Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 06:52
NICE EXPOSITION: Jean-Michel Fauquet 20 octobre 2017 – 21 janvier 2018

Exposition

 

Jean-Michel Fauquet

20 octobre 2017 21 janvier 2018

 

Vernissage en présence de l'artiste > Jeudi 19 octobre 2017 à 19 heures

 

En présence de Gérard Baudoux, Adjoint au Maire de Nice délégué aux Musées et à l’Art moderne et contemporain, représentant Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

Musée de la Photographie Charles Nègre

1, Place Pierre Gautier – Nice

 

Du 20 octobre 2017 au 21 janvier 2018 au Musée de la Photographie Charles Nègre, la Ville de Nice vous invite à découvrir une exposition consacrée à l’œuvre de Jean-Michel Fauquet. Le vernissage de l’exposition aura lieu, en présence de l'artiste, le jeudi 19 octobre 2017 à 19 heures. Une rencontre avec le public est organisée le samedi 21 octobre 2017 à 14h30.

 

Le travail de Jean-Michel Fauquet est principalement réalisé en atelier et procède de différentes étapes de conception et de fabrication du sujet. Dessins, sculptures, contribuent à la réalisation de tirages photographiques argentiques rehaussés à la peinture à l’huile.

 

Ses œuvres résultent de procédés qui font appel au dessin, à la peinture et à la sculpture, avant de donner lieu à des photographies proches de l'estampe. Il s'agit essentiellement d'un travail d'atelier, où le sujet, fabriqué à partir de matériaux pauvres, est un prétexte qui suscite chez le spectateur un récit que celui-ci élabore à partir de sa propre mémoire et de son imaginaire.

 

Sa façon de voir la lumière et les formes est très personnelle et ses procédés de tirage, autant que l'utilisation de papiers ou de supports particuliers en font aussi un alchimiste. Le traitement très particulier de ces estampes photographiques leur confère un caractère unique et l’ensemble de cette production est entièrement réalisé par l’artiste à toutes les étapes de sa création.

 

Son travail préalable sur la forme produit un ensemble de modèles, parfois exposés, qui s’apparentent à des formes architecturales, végétales ou anthropomorphiques.

Ces objets d’apparence troublante constituent un mode de représentation qui peut susciter chez le spectateur, l’émergence d’un récit très secret et sont autant de points de cristallisation de sa mémoire archaïque. Enfin, l’écriture et la présentation de ces images, parfois sur le mode du retable, provoquent, par la juxtaposition des œuvres, un nouveau sens de lecture.

 

Le travail de Jean-Michel Fauquet a fait l’objet d’expositions à l’étranger et en France, notamment aux Rencontres photographiques d’Arles en 2013. Il est représenté dans de grandes collections (Le Fonds national d’art contemporain, La Bibliothèque nationale de France, la Maison Européenne de la Photographie, le Musée national d’art moderne).   

 

L’exposition, composée de plus de 150 œuvres et objets, permettra de découvrir l’univers de cet artiste talentueux.

Elle a reçu le soutien de

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2017 3 27 /09 /septembre /2017 21:00
NICE : SURPRISE...!!  LE CIRQUE BOUGLIONE EST DÉJÀ DE RETOUR

NICE : SURPRISE...!!  LE CIRQUE BOUGLIONE EST DÉJÀ DE RETOUR

 

L'extraordinaire Cirque Bouglione est à NICE du 28 Septembre au 1er Octobre 2017 pour seulement 4 jours et soufflera à cette occasion 172 bougies.
 
172 ans....!! Le Cirque Bouglione est toujours aussi jeune, aussi frais, il est immortel et plein d'imagination. C'est l'événement de cette dernière semaine de septembre à Nice.
 
Cette année, vous serez surpris par son magnifique spectacle "SURPRISE" qui a déjà dépassé les 700 000 spectateurs ! 
Précipitez-vous, il risque de ne pas y avoir de places pour tout le monde.
Le Cirque Bouglione vous réserve 4 jours de pur bonheur et vous a concocté un show étourdissant. 
 
Comme l'an dernier, un grand orchestre live accompagnera les artistes. Vous découvrirez avec émerveillement le corps de ballet des Salto Dancers, 200 projecteurs, 130 costumes, plus de 70 artistes et animaux.
"SURPRISE" est un Show extraordinaire d'une durée de 2 heures reconnu comme l’un des plus beaux spectacles d’Europe !
Le Cirque Bouglione sait accueillir son fidèle public avec beaucoup de professionnalisme car son chapiteau d'une contenance de 1.800 places, vous offre le meilleur confort possible et une très bonne visibilité.
 
 
 
LA FÊTE AVANT LA FÊTE !
 
Le Pré-Show Bouglione : Avant le spectacle, danseuses, musiciens et artistes vous accueilleront chaleureusement dans une ambiance de fête et de partage sous le grand chapiteau d'accueil.
 
Le Café du Cirque : Vous aurez aussi l'opportunité de découvrir le "Café du Cirque" aménagé dans une caravane vintage décorée en musée. La grande famille Bouglione vous y attend pour vous faire siroter un apéritif de bienvenue ou déguster de savoureuses recettes "maison".
 
INFORMATIONS ET RÉSERVATIONS :
 
Spectacle tout public, accessible aux personnes à mobilité réduite.
 
Location des places à la Billetterie du Cirque (de 10h à 19h sans interruption) et dans les points de vente habituels ainsi que sur internet www.cirquedhiver.com/reservations/
Renseignements et réservations : 0 800 746 925 (N° Vert gratuit)
 
Tarifs : de 15 € à 50 €
 
Pour les enfants jusqu'à 12 ans : 15 € 
Gratuit pour les petits jusqu’à 1 an, à garder sur les genoux
 
 

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2017 3 27 /09 /septembre /2017 07:38
Vernissage de l’exposition « Les Journées de l’ART-BRE » Le 4 septembre 2017 au Parc du Cap Martin

 

« L’animal est une personne » écrivait récemment Franz-Olivier Giesbert dans un livre auquel il a d’ailleurs donné cette phrase pour titre. 

 

 

On pourrait presqu`en dire autant de l’arbre, spécialement quand on sait que, comme les éléphants qui avertissent des troupeaux éloignés d’un danger, l’arbre émet des signaux destinés à ses congénères pour les avertir de l’invasion d’une plante parasite ou de tout autre danger auquel la nature leur a donné le pouvoir de réagir par l’émission d’une substance repoussante !

 

 

On n’en finit pas de s’émerveiller de ces miracles, comme de l’extraordinaire Parc des Oliviers à Roquebrune-Cap-Martin, qui recèle, entre autres trésors végétaux, des œuvres d’art à la hauteur de ces richesses infinies.

 

 

 

D’ailleurs ce n’est pas par hasard que chaque année, S.A.S. le prince Albert II vient rendre hommage à ces lieux et aux artistes qui rehaussent encore cet endroit magique par leurs créations toutes plus originales les unes que les autres.

 

 

 

édition du « Septembre du Patrimoine », dont le thème est cette année « l’Italie et èmePour cette 16la Méditerranée », Patrick CESARI, Maire de Roquebrune Cap Martin, accompagné de Martine CESARI, Présidente de l’Office d’Animation Touristique de Roquebrune Cap Martin, recevait aussi de nombreuses personnalités, telles que Cristiano Gallo, Ambassadeur d’Italie à Monaco, la sénatrice Dominique Estrosi-Sassone, la Comtesse Helen Selikowitz Modini, généreuse donatrice de la sculpture « Dédale » de l’artiste Georges Boisgontier, etc.

 

 

 

Ce sont environ 400 visiteurs qui ont pu admirer les sculptures faites de pierre, de bronze ou de résine par Paolo Colombini , Antoine Nocera, Stéphane Bolongaro, les peintures de Nicola Ciaccia, les travaux de Michel Rawicky et son témoignage objectif sur la situation de la planète, avec des photos insolites et féériques d’ours sauvages et de banquises et enfin, les empreintes  laissées par le temps aussi bien sur l’arbre que sur l’homme, pour en revenir à la comparaison déjà évoquée, rendues visibles avec beaucoup d’émotion, grâce à la vision d’artiste et la sensibilité de Nikos Aliagas, célèbre animateur de télévision, bien connu aussi pour ses talents de photographe.

 

 

 

 

Texte et photos : Pascale Digeaux

 

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2017 1 25 /09 /septembre /2017 16:03
JOURNEE NATIONALE D’HOMMAGE AUX HARKIS :La Ville de Nice met en place la création d’un comité de pilotage

La Ville de Nice met en place la création d’un comité de pilotage visant à favoriser l’insertion professionnelle des enfants de Harkis par le dispositif d’emplois réservés

 

 

Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur :

 

« Dès juillet dernier déjà, à l’occasion de la 8ème édition de la rencontre avec la communauté Harkis, nous avons fait part, avec mon adjointe déléguée à l’Euro-méditerranée et aux Rapatriés, Agnès Rampal, de notre volonté de mettre en place un dispositif d’aide à l’insertion professionnelle des enfants de Harkis. En cette journée nationale d’hommage aux Harkis et aux membres des formations supplétives, la thématique de l’insertion professionnelle pour les enfants de Harkis apparaît comme une des actions prioritaires à entreprendre.

 

Pour mener à bien cette action, comme je l’ai déjà fait à la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur en décembre 2016, je souhaite créer un Comité de pilotage à Nice, visant à favoriser l’insertion professionnelle des enfants de Harkis en leur permettant d’accéder directement à la fonction publique territoriale. Ce Comité de pilotage, en lien avec notre Direction Générale Adjointe des Ressources Humaines, sera en charge de déterminer les actions à entreprendre et les objectifs à atteindre.

 

C’est pourquoi je m’engage, via l’accès aux emplois réservés prévus par les lois du 26 mai 2008 et du 5 juin 2009, à affecter un contingent d’emplois de catégories B et C aux enfants de Harkis, sans concours et condition d’âge, au sein de la collectivité.

 

Je proposerai ainsi aux Conseiller Municipaux de voter cette délibération lors du prochain Conseil Municipal. »

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2017 1 25 /09 /septembre /2017 15:51
Nice: Le Palais Lascaris revisité ! 29 septembre 2017 – 1er avril 2018

 

Le Palais Lascaris revisité !

29 septembre 2017 1er avril 2018

 

Vernissage > Jeudi 28 septembre 2017 à 18h30

 

En présence de Gérard Baudoux, Adjoint au Maire de Nice délégué aux Musées et à l’Art moderne et contemporain, représentant Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

Palais Lascaris - Nice

15, rue Droite

Revisité.jpg

Du 29 septembre 2017 au 1er avril 2018 au Palais Lascaris, la Ville de Nice vous invite à découvrir l’exposition « Le Palais Lascaris revisité ». Superbe témoin des beaux jours du comté de Nice et grand représentant de l’art des XVIIe et XVIIIe siècles, le Palais Lascaris invite des artistes de ce siècle à revisiter son précieux patrimoine. Dix-huit artistes viennent ainsi exposer leurs postures et pratiques artistiques, qui s’inscrivent dans la continuité des préoccupations du passé. Le vernissage de cette exposition se tiendra le jeudi 28 septembre 2017 à 18h30.

 

L’exposition rassemble des œuvres d’Arman, Ben, Denis Castellas, Caroline Challan Belval, Philippe Favier, Jean Dupuy, Claude Gilli, Olivier Gredzinski, Philippe Gronon, Thierry Lagalla, Didier Larroque, Natacha Lesueur, Bruno Pélassy, Rober Racine, Jean-Philippe Roubaud, Corina Rüegg, Cédric Tanguy, Cédric Teisseire.

 

Chacun d’eux a noué avec Nice une histoire particulière, forte et intime. Nés entre la première moitié du XXe siècle et la fin des années 70, ils sont Niçois de cœur, quand ils ne sont pas nés à Nice, ont étudié à l’Ecole nationale des arts décoratifs de Nice, à la Villa Arson, ou bien, venus d’ailleurs, ont fait le choix de s’établir ici et d’y travailler, loin de l’agitation de la scène artistique, parisienne ou new yorkaise qui les a célébrés. Certains encore viennent retrouver, au cours de leurs séjours réguliers sur la Côte d’Azur, comme une respiration. Bénéficiant de leurs regards avertis, les œuvres anciennes du musée, son art baroque, son ornementation, l’art religieux, la peinture, les objets d’art, les instruments de musique de la collection, se trouvent révélés, cités, interprétés par des admirateurs contemporains, faisant du musée un lieu de conversation vivant, entre passé et présent.

 

L’exposition présente des peintures, photographies, œuvres graphiques, objets d’art, installations et vidéo, collections des artistes, de musées, du FRAC Paca, de galeries et de collectionneurs privés.

 

Durant cette exposition, participez chaque mois à de nombreuses rencontres, mais aussi des concerts, conférences et visites guidées autour et avec les artistes ! 1er rendez-vous : Vendredi 29 septembre 2017 à 11 heures et 16 heures.

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2017 1 25 /09 /septembre /2017 08:53
REMISE    DE    PRIX    À    MONACO    2ème    EDITION    DU    CONCOURS    D’ECRITURE    AUX    CŒURS    DES    MOTS    “FEMMES    EN    LUMIERE”                 

REMISE    DE    PRIX    À    MONACO    2ème    EDITION    DU    CONCOURS    D’ECRITURE    AUX    CŒURS    DES    MOTS    “FEMMES    EN    LUMIERE”            
    
Monaco,    25    Septembre    2017    –    La    cérémonie    de    remise    de    prix    de    la    2eme    édition    du    Concours    Aux    Coeurs    Des    Mots    aura    lieu    le    Vendredi    20    Octobre,    2017    à    16h30    au    Lycée    Hôtelier    et    Technique    de    Monte-Carlo    à    Monaco,    en    Présence    et    Sous    le    Haut    Patronage    de    S.A.S.    le    Prince    Albert    II    de    Monaco    et    sous    le    Haut    Patronage    de    Madame    Michelle    Jean,    secrétaire    générale    de    l’Organisation    Internationale    de    la    Francophonie.    L’évènement    se    déroulera    en    présence    des    membres    du    Jury,    du    Gouvernement,    du    corps    diplomatique    et    consulaire,    ainsi    que    des    partenaires    «    Aux    Cœurs    de    Mots    »    et    des    personnalités    des    mondes    économique,    sportif,    et    culturel.    

    
Ban-Ki-Moon,    le    huitième    secrétaire    général    des    Nations    Unies    de    2007    à    2016    avait    déclaré    :    «    Le    respect    des    droits    de    l'homme    et    l'égalité    entre    les    sexes    ne    sont    pas    des    idéaux    inatteignables.    Pourtant    toutes    les    femmes    et    petites    filles    du    monde    doivent    encore    faire    face    à    l'inégalité    des    chances    et    à    la    discrimination    ».    D'après    une    idée    originale    lancée    par    la    Fondatrice    de    l'association    Femmes    Leaders    Mondiales    Monaco,    Hilde    Haneuse    Heye    le    premier    concours    Aux    cœurs    des    mots,    les    enfants    du    monde    racontent,    a    vu    le    jour    en    2012    avec    la    participation    de    vingt    pays    sur    quatre    continents.    
Suite    au    succès    retentissant    et    devant    l'enthousiasme    des    jeunes,    l'aventure    continue    et    un    deuxième    concours    Aux    cœurs    des    mots,    Femmes    en    lumière    est    lancé    en    2016,    et    cette    fois    les    organisateurs    ont    demandé    à    la    jeunesse    de    mettre    en    lumière    des    femmes    qui    ont    un    impact    notable    et    réussissent    à    relever    des    défis    dans    un    contexte    parfois    très    complexe.    Elles    travaillent    souvent    dans    l'ombre.    Les    jeunes    devaient    souligner    le    rôle    et    le    travail    des    femmes    et    mettre    en    valeur    ainsi    leurs    places    centrales    dans    la    société.    Dans    le    deuxième    concours,    vingt-six    écoles    sur    quatre    continents    ont    participé    au    Concours    Aux    cœurs    des    mots,    les    voici    :    Algérie,    Allemagne,    Belgique,    Bénin,    Bulgarie,    Burundi,    Canada,    Centrafrique,    République        Démocratique    du    Congo,    Danemark,    Etats-Unis,    France,    Iran,    Liban,    Madagascar,    Mexique,    Moldavie,    Monaco,    Pologne,    Roumanie,    Russie,    Rwanda,    Sénégal,    Togo,    Tunisie    et    Uruguay.        
Pour    cette    deuxième    édition    les    organisateurs    ont    de    nouveau    pu    compter    sur    un    jury    international    présidé    par    le    Docteur    en    littérature    française    et    comparée    de    la    Sorbonne,    écrivain    et    journaliste    Fawzia    Zouari.    Ce    jury    est    composé    de    membres    très    prestigieux    venant    d’horizons    différents    :    le    réalisateur,    présentateur    et    caméraman    Antoine    de    Maximy,    l’écrivain    Camille    de    Peretti    de    la    Rocca,    la    fondatrice    de    l’association    des    femmes    algériennes    chefs    d’entreprises    SEVE    œuvrant    pour    l’entreprenariat    féminin    Yasmina    Taya,    la    célèbre    journaliste    libanaise  
May    Chidiac,    la    modèle    et    philanthrope    Adriana    Karembeu, (photo ci-dessous)

  

 le    fameux    joueur    français    de    rugby    Thierry    Dusautoir,    l’aviatrice    et    multiple    championne    du    monde    de    voltige    aérienne    Catherine    Maunoury,    le    célèbre    musicien    Aldo    Romano,    la    présentatrice    et    animatrice    télé    Denise    Fabre,    l’ancien    pilote    de    F1    Philippe    Streiff,    et    l’écrivain    et    scénariste    franco-algérien    Akli    Tadjer.        
Dans    le    concours    Aux    cœurs    des    mots,    la    parole    est    donnée    aux    jeunes    du    monde    entier,    qui    sont    multilingues    et    qui    ont    la    langue    française    en    partage.    La    force    fédératrice    de    la    langue    française    permet    aux    jeunes    qui    participent    aux    concours    d'échanger    et    de    confronter    leurs    visions    au-delà    des    différences    culturelles.    Cet    échange    s'effectue    à    travers    une    plateforme    de    communication    sécurisée    qui    est    mise    à    leur    disposition.    Le    concours    d'écriture    numérique    francophone    Aux    cœurs    des    mots    devient    ainsi    un    lieu    de    communication    sans    frontières,    et    les    jeunes    y    contribuent    au    dialogue    des    cultures,    tout    en    menant    une    réflexion    sur    un    des    objectifs    de    la    Déclaration    universelle    des    droits    de    l'homme    et    de    l'Organisation    des    Nations    Unies,    c'est-à-dire    l'égalité    des    sexes.        
    
Le    leitmotiv    du    Concours    d’écriture    numérique    francophone    Aux    Cœurs    des    Mots    est    d’intégrer    la    jeunesse    dans    le    débat    sur    l’égalité    des    droits    filles-garçons    pour    changer    les    mentalités    par    l’éducation    et    non    par    la    revendication,    en    s’adressant    à    toutes    les    filles    et    aux    garçons    du    monde    qui    ensemble,    au    sein    de    leur    classe,    avec    leur    professeur    de    Français    se    mobilisent    pour    cette    cause.        En    effet,    l'objectif    est    de    s'appuyer    sur    un    concours    d'écriture    et    sur    la    francophonie    pour    donner    la    parole    à    la    jeunesse.    Le    concours    devient    ainsi    un    outil    d’expression.    La    2eme    édition    du    Concours    Aux    Cœur    des    Mots,    Femmes    en    Lumière    a    été    possible    grâce    à    la    participation    généreuse    entre    autres    de    :    L’Organisation    Internationale    de    la    Francophonie,    le    Gouvernement    Princier    de    Monaco,    FLM,    ALGIZ    Security,    Bluewave    Software,    Agence    Continentale,    Children    &    Future,    Colibri,    Gastaldi    Monaco,    Le    Temps    Presse,        NOEVA,    Oodrive,    Sonema,        Vcomk    consulting,    et    des    donateurs    anonymes.      

AUX    COEURS    DES    MOTS    -    2,    Boulevard    Rainier    III,    MC    98000    Monaco        Contact:    acdm2017@yahoo.com  
    
Site    Internet:    http://www.concoursauxcoeursdesmots.org/    Facebook:    https://www.facebook.com/concoursauxcoeursdesmots/    Twitter:    https://twitter.com/AuxCoeursDesMot    Instagram:    https://www.instagram.com/concours_auxcoeursdesmots/    Youtube:    https://www.youtube.com/channel/UCrcDS-znA23VmtlJql0G_dQ    Flirck:    https://www.flickr.com/photos/149550332@N02/    
    

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2017 1 25 /09 /septembre /2017 08:41
A Monte Carlo un mare di barche

A Monte Carlo un mare di barche

 

 Dal 27 al 30 settembre sotto l’alto patrocinio di S.A.S. il Principe Alberto II, a Porto Ercole, si svolgerà il 27° Yacht Show, molto atteso anche quest’anno; il Salone offre una gamma completa di attività della nautica da diporto, con la presenza dei canteri navali più famosi, brokers, designers, tecnici, una scelta scrupolosa degli espositori garantisce qualità dei servizi e sicurezza di un ambiente confortevole e di un savoire-faire tipico del Principato.

 

Dal 1991 il Salone gode di una posizione leader mondiale con 34.000 partecipanti, 580 espositori  su  14.000 mq, 125 superyachts, sempre più elaborati e stilizzati, molti sono i brand prestigiosi che trovano qui, nell’ambiente naturalmente glamour di Monte Carlo, immagine ideale per proporre  le loro novità nel settore, dopo anni di crisi e, finalmente, sembra guadagnare qualche punto prezioso per  lo sviluppo, grazie anche all’apporto di capitali asiatici, attenti al business ed affascinati del mondo che solo qualche anno or sono sembrava molto lontano.

.

Il Ponte superiore del Salone è  la tenda Parvis Lunge è uno spazio riservato a clienti e imprese, 650 mq lussuosamente arredati progettati dalla arredatrice di interni Sabrina Monte Carlo in collaborazione con la design italiana Paola Lenti, presenti lo sponsor ufficiale di orologi Ulisse Nardin, la famosa cristalleria Baccarat e il ristorante Fairmont al VIP restaurante offrono un posto ideale per gli incontri e la possibilità di un momento di relax.

 

 Il  Tenders & Toys si indirizza ad una clientela più giovane di superyachts che preferisce il divertimento nella scelta di locazione di una imbarcazione, chi affitta o compra per la prima volta l’esperienza a bordo deve essere unica, il 26 settembre un summit invita una potenziale clientela ad abbordare l’esperienza di una prima locazione con tutti i dettagli necessari.

 

Non solo Yachts a Monaco, quest’anno, una nuova zona MYS Car Deck  presenta 15 vetture di alta gamma, Aston Martin, Lamborghini, Mercedes,  Hofmann, Mc Laren, Hemmels, Bentley,  Hemmels, Monaco Luxury Group, Shelby by Gentleman Car, niente di meglio ad attendere in banchina lo sbarco di una vettura che continua il piacere, le vetture qui si possono anche provare.

Grande successo  degli elicotteri BELL, confortevoli e leggeri, ormai indispensabili a business man sempre in viaggio e anche di grande aiuto a chi ha la possibilità di spostarsi in città o in luoghi impervi, molto ammirato qui l’ ultra-luxurious Bell 525 Relentless and Burgess, il più lussuoso elicottero del mondo

 

Grazie anche alla tradizione e continuità dello stile italiano, che è sempre più ammirato, il Salone può presentare in anteprima mondiale veri e propri gioielli del mare ed il successo della manifestazione è dovuto anche alla possibilità di concentrarsi su una “nicchia” estremamente specifica con prodotti di alta gamma e con la qualità del livello degli espositori, come Ferretti, San Lorenzo, Riva, Azimut, Palumbo, Perini, e tanti altri, in grado di capire le esigenze delle diverse culture di paesi tanto diversi, uniti dal fascino che queste imbarcazioni esercitano su tutti.

 

Quest’anno Benetti presenta in anteprima mondiale a Monaco il Seasence 67, costruito nel cantiere di Livorno, ha lo scafo in acciaio e alluminio e si è scelto questa occasione per lanciare ufficialmente il progetto ambizioso “Benetti ora” che renderà possibile la realizzazione di superyacht personalizzati oltre 50 metri: la costruzione di superyachts sulla base di piattaforme navali predefinite combinano i vantaggi di alta moda  e decorazione d'interni con i tempi di produzione di solito possibili solo con la costruzione in serie.

Le linee esterne portano la firma del designer olandese Cor D. Rover, che collabora per la prima volta con Benetti e che ha saputo interpretare le indicazioni dell’armatore, il designer rivela il suo tocco personale in molti elementi della barca, in primo luogo attraverso le alte e strette finestrature verticali lungo la murata e, poi, con un’innovazione che lui stesso ha definito Benetti Beach concept: a poppa del ponte principale è stata disegnata una piscina (10x4 m), che può trasformarsi in un campo da basket, grazie ad una copertura con travi in fibra di carbonio e teak.

Lo studio di design Area di Los Angeles con gli architetti del team Benetti hanno realizzato gli interni che possono accogliere fino a 12 persone.

La doppia motorizzazione Caterpillar (1380 kW ciascuno) assicura una velocità massima di 15,5 nodi mentre l’autonomia si attesta intorno alle 5.000 miglia nautiche navigando a 12 nodi

.

ISA Yachts annuncia la vendita  di un nuovo motoryacht di 65 metri ad un noto ed esperto armatore europeo  introdotto dal broker Simon Goldsworthy dell’ufficio Edmiston di Londra.

Enrico Gobbi di Team For Design ha progettato diversi nuovi modelli ISA e, insieme al suo team, ha seguito gli esterni e gli interni di questa superba imbarcazione. Lo yacht ha una stazza di oltre 1,250 GT e sarà caratterizzato da un layout a sei cabine più una settima convertibile, una suite armatoriale a tutto baglio collocata a prua del ponte principale e un beach club a poppa, anch’esso a tutto baglio, con due porte laterali a ribalta.

 

Tante altre novità incantano il visitatore, il percorso è affascinante e la giornata vola, ma vogliamo ricordare anche il crescente interesse del Salone per la difesa dell’ambiente, cosciente dei rischi ai quali il pianeta è sottoposto adottando una linea di condotta conforme allo sviluppo sostenibile, l’associazione Monegasca contro le Miopatie dal 2001 e dal 2010 con Monaco Foundation del Principe Alberto, intende appunto difendere i valori etici e umani condividendoli con la Comunità Superyachting.

 

Carlo Origlia

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 10:58
MENTON - PALAIS DE L`EUROPE: LES COLLOQUES DE MENTON

LES COLLOQUES DE MENTON « PENSER NOTRE TEMPS »

 

Samedis 7 et 14 octobre 2017 à 14h30

Palais de l’Europe

 

***

 

En octobre, l’actualité s’invite au cœur des Colloques « Penser notre temps » à Menton

Que nous disent les dernières élections de l’état de la France et des Français ? La frontière face aux flux migratoires... Religions, guerres et civilisations : où en est-on ?

 

(En pièces jointes, affiche + brochure infos intervenants)

 

Trois thèmes pour deux Colloques, rendez-vous incontournables d’octobre depuis leur création, en 1999, qui vont, une fois encore, pousser les spectateurs à une profonde réflexion. Chers au Maire, Jean-Claude Guibal, ces Colloques, à l’image des célèbres cafés philosophiques, sont un lieu d’échanges essentiel dans notre société moderne, où tout va très - trop ? - vite et où la rumeur est érigée au rang d’information.

Nécessaires, utiles, ils sont une nouvelle preuve que Menton est la capitale azuréenne de la pensée - ou plutôt des pensées, tant l’objectif réside à ne pas se contenter d’une pensée unique - en offrant au public présent au Palais de l’Europe de se forger une opinion sur les sujets d’actualité. Pour y parvenir, leur réflexion est nourrie par les interventions de spécialistes, qui s’attachent à démocratiser leur discours afin de faciliter la compréhension de chacun. Mais, surtout, comme le souhaitait le Maire de Menton dès leur création, les Colloques permettent à chaque spectateur de poser des questions, d’échanger avec les spécialistes. Un format de débats qui les rend uniques en leur genre !

 

Dans cet univers en pleine et perpétuelle mutation, les thèmes choisis cette année ne pouvaient pas être davantage en adéquation avec l’esprit des Colloques. En effet, comment analyser la victoire d’Emmanuel Macron sans l’appui d’un parti traditionnel et dans une société où le clivage gauche-droite était une tradition ?

 

Ensuite, ce monde de plus en plus belliqueux, sous des prétextes tout aussi religieux que fallacieux, nous plonge dans un choc des civilisations, provoquant un mouvement, un exode massif des populations. Des flux migratoires qui sont difficiles à gérer, notamment dans des villes-frontières. L’expérience du Maire de Menton éclairera certainement non seulement les réflexions, mais aussi les consciences de certains.

 

Des débats passionnés et passionnants à ne surtout pas manquer...

 

·       Samedi 7 octobre, 14h30 : que nous disent les dernières élections de l’état de la France et des Français ? Avec Etienne Gernelle, Gérald Andrieu, Arlette Chabot, Olivier Dard, Jean-Claude Guibal ; animé par Patrice Zehr.

·       Samedi 14 octobre 14h30 : la frontière face aux flux migratoires. Avec Pierre Lellouche, Jean-Paul Gourévitch, Gérard-François Dumont, Serge Michailof, Jean-Claude Guibal ; animé par Olivier Biscaye.

·       Samedi 14 octobre 17h00 : religions, guerres et civilisations : où en est-on ? Entretien avec Jean-François Colosimo ; animé par Patrice Zehr.

 

Conférences-débats / entrée libre

04 92 41 76 76

www.menton.fr/colloques

 

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 10:31
Nice: Conférence des Maires des Villes d’Europe et de la Méditerranée face au défi du terrorisme.

Les Maires face au défi du terrorisme

 

Conférence des Maires des Villes d’Europe et de la Méditerranée sur la prévention de la radicalisation et la sécurisation de l’espace public, et signature de la Déclaration de Nice

 

En présence de Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président du Réseau des Villes Euromed,

 

& de Julian King, Commissaire européen à la sécurité, chargé de la lutte contre le terrorisme et le crime

Les 28, 29 & 30 septembre 2017

Centre Universitaire Méditerranéen

65, Promenade des Anglais – Nice

 

 

Face à l’extrémisme violent et aux attaques terroristes qui ont touché l’Europe et la Méditerranée ces dernières décennies, la lutte contre la radicalisation des jeunes doit être considérée comme un défi majeur et une des priorités des futures politiques publiques, de même que la protection des populations.

 

A l’initiative de Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président du Réseau des Villes Euromed, la Ville de Nice a initié une conférence des villes européennes et méditerranéennes en faveur de la prévention de la radicalisation et de la sécurisation des espaces publics en Europe et en Méditerranée, afin de trouver, ensemble, des réponses efficaces.

 

Vendredi 29 et samedi 30 septembre 2017 au CUM, aura lieu la Conférence Euro – Méditerranée des villes sur la prévention de la radicalisation, en présence de Julian King, Commissaire européen chargé de l’Union de la Sécurité. Ces deux jours de rencontres et de tables-rondes rassembleront des hommes et femmes politiques, maires, universitaires et acteurs de la société civile, autour d’un grand rendez-vous : la réunion des Maires des grandes villes d’Europe et de la Méditerranée, et la signature de la Déclaration de Nice.

 

Ces deux jours de conférence seront précédés d’un débat citoyen « Europe : plus forts ensemble contre le terrorisme ? », le jeudi 28 septembre à 18 heures au CUM, pour permettre un échange direct avec la population sur l’action de l’Union Européenne en matière de lutte contre le terrorisme et de prévention de la radicalisation. Ce même jour à 14 heures, il sera proposé aux écoliers niçois de découvrir la pièce de théâtre « Djihad » au Forum Nice Nord.

 

 

 

 

 

!!! LE GRAND RENDEZ-VOUS !!!

 

Réunion des Maires des grandes villes d’Europe et de la Méditerranée et signature de la Déclaration de Nice

 

Vendredi 29 septembre 2017 à 14 heures

Centre Universitaire Méditerranéen – Nice

 

A l’initiative de Christian Estrosi, et en présence  de Julian King, Commissaire Européen chargé de la sécurité, les maires de grandes villes méditerranéennes et européennes échangeront à Nice, notamment sur les solutions en matière de sécurité des espaces publics et sur les fonds européens à mobiliser pour agir face aux défis du terrorisme.

 

A l’issue de cette réunion, les Maires de grandes villes méditerranéennes et européennes signeront la Déclaration de Nice, pour s’engager officiellement en faveur de la prévention de l’extrémisme violent et la sécurisation des villes en Europe et en Méditerranée.

 

Christian Estrosi : « Tendre vers une harmonisation européenne de nos législations nationales qui nous permette de renforcer la sécurisation du quotidien, repenser nos espaces publics et débloquer un fond européen pour soutenir financièrement les villes qui souhaitent sécuriser leur espace public ; c’est tout  le sens de la Déclaration de Nice que nous proposerons au vote. »

 

Cette réunion s’intègre dans la conférence « Les Maires face au défi du Terrorisme » portée par le réseau des villes Euromed.

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2017 6 23 /09 /septembre /2017 06:57
ISOLA D ISCHIA : TURISMO E PROGETTI CON LA NUOVA APP

L'Isola d'Ischia è al passo con i tempi e si converte al 4.0. Nasce il consorzio CO.TU.MAR che riunisce tutti quanti lavorano per il turismo dell'Isola Verde per mettere insieme idee e realizzare progetti per il turismo innovativi come la App Ischia 4.0. L'applicazione è scaricabile gratuitamente per dispositivi Ios e Android e consente in pochi click di sapere tutto su luoghi, servizi e curiosità. Per poterla utilizzare è necessario avere a portata di mano la brochure che funziona come mappa per la navigazione. 

Video interattivi in realtà aumentata accompagnano l'utente in un viaggio da sogno. Nella prima parte è possibile sorvolare l'isola e di volata scoprire tutte le maggiori attrazioni. Basta visualizzare la schermata con tutti i comuni dell'isola e sceglierne una: partirà un video che racconta con immagini mozzafiato ed esaustivi cartelli esplicativi tutto ciò che c'è da sapere sul comune scelto. Ischia, Serrara Fontana, Forio, Lacco Ameno, Barano e Casamicciola non avranno più segreti. Poi c'è la sezione dedicata ai consigli utili dove si possono trovare tutte le informazioni su escursioni, noleggio mezzi, parchi termali, ristoranti, alberghi, trasporti e negozi. Ma non è finita qui. Posizionando lo smartphone sulla mappa di Ischia contenuta nella brochure si possono conoscere tutti gli eventi a cui poter partecipare. La mappa è sempre la stessa, ma tutte le informazioni vengono aggiornate periodicamente per offrire news in continua evoluzione. Infine ci sono le pagine dedicate al progetto del consorzio CO.TU.MAR e a tutti i collegamenti via mare in e tra Campania, Lazio e Veneto.   L'app Ischia 4.0 è come un manifesto della nuova digitalizzazione industriale che per Ischia è rivolta completamente al turismo. L'obiettivo è quello di valorizzare e promuovere il territorio secondo i dettami dell'industria 4.0. Interconnessione, virtualizzazione, elaborazioni e reazioni in tempo reale, realtà aumentata, internet delle cose ed efficienza energetica sono le azioni che il consorzio sta mettendo in atto per garantire un'offerta turistica all'avanguardia. «Per riuscire bene nello scopo abbiamo bisogno dei giovani - spiega Salvatore Lauro di Alilauro - il consorzio vuole unire le migliori idee per il turismo e incentivare startup a partecipare attivamente».

 

ISOLA D ISCHIA : TURISMO E PROGETTI CON LA NUOVA APP

Partager cet article

Repost0
22 septembre 2017 5 22 /09 /septembre /2017 06:23
NICE : PRESENTATION DE "MOVIMENTA FESTIVAL"

Jeudi 21 septembre 2017 à l’auditorium du MAMAC, s’est déroulée la conférence de presse de MOVIMENTA, festival biennal et collaboratif dédié à l’image en mouvement du 27 octobre au 26 novembre 2017, en présence de Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et de Robert Roux, Conseiller municipal délégué au Cinéma et à l’Art dans l’espace public, subdélégué aux Musées.

 

A cette occasion, Marianne Khalili-Romeo, Directrice du festival, a présenté les 3 axes forts de la programmation :

 

§  le prix MOVIMENTA de la jeune création,

§  des rencontres internationales Art&Technologie,

§  une fête urbaine de l’image en mouvement diurne et nocturne sur la Promenade du Paillon.

 

Nice ville frontalière, solaire, ville transfigurée par les architectes, écrivains, cinéastes, peintres, accueille cet automne des images qui voyagent vite, très vite ! À la vitesse de la lumière, en bandes et en trames. Elles fabriquent des pixels. Rien ne les arrête. Pas même les murs qui sont leurs complices ni les écrans qu’elles changent en miroirs ! Les images en mouvement débarquent pour l’édition inaugurale de MOVIMENTA avec un programme d'innovation artistique, culturelle et technologique, pour les professionnels et le grand public, les créateurs et les amateurs…

Allocution de Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

"Je ne reviendrai pas sur la présentation faite par Marianne Roméo, qui vous a permis si clairement de mesurer la qualité, la variété, l’inventivité de cette première programmation.

 

Je voudrais vous dire en revanche ce qui m’enthousiasme dans cet événement, et ce pourquoi la Métropole et la ville de Nice en sont des partenaires actifs et déterminés.

 Il y a peu de choses, dans la vie, aussi enthousiasmantes que de voir naître une aventure culturelle, comme celle que porte MOVIMENTA,

-         avec l’équipe de l’ECLAT,

-         avec nombre d’institutions culturelles niçoises, et pas seulement,

-         et avec grand nombre de créateurs niçois, et pas seulement.

Parmi eux, bien sûr, je veux souligner l’implication de Marc BARANI qui, non seulement fait honneur à sa ville partout dans le monde, mais qui, aujourd’hui, y implique de plus en plus son audace, sa créativité, son imagination sans faille et sans fin.

Eh bien voilà, nous y sommes.

Ou plus exactement, nous allons y être.

Etre où ?

Etre projetés dans l’image.

C'est-à-dire être projetés dans notre temps, qui, de plus en plus, est fait d’images.

 

Une statistique, qui m’a frappé : un adolescent américain passe, en 2015, 6h40 par jour devant des écrans,

-         dont 2h26 devant la télé, les DVD ou les vidéos

-         et 1h21 devant les jeux vidéos,

-         le reste étant consacré aux smartphones et réseaux sociaux qui, par ailleurs, transportent aussi des images.

Des images qui bougent, pour la plupart.

C’est d’ailleurs à partir de ce constat que j’ai lancé avec la Région, dans nos lycées, un vaste programme d’éducation à l’image.

Mais il ne s’agit pas seulement d’éducation, qui est aujourd’hui chargée d’un sens défensif, protecteur.

Il s’agit aussi de culture, qui seule peut montrer que l’homme n’est pas fait que de violence, de haine, de passions politiques extrêmes ou d’obscurantisme religieux fanatique, mais aussi de beauté, de concorde, de justice.

L’image qui bouge, c’est ce qui fait aujourd’hui la culture de demain.

On peut le regretter –je pense à ceux pour qui aucune image ne remplacera jamais un livre.

On doit le constater.

Toutes sortes d’images qui bougent : celles de l’actualité, celles de la propagande, celles du divertissement, celles de la création.

Toutes sortes de technologies pour les animer, les associer, les créer.

Et toutes sortes de supports pour les transporter.

En choisissant les images de la création, MOVIMENTA a visé juste.

L’image qui bouge est au cœur de la création d’aujourd’hui.

Elle est évidemment emblématique du croisement entre les nouvelles technologies et l’inspiration des artistes.

Elle est même omniprésente dans le spectacle vivant, comme nous l’avons tous constaté en allant au théâtre, au ballet ou à l’opéra.

Et,

-         si elle est au cœur de la création contemporaine,

-         si elle est indissociable des technologies numériques,

-         si elle investit toutes les formes de la création, même les plus anciennes,

alors Nice doit y avoir sa place.

Parce que notre ville, c’est ça : une terre accueillante aux créateurs contemporains de toutes les époques, qui les encourage, qui les soutient, qui se les incorpore, au sens le plus littéral du terme.

Et aussi une terre de recherche, d’audace, d’innovation productive, que j’ai voulu renforcer.

C’est ça, ça a toujours été ça, et je veux que ça reste ça.

Alors, merci à eux, organisateurs et concepteurs, pour leur engagement dans ce projet, dont je sais qu’il ne fut pas facile à monter.

Merci à eux, créateurs, chercheurs, ingénieurs qui ont travaillé ensemble pour produire ces images magnifiques, reflets de notre temps et pourtant attachées à l’éternité de notre condition.

Il y a quatre jours, j’avais le plaisir de lancer, dans un palais du Sénat dont nous avons commencé la rénovation, les journées du Patrimoine.

Hier, place Toselli, je présentais au public la nouvelle installation de Ben.

Et aujourd’hui, nous sommes réunis pour lancer le MOVIMENTA 2017.

 

Trois séquences. Trois moments de création distants dans le temps :

- l’architecture du 17ème siècle,

- le travail inclassable de Ben à la charnière du 20ème et du 21ème siècle,

- et le MOVIMENTA qui nous projette dans le 21ème siècle, voire plus loin.

Je l’ai toujours dit : il n’y a pas pour moi de différence entre le patrimoine et la création.

Tous deux sont les maillons extrêmes d’une chaîne, dont notre devoir, en tant que responsables politiques, est de tenir les deux bouts.

Et ce n’est pas qu’un devoir.

C’est une évidence, l’évidence de la réalité de Nice à travers les siècles.

Alors oui, à Nice, une nouvelle aventure commence avec MOVIMENTA 2017, et toutes les autres éditions de MOVIMENTA à venir.

Une aventure dont vous allez découvrir, comme je l’ai découverte, la sidérante beauté des images produites par les artistes.

Une aventure qui associe à la création, notamment au 109, les réalités économiques du jour, celles que les fameux GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) veulent nous confisquer.

Une aventure qui est offerte à tous, en ville même, le long de la promenade du Paillon, comme je l’ai toujours souhaité, et comme nous avons réussi l’exploit de le faire malgré le contexte actuel des espaces urbains.

Imaginative, pragmatique, offerte à tous.

Voilà, c’est ça, la création dans la Nice d’aujourd’hui.

Voilà, c’est ça, Nice, la Nice dont nous rêvons tous et que nous construirons tous, ensemble !"

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 17:29
Nice: La Fête de la Sainte Fleur

Samedi 23 et dimanche 24 septembre 2017

 

En présence de Nicole Merlino Manzino, Adjointe au Maire de Nice,  déléguée à la production agricole et à l’animation des marchés, Présidente du Conseil d’exploitation des MIN d’Azur, représentant Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

 

 

 

 

La Fête de la Sainte Fleur est l’occasion de promouvoir le travail des métiers de la fleur, dont le savoir-faire constitue l’une des facettes de la tradition niçoise.

 

A l’occasion de la Sainte Fleur, patronne des fleuristes et des horticulteurs, Christian Estrosi, a voulu que soient organisées ce week-end des animations, pour inciter les Niçois et les visiteurs à se rendre sur le Cours Saleya, dans le Vieux-Nice et à en fréquenter les commerces.

 

Cet évènement est organisé par la Ville de Nice. Les fleurs sont offertes par l’association de la fête de la Sainte Fleur, les décorations florales sont ensuite réalisées par les fleuristes de la Chambre Syndicale des Fleuristes des Alpes-Maritimes et de lʼassociation interprofessionnelle Nice Qualité Plus.

 

 

>Programme :

 

Samedi 23 septembre 2017

Toute la journée : ouverture des quatre jardins à thèmes sur la place Pierre Gautier (Vieux-Nice). Réalisés par les agents de la Direction des espaces verts de la Ville de Nice, ces quatre jardins (à la Française, Provencal, Asiatique et Exotique) seront ouverts  le samedi et le dimanche aux Niçois et aux visiteurs.

 

Dimanche 24 septembre 2017

10 heures : messe en la cathédrale Sainte Réparate.  L’intérieur de la cathédrale sera paré de fleurs pour l’occasion.

11h : animation musicale Place Pierre Gauthier, suivie d’un verre de l’amitié. Des fleurs seront distribuées gratuitement aux passants. Animation musicale par le DJ Mike Panama.

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 17:18
Menton/ La Ville dresse un bilan satisfaisant de la saison estivale 2017

 

À Menton, les festivités de l’été se sont achevées le 27 août. Puis comme si le temps avait voulu aider petits et grands à retrouver le chemin de l’école ou celui du bureau, les températures ont soudainement baissé. L’occasion pour les enfants et leurs parents de quitter le mode estival pour celui automnal.

Ainsi, tandis que certains plongent à nouveau le nez dans les livres et les dossiers, d’autres commencent à dresser un bilan de l’été, à commencer par la Ville.

Michel Dalmazzo, directeur des ports, annonce une excellente fréquentation du port de Garavan - meilleure que les années précédentes - du Vieux port et de la zone de mouillage située entre ces deux derniers.

De son côté, le 68e Festival de musique poursuit sur sa lancée avec une affluence identique à celle déjà forte de l’an passé tant aux soirées du parvis qu’aux concerts du musée Cocteau.

 

Juilletistes et aoûtiens

 

Depuis quelques étés, la fréquentation touristique se révèle beaucoup plus dense au mois d’août qu’au mois de juillet. Cette année encore, les aoûtiens ont été plus nombreux que les juilletistes (rappelons-nous les terrasses pleines et les plages bondées !).

A contrario, les soirées et animations organisées par la Ville et son Office de tourisme ont accueilli un large et nombreux public tout au long de ces deux mois : concert de gospel, feux d’artifices « Open water party », revue cabaret, concerts blues & roc k, soirée NRJ, « Hits music only », après-midis « baby mousse » (boum 3-9 ans), « Black-Out Laser Party » ou encore la soirée « Féeriland » qui a permis aux enfants d’interpréter le personnage du « Jedi » en présence des princesses de Disney… Sans oublier les soirées de Beach-volley et de ping-pong organisées par le service Jeunesse ainsi que les soirées jazz qui ont réjoui vacanciers et mentonnais.

Partager cet article

Repost0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 16:41
INAUGURATION ET VERNISSAGE A « LA PASSERELLE » AU PORT DE NICE  

 

Le port de Nice bouge et d’une manière des plus agréables que nous attendions tous depuis fort longtemps, c’est un lieu très convivial que trois amis passionnés de théâtre, expositions, etc …, ont décidé de nous faire partager, un lieu ou l’on se sent bien, ou l’on a envie de se poser un bon moment.

 

Des amis Eric AUBERTIN, Nicolas CARRÉ et Odile FIORUCCI……viennent d’ouvrir un merveilleux espace culturel de 200 mètres carrés au 2, Rue Pacho (prés de la place Ile de Beauté), qui manquait au port de Nice. L’inauguration s’est passée le vendredi 16 septembre, à cette occasion a eu lieu le vernissage de l’exposition du sculpteur Sophie BAYEUX qui est une passionnée et qui par ses sculptures : abstrait, figuratif, femme, mais également l’Art du Raku, nous invite à réfléchir, voir, et comprendre ce qu’elle a voulu partager avec tout le monde, de vrais bijoux pour habiller les murs, un enchantement qui a ravi les personnes présentes.

 

Cet espace est entièrement équipé, il propose des expositions, des spectacles (théâtre, cabaret), un ciné-club, des stages, des débats, des conférences mais également la location de salles. C’est un outil culturel, un lieu d’échanges et de découvertes, ouvert toute l’année, du lundi au samedi. Et pour le plaisir de tous, il possède aussi un café et un restaurant c’est surtout un espace vivant très harmonieux et positif où partager enthousiasme et bonne humeur.

 

Cette inauguration a dépassé les espérances, beaucoup de personnes sont venues admirer les lieux, le champagne coulait à flot, la rue n’était pas assez longue et les trottoirs trop petits pour accueillir les visiteurs qui sont repartis complètement « fans » de ce lieu, il faut dire qu’ils ont été accueillis par les trois amis avec beaucoup de gentillesse. Tout au long de cette belle soirée c’est le trio TARDEVET (contrebasse, batterie, guitare) qui a mis une ambiance de feu.

Etaient également présents quelques personnalités : Philippe Soussi adjoint au Maire de Nice-délégué aux territoires est-littoral et aux affaires européennes, Olivier Robaut Conseiller Municipal délégués aux Anciens Combattants, Vanessa SIEGEL Conseillère Départementale adjointe au Maire de La Gaude, Anne SATTONNET Conseillère Départementale-Vice Présidente du Département des Alpes Maritimes, Louis BAUME de la CCI, ainsi que Hervé MARTINEZ Président de l’Association Port-Avenir, mais aussi Bruno PAQUES et son équipe de la Pharmacie du port, et beaucoup d’amis et de personnes voulant découvrir ce lieu convivial.

 

Vous êtes tous les bienvenus en ce lieu magique qui fera grand bruit par tant d’animations et surtout cela manquait à notre cher Port.

 

Vivianne Costa     

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 12:21
Nice : Soutenez le projet de restauration de l’église abbatiale Saint-Pons !

L’église abbatiale Saint-Pons est fermée au public depuis 1999. Menacée de dégradation, elle fait aujourd’hui l’objet d’un programme de restauration générale par la Ville de Nice afin de mettre en valeur la richesse de son histoire et de son architecture d’inspiration turinoise.C’est dans le cadre de l’exposition « Extases » en 2016 que la Ville de Nice a lancé un premier appel aux dons pour la restauration de l’église abbatiale Saint-Pons. La signature officielle d’une convention entre la Ville de Nice et la Fondation du patrimoine le 16 janvier 2017 a officialisé cet appel aux dons. Avec le soutien de la Fondation du patrimoine, la Ville de Nice en appelle à la générosité de chacun : acteurs économiques, mais aussi citoyens, d’ici et d’ailleurs, amoureux de Nice,  pour soutenir ce projet et participer au rayonnement de la cité. 

Les travaux de rénovation ont démarré en octobre 2016 pour une ouverture prévue au public début 2019. Actuellement, les travaux concernent la partie extérieure de l’église. La façade et le clocher ont d’abord été nettoyés, avant d’entreprendre une recherche en conservation des enduits originels. Les enduits altérés ont été repris et une patine est appliquée à l’ensemble de l’édifice afin de le protéger. Le clocher principal et le clocher secondaire (non terminé à l’origine) sont restaurés strictement en conservation. A compter du dernier trimestre 2017, les travaux intérieurs vont être entrepris parmi lesquels la restauration de l’ensemble des chapelles, des dorures, des décors faux-marbre et des pilastres.

 

Le programme prévoit une restauration de l’édifice, tel qu’il aurait été en 1725, défini de la manière suivante :

 

  • Travaux de restauration du clos et couvert de l’édifice ;
  • Travaux de restauration des décors intérieurs (issus du XVIIIème siècle et complété lors de l’affectation de la congrégation des Oblats en 1835) ;
  • Travaux nécessaires à l’ouverture de l’édifice au public pour les manifestations culturelles et cultuelles, c’est à dire la mise aux normes des installations au regard de la réglementation pour les personnes à mobilité réduite (PMR) et des règles de sécurité contre l’incendie.

 

La restauration complète de l’édifice est estimée à 2 379 166 € HT soit 2 855 000 € TTC.

 

Vous trouverez ci-joint le dossier de presse et la plaquette mécènes

 

Faire un don / Renseignements

Ville de Nice - collectesaintpons@ville-nice.fr - 04 97 13 45 93

Fondation du patrimoine - pacanice@fondation-patrimoine.org - 04 93 13 73 47

 

Légende du visuel : © Chaux et Sable

Partager cet article

Repost0
19 septembre 2017 2 19 /09 /septembre /2017 12:04
NICE: La Quinzaine Des Théâtres - Du 16 au 29 octobre 2017

La Quinzaine Des Théâtres

3ème édition

 

Spectacles Ateliers Conférences Master-class Lectures

Tables-rondes Expositions Visites

 

23 salles 85 spectacles 215 représentations

 

Du 16 au 29 octobre 2017

 

 

Du 16 au 29 octobre 2017, laissez-vous emporter par la magie du théâtre avec la 3ème édition de la Quinzaine des Théâtres ! Voulu par Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, mis en œuvre par Jean-Luc Gag, Conseiller municipal délégué au Théâtre, ce rendez-vous met en lumière la diversité et la richesse de la scène théâtrale niçoise. Et son succès ne se dément pas… Lors de l’édition précédente, plus de 5.000 spectateurs ont en effet fréquenté les théâtres niçois !

 

A l’affiche

D’année en année, la programmation se structure, s’étoffe, tant pour satisfaire le grand public que les professionnels. Au programme : du rire, des larmes, de l’émotion, du partage, des rencontres, des échanges autour de 85 spectacles de compagnies professionnelles et amateurs (dont 23 destinés au jeune public), et de 16 événements mêlent conférences, master-class, tables-rondes, expositions, visites….

 

Au total, ce sont 215 représentations qui vous seront proposées autour de programmes riches et variés : spectacles de théâtre classique, contemporain, musical, de comédie, ou encore de clowns, de contes, de danse, de mime…

 

Nouveauté : une ville de la Métropole Nice Côte d’Azur invitée

Pour la première fois, le festival propose un focus sur une ville de la Métropole Nice Côte d’Azur invitée à présenter sa programmation théâtrale. Cette année, Saint-Laurent-du-Var est à l’honneur. L’occasion de découvrir le Théâtre Georges Brassens, qui complète la liste de nouveaux lieux intégrés au dispositif tels que le Forum Georges François ou la Galerie Depardieu à Nice.

 

Un jeune public particulièrement chouchouté

Le festival coïncide délibérément avec le début des vacances scolaires afin que le jeune public ait la possibilité d’assister à de nombreux spectacles et en particulier à ceux, nombreux, qui leur sont spécifiquement destinés. Venez découvrir nos théâtres en famille et partager ensemble un moment inoubliable !

 

quinzainedestheatres.nice.fr

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 18:24
La Métropole Nice Côte d’Azur remporte le projet ReUseHeat

La Métropole Nice Côte d’Azur remporte le projet ReUseHeat et s’affirme comme leader européen dans le domaine de la performance énergétique

 

La Métropole Nice Côte d’Azur vient de remporter un nouvel appel à projets du programme européen de recherche et d’innovation Horizon 2020 avec le projet ReUseHeat. Ce projet d’un montant global de 4 millions d’euros va permettre d’engager le développement expérimental dès le mois d’octobre d’un réseau urbain de chaleur et de froid innovant dans le nouveau quartier du Grand Arénas.

Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, se réjouit de ce succès européen :

« Nice Côte d’Azur, smart city mondiale, sélectionnée parmi les dix finalistes pour le prix Capitale Européenne de l’Innovation 2017, vient de remporter le projet européen ReUseHeat axé sur la performance énergétique.

Je me félicite que la Commission Européenne ait, une nouvelle fois, choisi de faire confiance à la Métropole Nice Côte d’Azur, à son esprit d’initiative et d’innovation, et de nous soutenir dans nos expérimentations.

Nice Côte d’Azur partage ce nouveau succès avec des partenaires de renom au niveau européen :  l’Institut suédois de recherche sur l’environnement, la London School of Economics, l’Université d’Aalborg au Danemark, le réseau européen Euroheat and Power…

Grâce à ReUseHeat, nous allons aller plus loin sur le terrain de l’innovation et de la performance énergétique. Avec notre partenaire industriel EDF-DALKIA et le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, nous allons dès ce mois d’octobre développer un réseau de chaleur exploitant le réseau public des eaux usées de la Métropole. En parallèle il s’agit de créer localement un puissant outil informatique de pilotage énergétique, en vue d’améliorer les performances des réseaux thermiques et électriques du nouveau quartier du Grand Arénas

Ces expérimentations smartgrids nous permettront, en nous appuyant sur notre Agence de la Performance Energétique,  d’optimiser nos ressources locales en énergie renouvelable et permettront aux habitants et usagers du Grand Arenas de faire des économies. »

The Metropole Nice Côte d’Azur wins the ReUseHeat project and is emerging as European leader in the field of energy performance

 

The Metropole Nice Côte d'Azur has won a new call for projects from the European program of Research and Innovation Horizon 2020 with the ReUseHeat project. This project, worth a total of € 4 million, will enable as of October the experimental development of an innovative urban heat and cooling network in the new district of Grand Arénas .

Christian Estrosi, Mayor of Nice, President of the Metropole Nice Côte d'Azur, Deputy Chairman of the Provence-Alpes-Côte d'Azur Region welcomes this European success:

"Nice Côte d'Azur, global smart city, selected among the ten finalists for the European Capital of Innovation Award 2017, has just won the European project ReUseHeat focused on energy performance.

I am pleased that the European Commission has once again chosen to trust the Metropole Nice Côte d'Azur, its spirit of initiative and innovation, and to support us in our experiments.

Nice Côte d'Azur shares this new success with renowned partners at European level: the Swedish Institute for Environmental Research, the London School of Economics, the Aalborg University in Denmark, the Euroheat and Power European Network ...

Thanks to ReUseHeat, we will go further in the field of innovation and energy performance. With our industrial partner EDF-DALKIA and the “Centre Scientifique et Technique du Bâtiment” (the French scientific and technical center for building) we will from October onwards develop a heat network operating the public wastewater network of the Metropole Nice Côte d’Azur. At the same time, it is about creating locally a powerful computing energy management tool, with a view to improve the performance of the thermal and electrical networks of the new district of Grand Arénas.

These smartgrid experiments will enable us, using our Energy Performance Agency, to optimize our local resources in renewable energy and allow the inhabitants and users of the Grand Arénas to save money. "

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2017 1 18 /09 /septembre /2017 18:24
13e Monaco Classic Week – La Belle Classe: Viola décroche le Trophée Monaco Classic Week 2017

13e Monaco Classic Week – La Belle Classe
13-17 septembre 2017

 

 

Le Yachting de tradition en vogue
Viola décroche le Trophée Monaco Classic Week 2017

 

 

Dimanche 16 septembre. La 13e édition de la Monaco Classic Week – La Belle Classe, l’un des plus importants rendez-vous de voile classique, vient de se terminer au terme d’une semaine intense, dans une ambiance « année folle ». Le temps n’a aucune prise sur cette biennale unique au monde qui a réuni près de 150 unités, voiliers de tradition, motor-yachts d’époque et canots automobiles anciens pour mettre à l’honneur notre patrimoine maritime naviguant. Créé en 1994, ce rendez-vous a non seulement conservé toute sa fraicheur mais également l’esprit des premiers meetings de canots automobiles de 1904, quand la principauté réunissait les industriels du monde entier pour assister aux épreuves nautiques.

 

Une semaine dédiée à « l’Art de Vivre la Mer », alternant épreuves nautiques, inspections techniques, concours culinaire, artistique et d’élégance. « C’est le genre d’évènement qui repositionne Monaco telle que la ville a été conçue : autour du port » note Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Yacht Club de Monaco « Monaco est une destination du yachting qu’il soit moderne ou de tradition. »

 

Parmi les temps forts, la célébration des 90 ans de CreoleXarifa et Trinakria qui ont fait une entrée très remarquée samedi dans le port d’Hercule sous les coups de canon et au son des cornemuses, sans oublier l’hommage rendu à Carlo Riva, le génial concepteur des célèbres bateaux en acajou particulièrement prisés par la jet set dès les années 50.

 

Viola décroche le Trophée Monaco Classic Week 2017

Le grand vainqueur de cette édition est le cotre aurique Viola, magnifique voilier de 1908 considéré comme monument historique puisqu’il est inscrit au patrimoine maritime. Kostia Belkin du Y.C.M., ravi de cette récompense a ainsi résumé l’histoire de son bateau en deux mots : amour et expertise : « nous savons, en tant que skipper, que les bateaux qui reçoivent de l’amour restent éternellement beaux. Je pense également à l’expertise qui est essentielle dans la conservation de ce patrimoine maritime. Sans les équipes des charpentiers de marine, Viola ne serait pas aussi belle. ».

Rappelons que ce prix est attribué au bateau qui combine le meilleur classement du Prix « La Belle Classe Restauration », remporté par The Blue Peter et du Concours d’élégance qui a récompensé Elena of London réplique de la goélette Elena de Nat Herreshoff, lancée en 1911.

Le jury, présidé par Sir Robin Knox-Johnston a eu beaucoup à faire tant la qualité du plateau était relevé. « Ce n’est vraiment pas chose aisée de départager de tels concurrents. Et nous sommes très admiratifs et reconnaissants pour l’implication de ces propriétaires très attachés à faire perdurer leur unité à travers le temps. C’est important de les mettre à l’honneur et de les encourager. En ce sens, cet évènement est réellement unique en son genre » a commenté celui qui a été le premier homme à avoir accompli un tour du monde en solitaire et sans escale.

 

Concours des chefs : un rendez-vous qui ne manque pas de sel

Toujours très attendu, le concours des chefs, présidé par Jacques Maximin, entouré de Christian Plumail (Y.C.M.), Christian Garcia (Palais princier), Philippe Johannes (Fairmont) et Eva Casanova (Moet Hennessy) a consacré la goélette à trois mats de 50 m Trinakria

 

90 ans et éternellement jeune

Considérée comme le chef-d’œuvre de Charles Nicholson, Creole était l’attraction de la semaine. Le Yacht Club de Monaco a tenu à mettre à l’honneur cette goélette à trois-mâts qui souffle cette année ses 90 bougies. Escortée de Trinakria (50 mètres) et le ketch Xarifa, tous deux également lancés en 1927, Creole a majestueusement regagnée sa place dans la YCM Marina, laissant derrière-elle, une trainée de canots automobiles tels que des Riva, des Chris Craft et des Hacker Craft, venus eux-aussi, saluer ce Big Boat de 58.22 m. dont les lignes racées n’ont rien à envier aux modèles les plus modernes.

« Cette entrée dans le port avec tous ces armateurs, ces marins venus saluer le bateau… c’était vraiment un moment magnifique. » a déclaré son armatrice Alegra Gucci, très émue de se voir ovationnée lors de la remise des prix.

 

Un hommage vibrant

Disparu en avril dernier à l’âge de 95 ans, Carlo Riva a bouleversé le monde du yachting en concevant des bateaux particulièrement prisés par la jet set des années 50 et 60. Brigitte Bardot, Sofia Loren, Elizabeth Taylor ou Richard Burton pour ne citer qu’eux, désiraient posséder une de ces célèbres coques en acajou. Une carrière qui valait bien à hommage rendu par l’ensemble de la famille Riva, réunie au beau milieu de la YCM Marina autour d’une bâche sur laquelle était sobrement écrit « Grazie Carlo ». Un lâcher de ballons turquoises - une couleur qui est non sans rappeler la célèbre marque, symbole du design « made in italy » - a conclu cette petite cérémonie à laquelle Lia Riva, fils de l’Ingegnere, a souhaité assister sur le légendaire Lipicar ayant appartenu à son père« Cet hommage m’a beaucoup touché et je remercie tous ceux qui y ont pris part. »

 

Compétitifs jusqu’au bout

En marge des différents concours, les 68 voiliers de tradition, les quatre 15 M JI et la vingtaine de Dinghies 12’ se sont livrés à de belles joutes nautiques offrant un joli spectacle visible depuis la côte.

 

  • En 15 M JIMariska, barré par Benjamin Redreau n’a laissé aucune chance à ses trois autres comparses remportant 3 des 6 manches courues. Pour Christian Niels, son armateur « la Monaco Classic Week est l’une des régates les plus belles qui existent. Nous reviendrons aussi longtemps que les 15 M JI navigueront. »  The Lady Ann et Hispania complètent le podium devant Tuiga barré par Beppe Zaoli associé à Olivier Campana.

Déjà vainqueur aux Baléares, avec ce doublé, Mariska (1908) prend une sérieuse avance pour la conquête du 15 Meter Class Association Annual Trophy avant la dernière étape du circuit organisée à Saint-Tropez.

 

  • La classe des voiliers d’époque à gréement aurique réunit les bateaux les plus anciens, qui forcent le respect envers leur constructeur et leurs armateurs actuels, qui continuent à les faire naviguer, au prix de restaurations méticuleuses. Marc Audineau sur Olympian, truste la première place sur 15 concurrents devant Bruno Troublé sur Chips, qui naviguait ici aux côtés de John Marshall, véritable figure de la Coupe de l’America. Kelpie de Philip Martinson monte sur la 3e marche.

 

  • Cambria, de Chris Barkham, unique représentant de la Classe des 23 Mètre de Jauge Internationale qui navigue encore, monte sur la première marche du podium chez les Big Boats devant deux unités battant pavillon du Yacht Club de Monaco : le cotre Moonbeam IV (1914) et Elena of London.

 

  • Même scénario dans la catégorie des époques Marconi avec la victoire de Brendan McCarty sur Rowdy déjà en tête le premier jour et qui a mené de bout en bout cette 13e Monaco Classic Week. Billoch Martin sur Cippino II et David Myatt sur Erica complètent le podium.

 

  • Epreuve régularité : Une quarantaine de canots automobiles, dont une dizaine de Riva (MBS, Ariston, Super, Barilani, Super Florida, Junior) mais aussi des Chris Craft et des Hacker Craft, étaient présents sur l’épreuve de régularité, qui consiste à effectuer un parcours en respectant une vitesse imposée. Celle-ci a été remporté par Why Not, un Riva Junior datant de 1967, suivi de Giolisan, un Riva Super. Le Chris Craft Aristote, venu de Saint Barthélémy, complète le podium.

 

Rendez-vous du 11 au 15 septembre 2019

 

 

Palmarès complet :

TROPHÉE MONACO CLASSIC WEEK 2017 : Vainqueur : Viola (Kostia Belkin)

 

CONCOURS D’ELEGANCE Voilier : Elena (Mark Dixon) / Canot : Albatros (John Filoes)

 

PRIX LA BELLE CLASSE RESTAURATION

Vainqueur : The Blue Peter (Mathew Barker)

 

EPREUVE DE REGULARITE :  

Vainqueur : Why Not, un Riva Junior datant de 1967 (Renaud Balay)

 

YACHTS DE TRADITION - CATEGORIE 15 M JI

1e : Mariska (Christian Niels)

2e : The Lady Anne (Richard Le May)

3e : Hispania (Marcos Garcia Faria)

4e : Tuiga (Pierre Casiraghi)

 

YACHTS DE TRADITION - CATÉGORIE EPOQUE AURIQUE

1er : Olympian (Marc Audineau)

2e : Chips (Bruno Troublé)

3e : Kelpie (Philip Martinson)

 

YACHTS DE TRADITION - CATEGORIE EPOQUE MARCONI

1er : Rowdy (Brendan McCarty)

2e : Cippino II (Martin Billoch)

3e : Erica (David Myatt)

 

YACHTS DE TRADITION - CATEGORIE CLASSIQUE

1er : Encounter (Bart Weduwer)

2e : Resolute Salmon (Valter Pizzoli)

3e : Samurai (Luigi Pavese)

 

YACHTS DE TRADITION - CATEGORIE BIG BOAT

1er : Cambria (Chris Barkham)

2e : Moonbeam IV (Mikael Creac’h)

3e : Elena of London (Stephen Mc Laren)

 

DINGHY 12’

1er : Trecivette (Nicola Rainusso)

2e : Pupi (Alessandro Pedone)

3e : Cice (Philippe Battaglia)

 

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 20:59
IANA SALENKO

IANA SALENKO

GALA RUSSE - THE WORLD BALLET STARS

Le ballet à l’heure de la mondialisation
 

ARTEM  OVCHARENKO 

Samedi 16 septembre la sixième édition du Gala Russe a joué l’ouverture des frontières artistiques. En collaboration avec les brillants solistes des théâtres Bolchoï et Mikhaïlovski, les étoiles de  l`English National Ballet, du Staatsballet Berlin et d’autres grandes troupes du monde se sont  produites ensemble sur scène.

DINU TAMAZLACARU

Tous ces artistes qui ont participé à ce Gala étaient unis dans une attitude volontaire et respectueuse des traditions de la grande école russe chorégraphique. Cette diversité géographique parmi les participants démontre bien que de nos jours l’art ne connaît pas de frontières.

SEMEN VELICHKO

Le programme a fait la part belle au mix entre ballets d’avant-garde et  chefs-d’œuvre du répertoire classique.

VIACHESLAV LOPATIN

Le résultat n`a pas été seulement brillant mais aussi inattendu : chaque artiste s`est produira à la fois dans un extrait de ballet classique et dans une chorégraphie moderne, toute en expressions et en mystères.


MARAT SHEMIUNOV

VIACHESLAV LOPATIN

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2017 7 17 /09 /septembre /2017 15:00
IL ETAIT UNE FOIS EN PRINCIPAUTE DE MONACO
IL ETAIT UNE FOIS EN PRINCIPAUTE DE MONACO

Yvette Cellario avec 3 intervenants : Jean Paul Bascoul, Jean Claude Volpi et Jean Marc Ferrié , Claude Cellario lors d'un déjeuné /réunion de travail.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche