeremy Ferrington et Joanne Faivre, alias Muga & Ghost.

La maison Jaquet Droz a toujours entretenu des liens intimes avec les arts. Il y a près de trois siècles déjà, les Jaquet-Droz s’associaient à des artistes peintres, graveurs, sertisseurs, sans oublier les meilleurs maîtres de l’émail grand feu pour créer de véritables œuvres d’art exposées dans les plus prestigieux musées. Aujourd’hui encore, ces métiers intégrés au sein même de ses Ateliers, à La Chaux-de-Fonds, sont toujours parties prenantes des créations Jaquet Droz.

Jaquet Droz-Ms Rabee'a Yeung

Plus récemment, la maison soutenait le Béjart Ballet Lausanne, la dessinatrice Stéphanie Barba ou encore s’exposait aux Musées des Sciences de Londres et de Hong Kong pour créer ou promouvoir des pièces d’art exceptionnelles qui façonnent les contours de la Haute Horlogerie.

Muga & Ghost et Jaquet Droz ne partagent pas seulement la Suisse comme terre natale, mais précisément La Chaux-de-Fonds, où leurs ateliers respectifs sont situés. C’est là, en ces terres hautement créatives classées au Patrimoine Mondial de l’UNESCO (2009), que sont nés Le Corbusier, Blaise Cendrars ou encore Louis Chevrolet, autant de personnalités dont les influences nourrissent l’Ecole d’Arts Appliqués de la Ville et ses nombreux musées, notamment l’incontournable Musée International d’Horlogerie. Aujourd’hui comme hier, La Chaux-de-Fonds est un carrefour créatif dont les nombreux talents ont directement contribué au développement des Ateliers d’Art de Jaquet Droz.

A leur suite, pendant trois ans, Muga & Ghost ont sillonné le monde pour le décorer de leur art, en peignant de vastes fresques murales inspirées de mythes et de légendes locales. Les deux artistes ont posé leurs valises et pinceaux en Inde, au Maroc, en Ecosse et au Mexique. Là, ils y ont réalisé des œuvres exclusives dépeignant les mythes fondateurs de ces nations.

Jaquet Droz- boutique

A Pondycherry, Fes, Edimbourg et Guanajuato, Muga & Ghost se sont plongés dans les cultures locales pour créer des toiles urbaines qui font honneur à la culture de leurs hôtes et à leurs traditions. Le film de leur périple, « Urban Odyssey », a notamment été retenu pour faire partie de la Media Library du Festival International de Cinéma de Nyon, Visions du Réel.

Jaquet Droz - boutique 

Cette odyssée humaniste et créative est le reflet contemporain des voyages que Pierre Jaquet-Droz entreprit lui-même en 1758, lorsqu’il partit présenter ses créations aux cours d’Espagne, de France, d’Angleterre, de Russie et même de Chine.

Aujourd’hui, Jaquet Droz est heureux d’apporter son soutien à ces deux artistes, Muga & Ghost. A leur manière et à l’instar la maison horlogère, ils perpétuent l’art du voyage, l’art pictural et la transmission d’un savoir-faire suisse aux quatre coins du globe. Chacune de leur création conte une histoire, l’âme d’un lieu ou d’un peuple.

Jaquet Droz-ribbon cutting

Cette approche narrative épouse celle de Jaquet Droz, dont les montres et automates restent plus que jamais les témoins privilégiés de leur temps.

“Some watches tell time. Some tell a story”

Partager cet article

Repost0
28 octobre 2019 1 28 /10 /octobre /2019 15:57
MONACO FONTVIEILLE : INAUGURATION DU NOUVEAU CENTRE D’AFFAIRE DE LA SOCIETE GENERALE

Jeudi 14 Novembre prochain à 18H30 inauguration officielle du nouveau centre d’affaires de la Société Générale dédié exclusivement aux professionnels et entreprises,  à Fontvieille quai Jean-Charles Rey, au coeur du secteur industriel monégasque. Cette inauguration se fera en présence de Jean Castellini, Conseiller de gouvernement, Ministre des finances et de l’économie, Alexandre Rousseau, Directeur Général Délégué Société Générale et Jérôme Brousseau, Directeur commercial Entreprises, Société Générale

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2019 7 27 /10 /octobre /2019 13:47
ROYAL MONACO MEDECINE: Odeurs corporelles - La gêne est dans la tête, pas dans le nez

Chers amis,

Nous sommes des êtres de chair et de sang et c’est pour cela que nous produisons des odeurs.

Nous avons un rapport très compliqué avec ces odeurs naturelles.

Nous ne sommes pas à l’aise avec et la plupart du temps, elles nous indisposent :

« Tu pues des pieds. »

« Tu pourrais mettre du déodorant. »

De telles accusations semblent venir du cœur… mais en réalité elles viennent plutôt du cerveau.

Si c’est moi, ça va. Mais si c’est toi…

Certaines personnes ont un seuil de tolérance extrêmement bas aux « odeurs » de leur prochain, qu’elles considèrent comme indésirables ou même insupportables.

Ce n’est pas une nouveauté d’ailleurs.

Le philosophe Thomas Hobbes écrivait au XVIIe siècle :

« L’expérience de chaque homme démontre que les mêmes odeurs quand elles paraissent provenir des autres nous offensent, bien qu’elles émanent de nous ; tandis qu’au contraire, quand nous croyons qu’elles émanent de nous, elles ne nous déplaisent pas.[1] »

De la même façon, beaucoup d’entre nous auront tendance à apprécier une odeur parfaitement artificielle – je parle bien entendu des parfums

… ces mêmes parfums semblent insupportables à d’autres, qui accuseront ceux qui les portent de « cocoter » !

Cela peut paraître amusant ou anecdotique.

Il y a cependant bel et bien des enjeux de santé là-derrière.

Il n’y a pas de « bonne » ou « mauvaise » odeur

En réalité, en ce qui concerne l’odorat, il n’y a rien d’inné.

Aucune odeur n’est bonne ou mauvaise par elle-même : c’est nous qui la jugeons comme telle.

Observez les très jeunes enfants : ils ne sont, spontanément, dégoûtés par aucune odeur. C’est l’environnement familial et éducatif qui va peu à peu leur transmettre du dégoût pour certaines odeurs, et éventuellement de l’attirance pour d’autres.

Des psychologues américains rapportent que l’enfant aime l’odeur des excréments jusqu’à l’âge de 8 ans[2] !

Le « dégoût » de l’odeur des excréments fait partie de la base de l’éducation, qui consiste à en détourner l’enfant parce que « c’est sale » et que « ça donne des maladies ».

Chez beaucoup d’entre nous, ce « dégoût » va par la suite s’étendre à presque toutes les odeurs corporelles – en Occident, à celles générées par la transpiration et les gaz intestinaux.

Au Moyen Âge, puanteur partout, dégoût nulle part (ou presque) !

Odeurs corporelles : la gêne est dans la tête, pas dans le nezL’historien Robert Muchembled, dans un passionnant ouvrage consacré à notre rapport fluctuant aux odeurs, rappelle que « Le bon vieux temps n’existe pas. Villes et villages européens du passé puaient atrocement. [3]».

Seules les arrivées très tardives du tout-à-l’égout, de l’eau courante, des toilettes « à l’anglaise », mais aussi la disparition progressive dans nos rues de nombreux animaux (comme les chevaux) qui circulaient et déféquaient sur la chaussée, ont à peu près « assaini » les milieux urbains… avant que les pots d’échappement des voitures ne les remplacent !

Les villes « puent » beaucoup moins aujourd’hui…

Et sans doute les gens aussi, l’hygiène n’étant pas à l’époque ce qu’elle est aujourd’hui.

Pourtant, à l’époque déjà, l’appréciation de « l’odeur de l’autre » donnait lieu à des jugements très culturels, sans aucune base scientifique.

Le bouc et le diable

Le médecin Jean Liébault écrivait ainsi en 1582 :

« La sueur qui est de bonne odeur démontre une fort bonne température des humeurs (…). Aussi, ceux qui sont plein de mauvaises humeurs, comme les lépreux et les personnes lascives, rendent une sueur qui sent le bouc.[4] »

Cela fait d’ailleurs longtemps que la puanteur des hommes est associée au bouc.

C’est pourquoi dans l’imaginaire médiéval, le diable, qui dégage une odeur pestilentielle, apparaît souvent sous la forme de cet animal.

Mais il n’y a pas que les lépreux et les personnes lascives qui sont accusés de sentir mauvais, selon les critères de l’époque : il y a aussi… les femmes.

Mesdames, vous ne sentez pas la rose mais le poisson !

Cela nous paraît difficile à croire aujourd’hui, mais il y a 400 ans, la femme était accusée de sentir « mauvais » par nature, et l’homme « bon » !!!

« La femme abonde en excréments, et à cause de ses fleurs (ses règles !) elle rend une mauvaise senteur, aussi elle empire toutes choses et détruit leurs forces et facultés naturelles. » écrit un médecin de la même époque[5].

Robert Muchembled, qui cite ces médecins du XVIe siècle, donne l’ampleur du préjugé de « mauvaise odeur » de la femme à l’époque :

« Il s’agit d’une perception religieuse et morale de la différence des sexes : une relation implicite est établie entre le mâle, la chaleur, la lumière et Dieu, alors que la femelle, liée à l’humidité et au froid, est attirée vers le bas, là où se situe pour les contemporains le royaume infernal souterrain.[6] »

Les « odeurs » de la femme invitent à l’amour, donc à la débauche.

Les sécrétions vaginales sont associées à l’odeur du poisson, et cette connotation péjorative nous est parvenue puisque l’on continue à qualifier une prostituée de morue, et son souteneur, de maquereau[7].

Tous ces jugements nous scandalisent maintenant (heureusement !)… mais ils survivent pourtant de manière très concrète : aujourd’hui encore, c’est la femme qui est incitée à se parfumer, comme si elle devait masquer son odeur naturelle.

Cachez cette odeur corporelle que je ne saurais sentir !

L’emploi très régulier de parfums pour masquer les odeurs corporelles date de la Renaissance.

Les odeurs « indésirables » y sont associées à la mort par certains médecins de l’époque, qui estiment que la peste se diffuse par l’air et les mauvaises odeurs.

Pour masquer leurs odeurs naturelles, les femmes vont recourir au musc, à la civette et à l’ambre… qui ne sont rien d’autre que des sécrétions glandulaires d’animaux ! Beau paradoxe !

L’ambre vient en effet de l’estomac des cachalots, le musc de l’abdomen de cerfs d’Asie ou de rats (le rat musqué !) en rut, et la civette, des parties génitales du chat éthiopien[8] !

Ce n’est qu’au XVIIIe siècle que l’on préférera progressivement, à toutes ces senteurs animales, des senteurs végétales : fleurs, épices, fruits à écorce, huiles essentielles, etc[9].

Nous continuons à faire la guerre aux odeurs corporelles, mais les armes ont changé

L’industrie du parfum a explosé depuis. Elle ne s’est jamais mieux portée que de nos jours. Les créateurs et façonniers n’utilisent évidemment plus de sécrétions animales, et emploient de moins en moins d’essences végétales naturelles.

Le problème est que les produits de synthèse employés dans les parfums aujourd’hui sont issus de l’industrie pétrochimique.

En 2005, l’ONG Greenpeace a publié un rapport dénonçant la surabondance de perturbateurs endocriniens – comme les phtalates et les muscs synthétiques, aux « effets hautement préoccupants » – dans les produis chimiques de 36 parfums de grandes marques :

« L’usage régulier de la plupart des parfums du commerce contribue de manière substantielle à l’exposition quotidienne des individus à ces substances chimiques, dont certaines sont des contaminants reconnus du sang et du lait maternel. De plus, des preuves s’accumulent pour confirmer les propriétés de perturbation hormonale de certains muscs.[10] », dit leur rapport.

Problème : la législation entourant la composition des parfums est, disons… très peu contraignante.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé est claire à ce sujet : « Il n’existe pas d’autorisation préalable de mise sur le marché pour les produits cosmétiques. Il incombe aux fabricants de garantir que leurs produits satisfont aux exigences législatives, réglementaires et ne présentant aucun danger pour la santé. ».

Or l’industrie du parfum chimique emploie environ 3 000 produits chimiques !

Un tiers environ sont susceptibles de causer le cancer, des défauts congénitaux, des allergies, des irritations de la peau, des yeux, des troubles du système nerveux…[11]

Il n’y a aucune traçabilité réelle des composants des parfums !

Mais il n’y a pas que les parfums…

L’autre façon contemporaine de faire la guerre aux odeurs corporelles, ce sont les déodorants.

Là encore, il y aurait de quoi préférer « sentir fort » !

Car les déodorants industriels sont fortement impliqués dans l’apparition du cancer du sein[12]. Les coupables sont les sels d’aluminium, qui seraient présents dans 9 déodorants sur 10[13].

Qu’ils soient sous forme de « roll-on » ou de bombe aérosol, les substances contenues dans les déodorants entravent le bon fonctionnement de la transpiration, nécessaire à notre corps.

Si votre propre odeur de transpiration vous indispose, ou indispose fortement votre entourage, je vous invite donc à laisser tomber au plus vite ces produits, et vous tourner vers des alternatives naturelles, à base de pierre d’alun notamment.

Mais j’aimerais terminer cette lettre sur une note… de fond.

C’est la vie que l’on bouscule en cherchant à masquer nos odeurs !...

Les odeurs corporelles que nous produisons naturellement peuvent nous déranger, et déranger nos proches, nos collègues ou nos amis, parce qu’elles nous ramènent à notre condition animale, de mammifère.

Or, à faire la guerre systématiquement à ces odeurs, nous bousculons des centaines de milliers d’années de notre histoire biologique.

Une étude de 2014 concluait que nous, humains, sommes capables de percevoir plus de mille milliards d’odeurs[14].

Les tendances hygiénistes de notre époque, à faire en sorte que les choses sentent le moins possible, conduisent à un sérieux appauvrissement du sens de l’odorat, qui est celui relié à la plus ancienne partie de notre cerveau (la zone corticale préfrontale)[15] !

Ce sens qui se développe dès la douzième semaine chez le fœtus[16]… et qui rend l’enfant capable de reconnaître l’odeur de sa mère jusqu’à l’âge de 16 ans, ce qui lui procure un sentiment de sécurité[17] !

L’aréole des seins d’une mère produit par ailleurs une odeur reconnaissable entre mille par le bébé, ce qui aurait joué un rôle pour notre survie dans l’évolution[18].

… Et l’amour !

Or l’odorat, et le fait de pouvoir « sentir » l’objet de notre désir, de notre amour, est primordial.

Diderot n’écrivait-il pas que l’odorat est, des cinq sens, « le plus voluptueux[19] » ?

Napoléon, huit jours avant de retrouver Joséphine, ne lui lançait-il pas par missive : « Ne te lave pas, j’accours et dans huit jours je suis là[20] ! » ?

Tous ces cris viennent du cœur, et du corps, pour une excellente raison : tout civilisés que nous sommes, notre désir et notre amour sont encore bel et bien sensibles aux « odeurs » de l’autre.

Nous n’y sommes sans doute pas aussi sensibles que la quasi-totalité de nos cousins animaux, mais ces molécules, appelées phéromones chez eux, existent également chez nous.

Chez l’homme, c’est la sécrétion d’androstérone qui serait susceptible d’éveiller le désir chez la femme[21]… pour peu qu’il n’utilise pas d’antitranspirant !

Mon propos n’est pas de vous appeler à cultiver vos odeurs corporelles… mais de remettre un peu de mesure, et de naturel, dans une « guerre » aussi triste que dangereuse pour notre santé.

Portez-vous bien !

Rodolphe Bacquet

 


 

Rédacteur en chef du mensuel Alternatif Bien-Être, je partage en exclusivité avec vous mes recherches sur la santé.
 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche