Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2017 3 06 /12 /décembre /2017 15:39
YANN ARTHUS-BERTRAND      EN PRINCIPAUTE DE  MONACO LE 20 ET 21 DECEMBRE

YANN ARTHUS-BERTRAND      EN PRINCIPAUTE DE  MONACO      


L’association MONACOLOGY et MC.5 COMMUNICATION auront le grand plaisir d’accueillir le 20 & 21 décembre prochain en Principauté de Monaco, Monsieur  Yann ARTHUS-BERTRAND.   
En cette période de fin d’année, c’est un événement que de recevoir Yann Arthus-Bertrand, une personnalité reconnue pour ses travaux photographiques exceptionnels, mais également pour la réalisation de ses films tels que : LA SOIF DU MONDE - HOME – TERRA - HUMAN.   
Dans le cadre de ces deux  journées, fortes en émotions et découvertes, la Fondation GoodPlanet, l’Education Nationale de la Jeunesse et des Sports, la Direction du Tourisme et des Congrès de Monaco, le Grimaldi Forum, le Musée océanographique, la Stavros Niarchos Foundation, la Mairie de Monaco et le Stars’n’Bars apporteront leur bienveillant soutien à l’association MONACOLOGY* quant à la mise en place de cet événement.  Le 20 décembre à 19H30
AU GRIMALDI FORUM, Salle Prince Pierre, Yann Arthus-Bertrand, donnera une conférence, « VU DU CŒUR » qui retracera son parcours de photographe animalier à la réalisation de films qui mettent en scène toutes ses préoccupations : la planète, l’homme et bientôt un nouveau long métrage sur la femme « WOMAN ». 
Tarifs de la conférence « Vu Du Cœur » : Salle Prince Pierre, 15€, 10€ pour les séniors et les moins de 18 ans dans la limite des 800 places disponibles. Réservations : www.grimaldiforum.com ou +377 9999 3000
Egalement au Grimaldi Forum du 20 décembre au 5 janvier 2018, une magnifique exposition photographique de  Yann ARTHUS-BERTRAND & Brian SKERRY intitulée, « PLANET OCEAN ». Une exposition offerte pour le grand public par la fondation GoodPlanet qui est présidée par Yann ARTHUS-BERTRAND et par Oméga  https://www.goodplanet.org/fr/
 

Le 21 décembre
Une journée réservée à la jeunesse. 
L’Education Nationale de la Jeunesse et des Sports sollicitera des élèves, (6ème à terminale) à venir découvrir les films de Yann Arthus-Bertrand au MUSEE OCEANOGRAPHIQUE. Sensibiliser la jeunesse est une initiative de Monacology, de nos partenaires et bien entendu de Yann ARTHUSBERTRAND qui, par ailleurs, organisera avec l’océanographe, Cédric JAVANAUD des débats avec les élèves.  21 décembre à 19H30
Au Musée océanographique, pour le grand public le film HUMAN sera diffusé dans son intégralité, entrées gratuites dans la limite des 400 places disponibles 
S’engager contre le changement climatique et pour le développement durable ! Toutes nos actions au quotidien sont importantes pour notre vie voire notre survie ainsi, chers amis, votre considérable soutien contribuera à informer, sensibiliser et agir pour la planète !   
INFORMATIONS 
MONACOLOGY Kate POWERS Contact : +377 97979595 kate@starsnbars.com *www.monacology.fr    MC.5 COMMUNICATI ON : Chloé VIAC    tel : 06 03 49 49 39                 contact.monaco@gmail.com                        www.mc5-communication.org 

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2017 2 05 /12 /décembre /2017 00:27

Premier temps fort de la 2e édition du Chefs World Summit ce dimanche 26 novembre 2017 au Grimaldi Forum à Monaco, où la liste "Les 100 Chefs" 2018 au monde du Magazine Le Chef à été

dévoilée par Vincent Ferniot présentateur tv, Philippe Joannès, Directeur du programme, MOF en 2000, Chef exécutif du Fairmont Monte-Carlo, évènement culinaire créé et dirigé par Catherine Decuyper

Un classement des chefs internationaux par les chefs eux-mêmes, après avoir dévoilé fin septembre dernier le nom du Chef de l’Année 2017 (Nicolas Sale du Ritz). 

Le Chef Michel Troigros (Maison Troisgros - Roanne) arrive à la première place du classement succédant ainsi à Alain Passard (2017), Michel Bras (2016) et Pierre Gagnaire (2015).

Lancé en 2015 par le magazine professionnel Le Chef« Les 100 Chefs » est la déclinaison internationale d’un des titres les plus reconnus par la profession et par les médias : Le Chef de l’Année recueille les votes des chefs référencés dans le guide Rouge France.

Entre fin août et novembre 2017, les 552 chefs 2* et 3* du guide Rouge du monde entier, devaient répondre librement et anonymement qui était le meilleur Chef.

« Les 100 Chefs » se démarque par cette particularité qui lui donne tout son sens : il est le seul classement mondial des chefs de cuisine établi en toute objectivité par les chefs eux-mêmes !

Ainsi, depuis 4 classements, est devenu un reflet professionnel du dynamisme gastronomique des différents pays, grâce à la présence de leurs chefs dans ce classement.

Un écrin pour l’annonce du classement 2018 : le 2ème Chefs World Summit, à Monaco

Palmarès des 100 chefs dans le monde 2018 

1 - Michel Troigros – Maison Troigros – France (pour la 1ère fois dans le top 10). Détenteur de trois macarons. Héritier d'une lignée de restaurateurs par son grand-père et son père, installés à Roanne, avaient séduit le public dès 1930 dans leur établissement, situé sur la fameuse Nationale 7. 

2 - Yannick Alleno – Alleno Paris – France

3 – Joan Roca – El Cellier De Can Roca – Espagne (4 fois dans le top 10)

4 – Arnaud Donckele – Résidence de la Pinéde – France (pour la 1ère fois dans le top 10)

5 – Pierre Gagnaire – Restaurant Pierre Gagnaire – France (4 fois dans le top 10)

6 – Emmanuel Renaut – Flocons de Sel – France

7 – Enrico Crippa – Piazza  Duomo – Italie (pour la 1ère fois dans le top 10)

8 – Pascal Barbot – L’Astrance – France

9 – Seiji Yamamoto – Nihonryori Ryugin – Japon (4 fois dans le top 10)

10 – Alain Ducasse – Plaza Athénée – France

Ils sont 41 Chefs français parmi les 100 en 2018, alors qu'ils n'étaient que 31 en 2015.

Sous Le Haut Patronage de SAS Le Prince Albert II de Monaco

Autre temps fort avec le gala des Chefs, ce lundi soir au Fairmont à 20h30 tandis que lundi et mardi seront consacrés principalement aux conférences et ateliers interactifs, animés par les plus grands Chefs et experts du domaine sur les problématiques d’aujourd’hui et les innovations du métier.

Par Brigitte Rolland

Partager cet article

Repost0
4 décembre 2017 1 04 /12 /décembre /2017 23:45
LE STARS DELLA CUCINA A MONTE CARLO

Nella splendida cornice del Grimaldi Forum nel Principato di Monaco è molto atteso il secondo Chefs World Summit, l’ incontro internazionale sulla Gastronomia di alta gamma degli chef stellati. Un comitato composto dai più grandi Chefs del mondo raduna più di 1000 professionisti, Chefs stellati, decorati, insigniti…comunque riconosciuti come Star, esperti  nel panorama planetario della cucina contemporanea per dibattere, scambiare e far scoprire le nuove tendenze della professione, diventata molto ambita grazie anche all’attenzione delle TV con programmi quotidiani.

Tra i vari interrogativi quello di controllare il fenomeno dell’esposizione mediatica che oggi è diventata una moda, subissati da trasmissioni a carattere culinario a tutte le ore e su tutte le stazioni televisive, in più la gestione della critica diventa sempre più complicata proprio per  la dispersione dei dati perlopiù anonimi, senza l’autorevolezza delle pubblicazioni più qualificate.

L’importanza che si riserva all’ambiente è in costante crescita, nasce una gastronomia eco responsabile, ristoratori autodidatti, sempre più attenti al bio e quindi al benessere e alla salute dei commensali, fenomeno già verificatosi nel grande pubblico, sono già in atto trasformazioni concettuali della cucina del domani, quali saranno i principi innovatori ? Quale sarà la visione femminile sulla gastronomia ? Come attirare nuovi interessati clienti dai social e trovare nuove attrezzature dal digitale ?

 Chi partecipa al salone ha sicuramente interessi legati alla professione, ma non ci sono solo Chefs, anche Ristoratori, Pasticceri, Sommelier, Maître d’Hotel, Negozi di gastronomia, Maestri Cioccolatai, Produttori di eccellenze gastronomiche, studenti e professori del settore cucina o alberghiero, anche curiosi ed appassionati; in 2 giorni saranno abbordati differenti temi, tante conferenze e animate dimostrazioni con l’intento di suscitare qualche nuova scintilla nel grande circo della gastronomia moderna, per espandere la propria competenza con i protagonisti più influenti del settore.

Organizzato dalla rivista “LE CHEF” un concorso per premiare tra i 100 chefs più meritevoli che si sono distinti quest’anno, verranno premiati nel 2018, questa classifica evidenzia i leader che  meglio incarnano i valori della professione il cui livello di cucinare.

Due giorni di conferenze con tanti relatori arrivati da tutto il mondo, workshop rivolti a soddisfare le sfide delle imprese più differenti con più di 100 fornitori di alta gamma di migliori prodotti alimentari sul mercato. saranno abbordati differenti temi e animate dimostrazioni con l’intento di suscitare qualche nuova scintilla nel grande circo della gastronomia moderna e per espandere la propria competenza con i protagonisti più influenti del settore.

Chefs Summit Mondiale è un concetto innovativo, il formato unico nel suo genere, ospiti su 5500 mq.di salone animeranno conferenze, dibattiti, presentazioni e atelier dedicati alla gastronomia e ai prodotti d’eccezione, presenti più di 150 i Brands straordinari,  in uno spettacolo con concetti innovatori e indagatori dei nuovi orientamenti del settore.

Tra gli espositori primeggiano i produttori di Champagne, ciascuno ha la sua bollicina particolare, sapienti dosaggi di Chardonnay, Pinot Noir e Pinot Meunier, diversi terreni, Gran Cru o valli in soleggiate, ridenti colline del distretto della Marna e dell’Aube, tutti produttori appassionati coinvolti nella creazione di vini eccezionali.

 

Eccellenze gastronomiche di ogni genere, colpiscono lo sguardo le zucchine gialle, fanno parte della produzione di ortaggi di alta qualità del provenzale Ricaud, una selezione rigorosa specializzata su di tanti tipi di pomodori, da cui deriva un succo dolcissimo, unico, zucchine di varie forme e colori sono il frutto di sementi naturali non trattate, una prelibatezza nel suo genere.

Cioccolato, caffè, salumi, Foie Gras, tanti produttori di caviale europeo, dolci di alta gamma, paste rinomate italiane, oli di tradizione centenaria come Ardoino che dal 1870 esalta l’autentico sapore delle olive liguri, scelte da maestri capaci dei frantoi artigianali, così nasce il vero vergine di qualità.

Un ‘altra piacevole scoperta, le acciughe sott’olio di oliva del mare Cantabrico, un paese di pescatori, Laredo, dicono la migliore qualità al mondo,  particolarità e tradizione si sposano in delizie appetitose controllate dalla terza generazione familiare di Codesa, interamente fatto artigianalmente da mani esperte che su ogni scatola garantiscono la qualità con il nome proprio del confezionatore. A proposito di Spagna un’altra deliziosa specialità i prosciutti iberici invecchiati 2 anni, il più famoso è il Pata Negra, il più caro al mondo, ma anche l’iberico Bellota e il Jamon Serrano.

Questo congresso è un vero Hub mondiale dell’arte culinaria, una vetrina di classe che non solo raduna professionisti e chefs del settore ma in questo luogo così significativo si sta per scrivere la cucina del domani coniugandola con l’arte del vivere quando è accompagnata dalle eccellenze alimentari.

Carlo Origlia

Partager cet article

Repost0
2 décembre 2017 6 02 /12 /décembre /2017 07:30
Il Festival Printemps des Arts 2018 va a Bordighera e Imperia

Il Festival Printemps des Arts 2018 va a Bordighera e Imperia

 

 

Per il terzo anno consecutivo, il Festival Printemps des Arts di Monte-Carlo propone a scuole, conservatori e università italiane incontri destinati alla presentazione del festival monegasco e il cartellone 2018 in programma dal 16 marzo al 29 aprile. Il ciclo di incontri, tenuto da relatori, esperti di arte, musica e teatro, inizierà martedì 5 dicembre con due presentazioni rispettivamente a Bordighera all’Istituto Fermi Polo Montale e a Imperia all’Istituto Ruffini-Thomas Hanbury, per poi proseguire nei mesi di gennaio e febbraio in scuole medie inferiori e superiori e università della Liguria e in particolare della Riviera di Ponente.

L’intento è quello di far conoscere ai ragazzi il festival monegasco e al contempo incrementare il numero di giovani che si appassionano alla musica e al teatro. La chiave di lettura sarà quella di raccontare il festival come realtà produttiva oltre che come strumento per fare e diffondere cultura.

L’intento didattico e divulgativo è un aspetto cardine del festival: oltre ad un programma denso di spettacoli e concerti, vi saranno incontri con il pubblico, tavole rotonde, master class, inoltre giovani talenti, studenti delle scuole di musica e dei conservatori si esibiranno accanto a rinomati artisti di fama internazionale.

Gli incontri con le scuole e gli studenti si svolgeranno nell’ottica di offrire un'ampia gamma di contenuti, dagli aspetti artistici a quelli turistici e di valorizzazione del territorio (in particolare del Principato di Monaco e Monte-Carlo), per coinvolgere le classi in un viaggio nel segno della curiosità e per scoprire e condividere il fascino della musica.

 

L’edizione 2018, ospitata in sale da concerti e luoghi non convenzionali del Principato di Monaco e Monte-Carlo e della Costa Azzurra, spazia dalla musica americana di Charles Ives e di Morton Feldman al Monaco Music Forum che mescola con una vena di follia la musica con strumenti rari a giocolieri e fanfare; le chanson dei trovieri, straordinari poeti e musicisti contesi da tutte le corti del XIII secolo; il clarinetto in tutte le sue declinazioni; la danza con una nuova coreografia di Jean-Christophe Maillot, i Balletti di Monte-Carlo e la musica di Bruno Mantovani.

Tante le formazioni e gli artisti internazionali come l’Orchestre national de France, l’Orchestre philharmonie de Monte-Carlo, l’Orchestra of the Age of Enlightenment, il Quartetto Zemlinsky, la voci soavi e magnifiche del Coro della Radio lettone, il direttore d’orchestra Christian Arming, il mezzosoprano Isabelle Druet, la raffinata interprete italiana Alda Caiello e il pianista Bertrand Chamayou.

Le masterclass in composizione e clarinetto si terranno il 24 marzo (14.00-17.00) e il 7 aprile (10.00-13.00) rispettivamente con Yan Maresz e con Alain Damiens.

Vi sarà anche il workshop IANNIX di musica elettronica finalizzato a presentare un nuovo strumento informatico che associa la musica alle immagini si terrà dal 26 al 30 marzo.

 

Il prezzo dei biglietti per gruppi di studenti è di 8 euro.

 

Modalità di prenotazione e di acquisto dei biglietti:

12 avenue d’Ostende MC 98000 Monaco, tel +377 97983290 ; info@printempsdesarts.mc; www.printempsdesarts.mc

 

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2017 5 01 /12 /décembre /2017 23:19
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA

Giovedì 30 novembre 2017 al teatro ARISTON  grande serata con il balletto classico ne "La Bella Addormentata".

 

Per la prima volta in Italia si sono esibiti i "Russian Stars" con alcune stelle della danza classica russa aggiunte all'organico del Moscow State Classical Ballet: Olga Pavlova, Alexey Konkin, Sergei Skvortsov, Olga Doronina, Sergei Fedorkov.

 

Artisti eclettici, formati in patria e scelti accuratamente dalla maestra, etoilè e produttrice Liudmila Titova, che è stat la loro capofila impreziosendo il cast con le sue performance.

 

Il "Moscow State Classical Ballet" by Titova è una delle più prestigiose compagnie attualmente in giro di balletto classico di tutta la Russia, ed è conosciuta ed apprezzata a livello internazionale. Sotto la direzione di Liudmila Titova, la compagnia si pone come principale obiettivo quello di far conoscere al mondo lo splendore della secolare tradizione russa nel balletto classico, volgendo lo sguardo anche ad un repertorio più contemporaneo, in linea con le esigenze del pubblico odierno.

 

Il Corpo di ballo vanta tra le sue fila non solo le sue 30 talentuose "étoiles" provenienti dalle migliori scuole ed accademie di danza mondiali (come il Teatro Bolshoi, il Teatro Mariinksij e il teatro Stanislavsky and Nemirovich- Danchenko, templi autentici della danza classica), ma si avvale anche della partecipazione di straordinarie star del balletto russo che impreziosiscono la scena e elevano ulteriormente il profilo tecnico e glamour dello spettacolo. Le immagini qui pubblicate ne mostrano anche la sontuosa bellezza del decoro e dei costumi.

 

Foto e slides (c) Luigi MATTERA - Royal Monaco 

STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA
STUPENDA ESIBIZIONE DEL BALLETTO RUSSO ALL'ARISTON DI SANREMO : LA BELLA ADDORMENTATA

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2017 5 01 /12 /décembre /2017 23:00
SANREMO ARISTON: SATURDAY NIGHT FEVER – La febbre del sabato sera  - martedì 5 dicembre ore 21.15

TEATRO NUOVO DI MILANO presenta

SATURDAY NIGHT FEVER – La febbre del sabato sera  

regia di Claudio Insegno con Francesco Italiani nel ruolo di Tony Manero 

martedì 5 dicembre ore 21.15 Teatro Ariston 

 

Dopo il grande successo di pubblico nell’ultima stagione teatrale, e la consacrazione all’Arena di Verona, SATURDAY NIGHT FEVER – LA FEBBRE DEL SABATO SERA è pronto a calcare nuovi prestigiosi palcoscenici d’Italia nella stagione teatrale 2017/2018 e tra questi non poteva mancare il Teatro Ariston.

Francesco Italiani, diretto da Claudio Insegno, vestirà i panni di Tony Manero e farà ballare tutto il pubblico insieme ai suoi amici al ritmo degli indimenticabili brani dei BeeGees.

La febbre del sabato sera, musical tratto da una delle pellicole più celebri ed importanti nella storia del cinema, è un omaggio alla disco music ed al glam dominante degli anni’70. Uno spettacolare juke box musical in cui rivivere i successi disco in voga all’epoca tra cui spiccano le canzoni originali dei Bee Gees come Stayin’ Alive, How Deep Is Your Love, Night Fever, You Should Be Dancing e tante altre in voga tutt’oggi quali Symphonie No 5, More than a woman e la celeberrima Disco Inferno.

I migliori performer del musical italiano, veri talenti sono pronti a farci ballare e a cantare i grandi successi della disco music!

Rivivi con la FEBBRE DEL SABATO SERA la leggendaria era della Disco nella New York degli anni Settanta grazie alle magnifiche coreografie originali di Valeriano Longoni, le celeberrime musiche eseguite grazie alla supervisione musicale di Angelo Racz, un suggestivo e tecnologico impianto scenografico firmato da Roberto e Andrea Comotti arricchito dai sorprendenti video di Francesca Del Cupolo ed Erika Dolci, i costumi della celebre Graziella Pera, l’emozionante disegno luci di Valerio Tiberi ed il perfetto disegno audio di Simone Della Scala.

prezzi di ingresso: poltronissima platea € 45,00+4,00 prev. – poltrona platea € 40,00+4,00 prev. –  platea II° sett. € 35,00+4,00 prev. –  prima fila galleria € 35,00+3,00 prev. – galleria  I° sett. € 30,00+3,00 prev. – galleria II° settore € 26,00+3,00 prev.

Biglietti disponibili in tutti i settori
Info e prenotazioni tel. 0184 506060 tutti i giorni 10-13  16-21
biglietteria on line: www.aristonsanremo.com – www.ticketone.it

 La febbre del sabato sera

regia Claudio Insegno
Con Tony Manero – Francesco Italiani
Stephanie Mangano – Anna Foria
Annette – Arianna Galletti
Pauline – Monica Ruggeri
Gus – Giacomo Marcheschi
Bobby – Luca Spadaro
Double J – David Negletto
Dj Monty – Gianluca Sticotti
Candy – Giovanna D’angi
Flo Manero – Annamaria Schiattarella
Frank Manero – Brian Boccuni
Joey – Francesco Marino
Linda Manero – Carlotta Sibilla
Ensemble Ilaria Leone – Camilla Lucchini – Alex Botta – Marco Ventrella – Janer Veranes – Nicolo’ Castagna – Giorgia Onesti – Martina Cremaschi – Angela Matteini

Coreografo: Valeriano Longoni – Scenografia. Roberto Comotti e Andrea Comotti – Video Francesca Del Cupolo – Ericka Dolci Costumi Gaziella Pera
Disegno Luci Valerio Tiberi – Disegno audio Simone Della Scala

 

 

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2017 4 30 /11 /novembre /2017 18:17
LE GRANDI ORCHESTRE ALL'ARISTON DI SANREMO: CESARE TRONEL BAND

Il giorno 10 Novembre 2017, al Teatro Ariston di Sanremo, si è svolta la 5° edizione del festival “ Le Grandi Orchestre “ con la partecipazione di gruppi provenienti da tutto il territorio nazionale.

Tra i partecipanti dell'artistica serata musicale la critica del Royal Monaco ha selezionato il gruppo  “ Cesare TRONEL BAND “ che ha presentato un medley a tempo di “ dance “ iniziando con l’ andante dal secondo movimento de “ L’ inverno “ dalle Quattro Stagioni di Vivaldi, per proseguire con un brano inedito “ Opera I° “ composto da Simone CAMPETE e Cesare TRONEL.

L'interpretazione  di questo gruppo musicale, si è affermata come la parte audio-visiva più intrigante per il grande pubblico che occupava tutte le poltrone dell'Ariston.,  ma è solo una estensione dell’ attività che Cesare TRONEL, titolare della “ TRONEL Professional Service “ ha, con sede in TRINO Vercellese e LACHELLE, frazione di RONSECCO, dove  è lstata costituita la sede operativa con lo studio di produzione Audio / Video ed il deposito dei materiali e mezzi.

No a caso,  per il festival al teatro Ariston, oltre alla performance musicale, il gruppo era  presente con 7 telecamere e relativi operatori, per la registrazione e la produzione del DVD eseguite per l’ organizzatore dell’ evento.

L’ attività TRONEL quindi è di Service AUDIO , LUCI e VIDEO per manifestazioni ed eventi piccoli, medi o grandi, con la possibilità di fornire anche musicisti, attori, cantanti ecc, il tutto al merito di Cesare TRONEL poiché dal 2002 è il Service ufficiale del Conservatorio “ Antonio VIVALDI “ di Alessandria. (www.conservatoriovivaldi.it ) contrattualmente definita sino alla fine del 2022. Nei programmi della TRONEL, infatti, sussistono impegni già concordati per il 2020riguardanti una grande manifestazione, che si svolge ogni 5 anni, presso l’ anfiteatro “ Giovanni Paolo II°  in SORDEVOLO ( BI ) dove si svolge la sacra rappresentazione “ La PASSIONE di CRISTO “ in cui Tronel è anche li  impegnato conil Service audio, luci e video fin dal 2005. ( www.passionedicristo.org )..

 

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2017 4 30 /11 /novembre /2017 17:04
La Ville de Nice installe la sculpture « Totor » de Stéphane Bolongaro sur la place du Commandant Gérôme

En présence de Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

Robert Roux, Conseiller municipal délégué au Cinéma, aux Arts dans l'Espace Public, au pôle de culture contemporaine "Chantier 109", subdélégué aux Musées et aux Musiques Actuelles

Marie-Dominique Ramel, Adjointe au Maire de Nice déléguée au Territoire « Centre Est et Trois Collines », subdéléguée au Tourisme

 

& de l’artiste Stéphane Bolongaro

 

Vendredi 1er décembre 2017 à 14h30

 

Place du Commandant Gérôme – Nice

 

 

_PV_0039BDDésireux de poursuivre l’embellissement du paysage urbain de la Ville de Nice en l’inscrivant dans le XXIe siècle par l’installation d’une présence artistique de notre temps, Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a souhaité installer dans l’espace public niçois une présence vivifiée des œuvres d’art, notamment contemporaines.

 

Dans ce cadre, Christian Estrosi vous invite, ce vendredi 1er décembre à 15 heures, à (re)découvrir l’emblématique sculpture « Totor » installée place du Commandant Gérôme.

 

Connaissant un énorme succès, « Totor » a déjà été présenté deux fois aux Niçois sur la Promenade du Paillon, en mars et en août derniers. Son installation pérenne place du Commandant Gérôme s’inscrit notamment dans le jumelage entre les villes de Nice et Miami, un second « Totor » étant prochainement installé devant la mairie de Miami.

 

A Nice, parmi les dernières œuvres monumentales installées en ville, nous pouvons citer les « Neuf lignes obliques » de Bernar Venet (quai des Etats-Unis), la statue du Général de Gaulle par Jean Cardot (place du Général de Gaulle),  le bronze d’après le David de Michel-Ange (Promenade du Paillon), « Les trois mondes » de Noël Dolla (place Max Barel), ou encore « L’art qui tourne en rond autour de … » de Ben (place Toselli).

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2017 4 30 /11 /novembre /2017 07:39
MINERAUX, FOSSILES, BIJOUX, PIERRES PRECIEUSES ET METEORITES TIENNENT LEUR 1er SALON A MONACO
Photo Jewelery.SCOVIL

Photo Jewelery.SCOVIL

Organisé par l’Institut du monde minéral, les 16 et 17 décembre au Grimaldi Forum

Après l’avoir régulièrement organisé dans différentes villes (Paris, Cannes, Montpellier, Aix en Provence, La Ciotat, Orange, Montélimar, Cassis, Toulon etc…), l’Institut du monde minéral pose la première de son salon-événement en Principauté de Monaco. Les 16 et 17 décembre, de 10h à 18 h, le public pourra découvrir un large production qui ravira aussi bien les initiés que les curieux : des pierres brutes (minéraux et cristaux de collection pour petits et grands !), des pierres taillées à faire monter (gemmes), des bijoux originaux et uniques en pierres naturelles et métaux précieux, des pierres sculptées ou polies (sphères, statuettes, objets divers), des fossiles, des météorites, le tout agrémenté de démonstration de taille de pierres précieuses.

 

60 exposants venant du Pakistan, Maroc, Espagne, Madagascar, Italie, Belgique, Allemagne, Mexique et aussi de Monaco partageront leur passion avec le public et lui proposeront de véritables merveilles : fossiles datant de 500 millions d’année avec des pièces (ammonites géantes, ossements de dinosaures, reptiles etc..), des cristaux du monde entier, minéraux infiniment colorés, coquillages, bijoux, pierres précieuses fascinantes et gemmes rares …

 

Côté animations, une loterie gratuite exceptionnelle permettra toutes les heures aux visiteurs de gagner de nombreux lots (minéraux, fossiles, dents de dinosaures…) dont pour la première fois un diamant ! Par ailleurs, 3000 entrées gratuites vont être distribuées dans les différents établissements en Principauté et autour de Monaco, valables sur les deux jours avec en cadeau un collier avec une véritable dent de requin fossile de – 135 millions d’année en provenance des carrières de phosphates du Sud marocain.

 

 

Quelques bonnes raisons de visiter Minéral Expo MONACO :

 

 Accédez à une offre considérable adaptée à tous les budgets et faites de bonnes affaires !

 

 Emerveillez-vous devant une fabuleuse diversité de pierres aux multiples formes et couleurs, dont les scintillements illuminent l’Espace Charenton,

 

 Comprenez l’histoire et l’origine des pierres, comment elles sont extraites, taillées et montées en bijou,

 

 Découvrez des créateurs de bijoux talentueux dont le travail sublime la pierre,

 

 Partagez des moments authentiques avec des exposants du monde entier, intarissables sur les richesses de leur pays et heureux de transmettre leurs connaissances et leur passion pour les pierres,

 

 Faites gratuitement identifier vos pierres,

 

 Dénichez des cadeaux de Noël originaux pour vos proches

 

TARIF : 6 euros

Gratuit pour les moins de 7 ans

Parking assuré

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2017 3 29 /11 /novembre /2017 22:23

Remise des Insignes de Chevalier de l’Ordre du Mérite Agricole

à Keisuke Matsushima

 

 

Par Christian Estrosi,

Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur,

Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

 

Jeudi 30 novembre 2017, à 18 heures

Hôtel de Ville, à Nice

 

 

Aux commandes d’un des restaurants les plus réputés de Nice, le chef Keisuke Matsushima participe au rayonnement du patrimoine gastronomique de notre région. Il se verra remettre demain les Insignes de Chevalier de l’Ordre du Mérite Agricole par Christian Estrosi.

 

Né au Japon en 1977, Keisuke Matsushima arrive dans l’hexagone à l’âge de 20 ans, avec la volonté d’ouvrir son restaurant de gastronomie française. Après plusieurs expériences auprès de grands chefs, il tombe amoureux de Nice et de son cadre de vie unique au monde, et y  ouvre en 2002 son premier restaurant. Nice se révèle être un carrefour culinaire indéniable, lui permettant de travailler des produits d’une diversité et d’une qualité exceptionnelles.

 

Le chef partage à présent son temps entre la Côte d'Azur et Tokyo, où il a ouvert le "Restaurant I" et le « Café Nice Matin » qui fait la part belle aux spécialités culinaires françaises et niçoises.

 

Chevalier des Arts et des Lettres, Ambassadeur du Saké au Japon sous le titre de Sake-Samoraï, Keisuke Matsushima a été plusieurs fois valorisé par les Etoiles Michelin et le Guide gastronomique Gault&Millau.

Partager cet article

Repost0
29 novembre 2017 3 29 /11 /novembre /2017 08:43
| ART MONACO | 2018
Bursaries offered to galleries & artists promoting
World peace & high impact Ecologic and
Social project installations.
 
Entrepreneur, art collector and  philanthropist Johnessco Rodriguez who seats as C.E.O. for Opus Eventi; has announced, Art Monaco will provide 25 bursaries for emerging galleries & artists willing to present an out-of-ordinary installations with themes projecting powerful messages that promotes World-peace, high impact Ecologic and Social projects.
 
 
September 27 – 30 - 2018
  
 
 
The sumptuous Principality of Monaco, will be host once again to one of the most exclusive and highly anticipated art events along the French Riviera. Art Monaco is proud to be a platform truly promoting international cross-cultural exchange where esteemed galleries, artists, collectors, art enthusiasts and brand-makers alike, get reunited and had the opportunity to network in a ravishing setting. 
 
This artistic four day event is today a synonymous with glamour, given that Monaco is a timeless jewel in Europe’s proverbial crown and a playground for the rich and famous along with the wealthy, cultured and sophisticated. Art Monaco is simply an extension of its surroundings: an event of the highest quality, frequented by a slew of elegant guests. Over the years, Art Monaco has hosted an exclusive and eclectic mix of socialites, philanthropists, members of the world’s most esteemed royal families and Hollywood glitterati.
 
The Special edition of Art Monaco 2018, maintain its focus in contemporary and modern art, presenting renowned galleries from the globe and yet giving the opportunity to emerging galleries to present new concepts and introduce the most acclaimed artists in the making. 
 
 
 
With nearly 300 art shows produced worldwide since 2009, Art Monaco has set itself apart by going above and beyond the notion of a typical art fair. It’s an arena where creativity and glamour are seamlessly merged, where new opportunities are developed and where art is not only bought and sold, but indulged in as well. With visibility in over 52 countries
Art Monaco will accept a limited number of exhibitors for its Special Edition.  Countries to be represented include Japan to Georgia, Canada to Colombia and everywhere in-between.
 
With elite black-tie events during the evening and vernissage-style exhibits during the day, this year’s edition of Art Monaco promises to be an immersive and unforgettable experience. The Special Edition of Art Monaco will run along the magnificent Yacht Show of Monaco that presents a curated exhibition of 125 extraordinary one-off Super Yachts built by the world’s most respected shipyards and welcomes 580 leading companies from the yachting industry.
 
 
ART MONACO TEAM
 
 
Monte-Carlo, Monaco www.artemonaco.com

Partager cet article

Repost0
28 novembre 2017 2 28 /11 /novembre /2017 19:17
LETTURE DANTESCHE AL CONSOLATO GENERALE DI NIZZA

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 20:36
I RUSSIAN STARS ALL'ARISTON DI SANREMO GOVEDI 30 NOVEMBRE.

Giovedì 30 novembre 2017 alle ore 21:15 appuntamento con il balletto classico al Teatro Ariston.

Per la prima volta in Italia, arrivano i Russian Stars: alcune stelle della danza classica russa si aggiungono all'organico del Moscow State Classical Ballet: Olga Pavlova, Alexey Konkin, Sergei Skvortsov, Olga Doronina, Sergei Fedorkov.

Artisti eclettici, formati in patria e scelti accuratamente dalla maestra, etoilè e produttrice Liudmila Titova, che sarà la loro capofila e impreziosirà il cast con le sue performance.

Il Moscow State Classical Ballet by Titova è una delle più prestigiose compagnie di giro di balletto classico di tutta la Russia, ed è conosciuta ed apprezzata a livello internazionale. Attualmente diretto da Liudmila Titova, la compagnia si pone come principale obiettivo quello di far conoscere al mondo lo splendore della secolare tradizione russa nel balletto classico, volgendo lo sguardo anche ad un repertorio più contemporaneo, in linea con le esigenze del pubblico odierno.

Il Corpo di ballo vanta tra le sue fila non solo le sue 30 talentuose étoile provenienti dalle migliori scuole ed accademie di danza mondiali (come il Teatro Bolshoi, il Teatro Mariinksij e il teatro Stanislavsky and Nemirovich- Danchenko, templi autentici della danza classica); ma si avvale anche della partecipazione di straordinarie star del balletto russo che impreziosiscono la scena e elevano ulteriormente il profilo tecnico e glamour dello spettacolo.

Posti disponibili in tutti i settori, info e prenotazioni tel. 0184 506060 tutti i giorni dalle 16.00 (compatibilmente con l’ingresso del cinema) alle 21.00

prezzi di ingresso: poltronissima platea €35+3 prevendita poltrona € 30+3 prev.
prima fila galleria € 25+2 prev. galleria € 20+2 prev.

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2017 5 24 /11 /novembre /2017 22:27
La Ville de Nice remporte le titre d’Orange Champion Day 2017

La Ville de Nice remporte le titre d’Orange Champion Day 2017

 

Le comité ONU Femmes France a attribué ce jour le titre de "Orange Day Champion 2017" à la ville de Nice pour ses initiatives en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes. Tout au long de l'année, le Comité ONU Femmes France soutient les initiatives menées par ONU Femmes dans le cadre de la campagne onusienne pluriannuelle « Tous unis pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes ».

 

L'orange, qui symbolise l'espoir d'un avenir meilleur pour les femmes et les filles, a été choisi comme couleur officielle de la campagne. C'est pour cette raison que la Journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes, qui a lieu tous les ans le 25 novembre, est communément désignée sous l’appellation Orange Day.

Le titre d’Orange Day Champion, instauré en 2016, est décerné aux acteurs et actrices (collectivité territoriale, service de l'État, entreprise, école, université) qui s'engagent dans cette voie.

 

La ville de Nice remporte cette année ce titre, récompensant ainsi ses actions mises en place en faveur des droits des femmes, de l’égalité des sexes et de lutte contre les violences faites aux femmes.

 

C’est Maty Diouf, Adjointe déléguée aux droits des femmes, à la lutte contre les discriminations et le harcèlement, à la Francophonie, qui a reçu ce prix à Paris au nom de Christian Estrosi des mains de Marlène Schiappa Secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes.

 

Réaction de Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

« Depuis 2008, nous avons pris de nombreuses mesures pour combattre les inégalités, les injustices et les discriminations qui subsistent envers les femmes.

 

Cette violence insupportable est la pire injustice.

 

A Nice et dans notre Métropole, ce combat pour les libertés et la dignité des femmes, c’est tous les jours que nous le menons. Au nom de l’égalité, parce qu’il n’y a pas de vraie égalité sans liberté.

 

Le réseau que nous avons mis en place, centré notamment sur l’hébergement, (Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale) la prévention et l’accompagnement dans les procédures de droit commun (accueil de jour l’Abri Côtier labélisé par l’Etat) offre à ces femmes en détresse stabilité et autonomie, leur permettant de se reconstruire, d’être libres, d’être elles-mêmes grâce à un accompagnement social et psychologique constant, grâce à des espaces de vie adaptés.

 

Ce titre d’Orange Day, décerné par le comité ONU Femmes France, nous encourage à aller encore plus loin dans ce combat pour l’égalité, la justice et la liberté ».

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2017 5 24 /11 /novembre /2017 18:33
Présentation du programme de la  Troisième Journée Nobel de Nice

Présentation du programme de la

Troisième Journée Nobel de Nice

Lundi 27 novembre 2017 à 10 heures

Consulat de Suède à Nice

54 rue Gioffredo - Nice

 

En présence de Rudy Salles, Adjoint au Maire de Nice délégué au Tourisme, aux Congrès,

aux Relations Internationales et à l’Animation des Quartiers, Conseiller Métropolitain,

 

d’Åke Almroth, Consul de Suède à Nice,

 

Du Professeur Pierre Marty, Centre Hospitalier Universitaire de Nice, membre du comité d’organisation

 

De Jean-Pierre Gérard - Centre Antoine Lacassagne, membre du comité d’organisation.

 

Le Consulat de Suède à Nice organise, avec le soutien, d’Université Côte d’Azur, de la ville de Nice, du CNRS, de la Société Française de Physique et de Chimie, la troisième édition de la Journée Nobel de Nice le jeudi 30 novembre et au Théâtre du Château de Valrose de l’Université Nice-Sophia Antipolis.

 

logos nobel.jpgLors de cette journée, les lauréats 2017 des Prix Nobel de Chimie, de Physique et de Médecine seront mis à l’honneur. Le grand public est invité à assister à des conférences animées par des intervenants prestigieux sur les sujets pour lesquels ils ont été récompensés. Une conférence d’honneur sera également donnée par le lauréat de Prix Nobel de la Paix 2017 ! Par ailleurs, vendredi 1er décembre, un séminaire sur « Les nouveautés en cancérologie » réunira d’éminents spécialistes et de jeunes chercheurs.

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2017 5 24 /11 /novembre /2017 15:20
1ère édition de « World Gaming Expo », salon mondial des professionnels de jeux d’argent 

1ère édition de « World Gaming Expo », salon mondial des professionnels de jeux d’argent   MONACO JOUE LE JEU !   Du 6 au 8 décembre 2017, le Grimaldi Forum accueillera ce nouvel événement précurseur dans le domaine de l’industrie du jeu d’argent en Europe   Le concept est novateur… « World Gaming Expo » est un salon mondial « BtoB » qui réunira tous les professionnels de l’industrie du jeu d’argent: fournisseurs, fabricants et prestataires de services du secteur seront de la partie.  
Le but de WGE est de réunir ces derniers avec les opérateurs « online & offline », et les divers acteurs représentants cette incroyable industrie des jeux d’argent.  Au programme: conférences, workshops et présentations des dernières nouveautés.    « La Principauté de Monaco a toujours été l’une des premières destinations luxe dans le monde, reconnue pour le prestige de ses casinos et jeux d’argent. Le marché des salons spécialisés dans ce domaine étant inexistant en Principauté et sur le littoral méditerranéen, « World Gaming Expo promet déjà de devenir la référence, réunissant tous les acteurs clefs du secteur, à Monaco » explique l’organisateur de l’événement, Igor Gamba.

    Après plus de dix ans dans le secteur des médias et de la communication, cet ambitieux et dynamique entrepreneur monégasque, fondateur de Monaco International Events, est à l’initiative de ce projet.   Igor Gamba développe le contenu de son événement: « Pour convaincre les grands groupes internationaux présents dans le monde des jeux d’argent et des casinos qui feront le déplacement, nous avons réuni au Grimaldi Forum un panel extraordinaire d’exposants de nature à répondre à leurs besoins de développement.  
Parmi eux, des fournisseurs de solutions de gestion comme Advansys, d’autres innovantes dans le domaine des casinos on line comme Bet Construct, Green Tube et DAO.Casino, des fabricants de matériels professionnels comme Euro Game Technology (EGT) présent dans plus de 75 pays, ou encore des fabricants de mobiliers dédiés aux salles de jeux comme PATIR Design, pour ne citer que quelques leaders partenaires de WGE. 
Afin d’offrir une véritable plateforme d’échanges pour les professionnels, nous avons également mis au point un programme de conférences qui permettra un large tour d’horizon des sujets qui animent le secteur : l’évolution du iGaming, les nouvelles méthodes de paiement, les marchés émergents, les attentes des clients, les dernières techniques marketing pour attirer les joueurs, etc. « Là encore je citerai Valery Bollier, CEO de OulalaGames, Patrick Hubeau de la Commission de contrôle des Jeux belge, Arjan Korstjens de la Totally Gaming Academy, sans oublier la présence de joueurs réputés qui viendront partager leur vision du gaming » conclut l’organisateur.


  Arjan Korstjens, Velery Bollier, Patrick Hubeau 


Quelques informations importantes : 
Plus d’infos : world-gaming-expo.com 
Monaco International Events : +377 92 16 50 50    

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2017 3 22 /11 /novembre /2017 07:40
PHILOSOPHIE DEVIE avec Reza MOGHADDASSI: Le respect, une urgence qui n'est malheureusement pas une évidence

Le respect, une urgence qui n'est malheureusement pas une évidence
 



Reza MOGHADDASSI, vous êtes agrégé de philosophie, écrivain et conférencier.

Vous avez écrit ce très beau livre intitulé « La Soif de l’Essentiel » pour essayer de comprendre ce qui habite secrètement le désir de tout homme, ou du moins de tous ceux qui sont en quête d’une vie plus profonde.

Vous organisez à Strasbourg les cycles de conférences ”Vertical” dans l’amphithéâtre du Gymnase Jean Sturm.

Vous avez écrit :
 

« Entrer dans l’intime est une mission plus qu’une action, car la nudité des corps est un appel à une nudité des coeurs. ».


Après avoir développé la perspective de rencontres intelligentes et fructueuses avec les amis de Ki-WI, voici quelques questions d’actualité qui intéressent le  plus grand nombre.
 

Joyeuse contribution pour que chaque rencontre soit empreinte de respect


1/ Toutes les affaires d’exploitation sexuelle qui sortent de toutes parts vous inquiètent-elles ?

Les faits divers ont l’art de nous inquiéter en mettant l’éclairage sur des évènements atroces mais qui statistiquement se révèlent bien souvent rares. Ainsi en est-il d’un accident d’avion qui suscite la peur de l’avion chez de nombreuses personnes tandis que statistiquement le risque d’accident de voiture est largement supérieur à un accident d’avion. Il faut se méfier de l’aveuglement produit par les médias en quête de sensationnel et d’extra-ordinaire.

Mais en même temps le parallèle avec les accidents d’avion s’arrête là car cet éclairage médiatique sur des faits de harcèlements sexuels et de viols ne sont cette fois malheureusement que l’arbre qui cache la forêt. Les abus de pouvoir, la domination de l’homme sur la femme, la violence sexuelle envers les femmes et les différentes formes de machisme sont omniprésents dans l’histoire de l’humanité, quelles que soient les cultures. Ces faits divers nous rappellent que cette misère morale continue belle et bien à persister derrière bien des apparences. Plus qu’avant ? Je ne crois pas.

L’indignation de plus en plus grande devant ces actes est plutôt bon signe, la prise en compte plus grande du droit des femmes aussi. Mais nous sommes encore loin du compte. Pour rappel, ce n’est qu’en 1965 que les femmes ont eu le droit d’avoir un compte bancaire à leur nom sans demander l’autorisation à leur père ou à leur mari. Encore aujourd’hui, une petite proportion de femmes violées porte plainte, et parmi elles une petite portion seulement obtient gain de cause. Je ne suis donc pas inquiet, je suis plutôt révolté par le comportement d’une part importante de l’humanité à l’égard des femmes. J’ai le secret espoir de voir la conscience globale grandir sur ces questions.


2/ Pour le philosophe, père de famille nombreuse, que signifient ces dérives de pulsions et compulsions sexuelles qui méprisent, exploitent le féminin et parfois l’enfant ?  

Pour expliquer ces phénomènes, il y a bien évidemment au sens freudien la présence d’une pulsion sexuelle qui habite l’être humain et qui demande à être sublimée en désir, canalisée par l’éducation, travaillée par la rencontre avec le principe de réalité. Pour Freud, le rôle de la construction sociale du psychisme et des instances de refoulement ou de sublimation est de transformer la bête sauvage qui est en nous en individu ayant un comportement socialement adapté.

Mais je ne peux me contenter de cette explication : le rôle de l’éducation est selon moi d’éveiller les individus aux potentialités morales dont l’être humain est capable, de les tourner vers un ciel de valeurs qui ne relèvent pas d’une simple construction culturelle mais de l’universel. Autrement dit au principe de réalité il faut ajouter la rencontre avec le principe du Bien. Or le fait est que ce travail n’est pas pleinement accompli chez les êtres humains.

Le fait est aussi que les modes d’organisation sociale et d’éducation d’hier et d’aujourd’hui n’ont pas pleinement joué le rôle qu’ils pouvaient jouer pour développer le respect des femmes. Pire, ces mêmes structures sociales ont été parfois, et le sont encore trop souvent, le reflet de cette absence de considération des femmes. Elles ont parfois encouragé la discrimination ou bien fermé les yeux sur des pratiques inacceptables (par exemple la différence de salaire entre homme et femme pour un même travail). Hier ou encore aujourd’hui, les institutions religieuses ou bien les institutions politiques ont ainsi trouvé toutes sortes d’arguments fumeux pour justifier la différence de traitement entre hommes et femmes et l’ascendant des premiers sur les secondes.

Il ne suffit pas de faire partie de l’espèce humaine pour être humain. Devenir plus humain, c’est éveiller en nous cette capacité à agir, non selon la loi du plus fort ou celle de ses seuls intérêts, mais selon des principes moraux, à ne pas réduire une personne à la conséquence de ses actes mais à la respecter, à préférer la justice à la ruse, et l’amour à la justice. Cette évolution n’est pas nécessaire, ni chez l’individu ni chez les peuples. Elle est toujours une conquête sur la bêtise et sur l’égocentrisme. Force est de constater que le comportement animal est parfois plus présent chez nous que le comportement humain, malgré notre apparence humaine. La comparaison avec l’animal a elle-même ses limites puisque l’être humain est capable d’une cruauté dont même l’animal n’est pas capable.

Nous pouvons pointer du doigt la grossièreté et la violence de certains mais il faut, pour grandir en humanité, apprendre à reconnaître la présence, même subtile, de ces travers en nous. Au-delà de la simple relation des hommes avec les femmes, il y a cette tendance du désir humain à être dans une relation de consommation avec le monde et non dans une relation de communion. Sans cesse nous voulons d’abord rapporter les choses à nous et en faire notre propriété.

Pensons à ce très beau passage de Jean Cocteau :
 

« Tu dis que tu aimes les fleurs et tu leur coupes la queue, tu dis que tu aimes les chiens et tu leur mets une laisse, tu dis que tu aimes les oiseaux et tu les mets en cage,
Alors quand tu dis que tu m'aimes, tu me fais peur ». (Jean Cocteau)


Nous voyons bien ici qu’il ne suffit pas d’invoquer l’amour ou de se dire amoureux pour empêcher notre être d’enlever à l’autre son essentielle liberté. L’humain est d’abord un projet qui demande un travail sur soi. Et pour cela il faut commencer à reconnaître que nous ne sommes pas à la hauteur des valeurs qu’on brandit ou de l’amour qu’on invoque. Charité bien ordonnée commencera par soi-même.


3/ Comment expliquer l’hypersexualité ou sexualisme de notre société ?

Nous avons tendance à regarder les sociétés du passé en projetant sur elles la pudibonderie, les blocages et les hypocrisies de la société européenne du XIXème siècle. La réalité est en fait plus complexe et plus hétérogène, selon les époques et les cultures. Aujourd’hui, l’omniprésence du sexe et sa mise en scène permanente dans une société de l’image ne signifie pas nécessairement que les êtres humains ont une vie sexuelle beaucoup plus riche et plus épanouie. Au contraire de nombreux sociologues mettent en lumière la solitude affective d’un nombre de plus en plus important de personnes dans nos sociétés. Des psychologues soulignent également le développement des troubles de l’érection chez les hommes ou de la frigidité chez les femmes.

En ce qui me concerne, je regrette de voir profaner cette formidable expérience d’union et de communion dans la relation sexuelle soit à travers un discours scientifique qui la réduit à une pure mécanique, soit à travers l’exploitation commerciale des pulsions.

La grande entreprise du capitalisme, c’est d’arriver à capter notre attention, à s’accaparer du « temps de cerveau disponible » pour mieux vendre. Or les « capteurs d’attention » ont compris que pour cela, il ne fallait pas s’adresser à notre raison mais à nos pulsions. Cela a commencé en s’appuyant sur les pulsions érotiques. C’était souvent ridicule et infantile mais au moins avec Eros ce sont les forces de vie qui sont mobilisées.

Au contraire à partir des années 2000, Eros a laissé la place à Thanatos : ce sont beaucoup les pulsions de mort et de destruction qui sont mobilisées pour capter l’attention des gens. Il suffit de voir la quantité de productions dite « culturelles » qui s’appuient sur des scènes de plus en plus violentes et perverses, qui mobilisent la figure du psychopathe, jusqu’à en faire un héros ou un antihéros. Cela est plus inquiétant. Les gens sont capables de regarder et de supporter des scènes qui, il y a une vingtaine d’années, auraient semblé insoutenables. Ce qui signifie que notre degré de sensibilité à la violence est moins fort. Il y a quelque chose de foncièrement morbide et psychiquement déstructurant dans bien des productions culturelles de notre époque. Pourquoi donc les gens vont voir cela ?

Pourquoi donc peuvent-ils apprécier cela ? Hegel m’a donné en partie la réponse : l’esprit aime, comme dans un miroir, se reconnaître dans le monde extérieur. La fascination pour le morbide, le chaos, la perversion est liée aux désordres et aux déséquilibres qui nous habitent.

Certains prétendent qu’ils veulent mettre en scène les maux de notre époque pour les dénoncer.

Mais n’est-ce pas ajouter de la laideur à la laideur ? Ce n’est en tous les cas pas en maudissant les ténèbres que nous apportons davantage de lumière au monde.


4/ La violence contre le féminin n’est pas récente dans l’histoire de l’humanité. Est-elle inéluctable, comme les guerres ?

Elle n’est pas inéluctable mais elle demande une prise de conscience et une politique éducative qui n’a jamais eu suffisamment lieu.

Mais à l’heure où vous me posez cette question les choses sont devenues plus complexes puisque les courants féministes sont en partie déchirés entre ceux qui prétendent qu’il faut défendre les femmes et ceux qui défendent l’idée selon laquelle la femme n’existe pas et que le féminin n’est qu’une construction sociale. Je me demande si paradoxalement le discours qui consiste à nier la différence des sexes ne revient pas de fait trop souvent à parachever la négation du féminin. En droit, il était en tous les cas nécessaire de lutter contre les nombreux stéréotypes dans lesquels nous avions tendance à enfermer les femmes.


5/ La violence dans les écoles a toujours existé, mais elle devient dangereuse pour beaucoup de jeunes. Comment l’expliquer ? 

Cette violence est d’abord due selon moi à l’effritement de toutes les figures d’autorité dans la société, d’abord celle des parents et celle du professeur. L’exposition très jeune à des scènes de violence, même virtuelles, n’arrange certainement pas les choses.

Dans l’espace publique, devant l’incivilité de certains jeunes, arrogants et agressifs, je remarque bien souvent la peur et la lâcheté des adultes.

C’est une question d’éducation. Je pense qu’au-delà du travail nécessaire au sein des familles, l’école ne prend pas suffisamment en charge cette question, plus soucieux de distribuer aux élèves des portables qui coûtent des milliards que de leur apprendre à développer leur intelligence émotionnelle et la bienveillance. Nous avons pourtant à notre disposition aujourd’hui de nombreux outils bien plus efficaces que des cours de morale et d’éducation civique pour permettre aux enfants d’éveiller en eux la bienveillance et l’esprit de coopération. Au travail !


6/ Comment promouvoir le respect entre les humains, quand il semble que le respect pour les animaux passe avant ?

Il ne faut pas opposer la considération à l’égard des animaux et le respect à l’égard des êtres humains. Un point de vue équilibré sur cette question consiste à éviter deux écueils :
 

  • D’abord la faute qui consiste à considérer les animaux comme de simples choses à notre disposition (ce que fait et a fait notre société depuis longtemps).
     
  • D’autre part l’erreur qui consiste à mettre sur le même plan la vie d’un homme et celle d’un animal. Pourquoi devrions-nous, s’il fallait choisir, privilégier l’homme à l’animal ? A Kant de nous répondre : parce vous ne pouvez pas en vouloir à l’animal. Absurde de l’accuser de fautes et le traîner dans un tribunal. Au contraire l’homme est quelqu’un de qui vous attendez de surmonter ses instincts ou ses intérêts pour se conformer à certains principes moraux. C’est précisément parce que je me permets de condamner les hommes pour leurs manquements ou leurs fautes que je leur dois un respect particulier. La dignité d’un homme selon Kant est liée à cette capacité de faire le bien que je suppose chez ceux même que je condamne. Si les malfaisants ne faisaient que mécaniquement suivre leurs instincts, je ne pourrais rien leur reprocher. Autrement on présuppose chez l’homme une liberté, une liberté capable de se donner comme contenu le respect du Bien. Les théologiens médiévaux disaient que l’homme est « capax Dei », capable de Dieu. Nous pourrions au moins dire que l’homme est capable du Bien.
     

Plus notre sensibilité morale grandit, plus nous devenons sensible à la souffrance animale et devenons incapable de tuer par gourmandise. Seule la nécessité vitale pourrait nous l’imposer.

En même temps, la vie a besoin de la vie pour se perpétuer, si bien que même le végétarien ne peut vivre qu’en sacrifiant la vie d’êtres vivants plus petits que lui. Il ne tuera pas un bœuf mais en mangeant des végétaux, en marchant sur l’herbe, il tue aussi. Pourquoi la vie des petits animaux vaudraient moins que celle des plus gros ?

Gandhi appelait cela la sagesse du compromis. Nous ne vivons pas dans l’absolu mais dans un monde relatif qui demande des compromis avec le réel.

Autrement dit le sacrifice est au cœur même de la vie et tout repas est la communion au sacrifice de la vie à la vie. Tout repas appelle une forme de gratitude qui dépasse les simples remerciements aux cuisiniers.

Comment donc promouvoir le respect entre les êtres humains ? En l’incarnant soi-même à son humble échelle. Mais le respect n’est que la qualité minimum de la relation aux autres. L’être humain peut beaucoup plus et veut beaucoup plus. Le respect demande à être dépassé par la générosité et le don de soi, pour notre plus grande joie.

Tant que la morale et le respect resteront des injonctions auxquelles il faudrait se conformer, nous n’irons pas très loin. C’est à partir de l’expérience de la bonté et à partir d’une conscience profonde de la mystérieuse présence des êtres qu’une porte de sortie est possible. Pour le dire autrement, l’homme ne peut dépasser infiniment l’homme, pour reprendre la formule de Pascal, que s’il s’éveille à une réalité métaphysique, ce que certains appellent une dimension spirituelle.

Comme le dit aussi Albert Schweitzer, « la seule possibilité pour un homme de donner un sens à son existence est d’élever sa relation naturelle avec le monde à la hauteur d’une relation spirituelle ».

Un très grand merci cher Reza Moghaddassi pour cette lumineuse contribution.

Henri Joyeux

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2017 2 21 /11 /novembre /2017 18:19
Le Père Noël est de retour à Menton Du 9 décembre 2017 au 7 janvier 2018

Du 9 décembre 2017 au 7 janvier 2018

 

Le Père Noël est de retour à Menton pour nous raconter, cette année, la magie d’un Noël traditionnel.

Au pied du sapin, dont le vert persistant symbolise la vie au cœur de l’hiver, les chants, les parfums d’épices, les lueurs de bougies, les scintillements de boules et de guirlandes, installent une douce poésie et font vivre ou revivre un charme associé à l’’enfance, au partage, à la sérénité.

La Ville de Menton vous invite à vivre ce moment de grâce, un mois durant, au milieu des motifs animés et des décors des jardins Biovès  pour un Noël rouge et or dans la plus pure tradition.

 

Au programme :

 

Parades,  animations musicales en ville et dans les vallées

Jardins Biovès : boîte aux lettres du Père Noël, petit train, concerts Christmas’Roll 4, promenades à dos d’ânes ou de poneys, La Petite Ferme, manèges et stands gourmands

Spectacles au théâtre Francis Palmero et concert du nouvel An

Esplanade Francis Palmero : patinoire, grande roue, course de Pères Noël

Et aussi…

Crèches, ateliers enfants et ados, concours de vitrines commerçants et collecte de jouets.

 

Collecte de jouets de Noël, place de la Mairie :

 

Vendredi  1er décembre, de 14h à 18h

Samedi 2 décembre, de 10h à 12h et de 14h à 18h

Et du 4 au 6 décembre, de 14h à 18h

 

(Programme détaillé en pièce jointe)

 

MARCHE DE NOEL – MAIL ET ESPLANADE FRANCIS PALMERO

 

Du samedi 09 décembre 2017 au dimanche 07 janvier 2018, tous les jours de 10 h à 19h.

Inauguration marché de Noël et illuminations : Samedi 09 décembre à 18h 

 

STATIONNEMENT GRATUIT A MENTON

TOUS LES WEEK-ENDS DE DECEMBRE A PARTIR DU 09 DECEMBRE

 

Afin de permettre aux Mentonnais et aux visiteurs de faire leurs achats de Noël dans les meilleures conditions, le stationnement sera entièrement gratuit les week-end des 9, 16, 23 et 30 décembre inclus.

Que ce soit sur les places habituellement payantes en surface ou dans les parkings souterrains, en lien avec les sociétés délégataires, il ne vous en coûtera pas un centime. De quoi profiter encore plus de Noël à Menton !

 

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2017 2 21 /11 /novembre /2017 08:15
NICE: PREMIERE PIERRE DU PROJET ICONIC

La MétropoLe Nice Côte d’Azur  et La Compagnie de Phasbourg  posent la première pierre du projet ICONIC .

Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice côte d’azur, président délégué de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur , avec  Philippe Journo, Président de la Compagnie de Phalsbourg, et  Paolo Celi, Président FONDIMMO, ont  lancé  ensemble le 16 novembre 2017 à 14h, en présence  des élus et des acteurs du monde économique, le chantier du projet «ICONIC! » dont les travaux ont commencé à la fin de l’été.  

En bas: Paolo CELI

Ce projet de 18.000m2, signé par l’architecte américain Daniel Libeskind  (master plan de Ground Zero à New York city, Crystals à Las Vegas) permettra, à son ouverture fin 2019, de créer un véritable signal pour la Ville et le territoire et une nouvelle centralité autour de la gare Thiers il participe à la requalification urbaine du quartier, conduite par la Ville de Nice depuis plusieurs années. 

En bas: Cristian ESTROSI

La pose de première pierre, précédée d’une visite complète du site et d’une présentation des futurs espaces, avait été ténue dans l’emprise du chantier  face à plus de cent invités, journalistes et photographes.

 

NICE: PREMIERE PIERRE DU PROJET ICONIC
NICE: PREMIERE PIERRE DU PROJET ICONIC
NICE: PREMIERE PIERRE DU PROJET ICONIC
NICE: PREMIERE PIERRE DU PROJET ICONIC
NICE: PREMIERE PIERRE DU PROJET ICONIC
NICE: PREMIERE PIERRE DU PROJET ICONIC

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2017 3 15 /11 /novembre /2017 14:28
MUSEE OCEANOGRAPHIQUE DE MONACO: FESTIVAL FOR THE EARTH 2017

Sur la photo de gauche à droite figurent :- Professeur Carlo Carraro (Université Ca'Foscari de Venise) - M. Kenneth Weiss (Pulitzer prize winner) - M. Ignace Schops (Goldman environmental prize winner) - Professeur Flavio Gregori (Université Ca'Foscari de Venise) - S.E.M Gallo (Ambassadeur d'Italie à Monaco) - Maria Rebecca Ballestra (artiste & fondatrice du Festival For The Earth

Photos (c) Luigi MATTERA

 

FESTIVAL FOR THE EARTH 2017

 

Maria Rebecca Ballestra, artiste et fondatrice du Festival For The Earth, souhaitait à travers cet évènement, redonner un souffle nouveau à l’innovation environnementale, en encourageant et mettant en avant les projets et actions qui permettront une transition vers une société plus écoresponsable. Et ce fut chose faite. Pour sa deuxième édition, le Festival For The Earth (9-10 Novembre 2017) a regroupé autour du thème du développement durable différents corps de métiers dans la salle de conférence du Musée Océanographique de Monaco. Scientifiques, Écologistes, Entrepreneurs, Artistes, Écrivains, Journalistes de renom venus du monde entier ont pu partager avec l’audience leurs travaux et engagement quotidien pour l’environnement.

 

L’édition 2017 a été organisée par MbR Arts (organisme de la fondatrice), avec le soutien de La Fondation Prince Albert II de Monaco et l’Université Ca’Foscari de Venise, se fut un enchainement de conférences, tables rondes en anglais et prestations artistiques ouvertes gratuitement au publique.

 

Au court de l’événement plusieurs vérités ont fait surface : En bas S.E. Cristiano Gallo

 

 

M. Ignace Schops (Goldman Environmental Prize Winner)

 

Ignace Schops (Président de l’EUROPARC, Directeur de l’ONG RLKM) primé « Goldman Environmental Prize » nous a exposé les bases de son modèle sociétal (Re)Connection, comment se reconnecter en prenant conscience de l’urgence écologique mais surtout du potentiel naturel qui nous entoure et de sa rentabilité future tant sur le plan économique (création d’emplois, rentabilité) que sur le plan sociétal (amélioration de la qualité de vie). Selon lui c’est en démontrant les opportunités économiques qu’il est possible de convaincre les personnalités politiques. Il note également que ce sont les procès juridiques sommant les gouvernements d’agir rapidement qui servent d’élément déclencheur favorisant la préservation d’espaces naturels, non pas des pétitions mais un engagement réel devant la justice de personnalités publiques. Un personnage optimiste, persuadé que notre instinct nous guidera vers un changement et qui prône donc une façon de penser globale, tout en agissant localement et en changeant personnellement. 

Professeur Flavio Gregori (Université Ca'Foscari de Venise)

 

Le Professeur Carlo Carraro (spécialiste en économie durable & Directeur de l’ICCG) affirma qu’il faudrait investir 750 milliards de dollars chaque année mondialement pour reconvertir et effectuer une transition vers une neutralité carbone mondiale. Afin d’obtenir cette neutralité il faudrait réévaluer la politique de prix du charbon, réorganiser les portefeuilles d’investissements vers des énergies renouvelables, soutenir des fonds d’investissements de projets novateurs favorables au développement durable, ainsi que de l’innovation technologique. 

 

 

L’auteure du livre « Escape from the Ivory Tower : A Guide to Making Your Science Matter » Nancy Baron (spécialiste en communication chez COMPASS) démontra via des exemples concrets à quel point il est difficile pour les scientifiques de cristalliser l’essence de leurs travaux et recherches afin que ceux-ci aient un impact sur la société. Il y a une vraie déconnection entre les trouvailles scientifiques et la communication et donc compréhension auprès de la société. Tout est une question de comment l’information est divulguée, qu’est ce qui importe à la cible ? « La simplicité n’est pas stupide mais élégante » c’est en distillant, simplifiant la complexité de leurs recherches que les scientifiques pourront enfin avoir un rôle de porte parole. Il est nécessaire de changer le stéréotype du scientifique enfermé dans son monde, le rendre accessible à tous car l’information qu’il a à révéler est cruciale, c’est là que réside la vraie information et non la désinformation.  

 

En présence de S.A.S le Prince Albert II de Monaco, le journaliste Kenneth Weiss primé Prix Pulitzer, exposant son constat sur nos Océans Altérés, une analyse montrant la manière dont l’Homme industrialiste a réussi à changer au cours du temps la composition de nos Océans et diminuer massivement les ressources d’eau potable. La densification de la population sur Terre et l’adoption du mode de vie occidental des pays en voie de développement fait que nous empruntons et consommons aujourd’hui les ressources des nappes phréatiques de demain, pour l’agriculture de masse et l’élevage (notamment l’élevage bovin qui nécessite beaucoup d’eau). Nous observons l’apparition de réfugiés climatiques due aux catastrophes climatiques contraignant des communautés vulnérables à s’exiler par manque d’eau potable. Nous pouvons réinventer notre futur et c’est à nous de changer son cours.

 

Les différentes tables rondes ont permis la mise en lumières de nouvelles technologies dans le domaine aquatique & énergétique notamment :

 

Benedetto Costa Broccardi (Manager Commercial Avkem), a expliqué les avancées technologiques du NabReLife System permettant de générer des Nano Bulles d’Air qui purifient l’eau par un modèle de rééquilibration de celle-ci notamment dans les lacs et zones portuaires.

 

Lucy Gilliam (Scientifique microbiotique), partagea les résultats de son aventure nautique à travers le projet eXXpedition, où à bord du voilier Sea Dragon, l’équipage a exploré l’ampleur et les conséquences de la présence de nano particules de plastique et d’éléments chimiques dans les Océans. La plupart des débris retrouvés proviennent d’objets à usage unique en plastique (bouteilles, pailles, gobelets) qu’elle recommande de bannir. Les membres d’équipage ont retrouvé 29 composants chimiques dans leurs analyses de sang. Ces micro particules font leur chemin dans nos organismes sans que nous nous en rendions compte, par exemple les nano particules synthétiques peuvent provenir des lavages en machines, les particules vont dans les Océans et terminent dans nos assiettes. 17 fragments de plastique ont été retrouvés dans l’estomac d’un poisson disséqué pendant la traversée. Lucy a mis en avant des initiatives comme l’application mobile « Marine Debris Tracker » permettant de signaler et donc de déterminer l’ampleur de la pollution marine pour ensuite pouvoir remonter à la source du problème afin de le résoudre. Elle souligne par ailleurs qu’il est important de soutenir la recherche dans ce domaine.

 Luisa Pistrelli (Professeur en Biologie Pharmaceutique) et Elisabetta Princi (R&D Manager Ocean Reef Group), ont parlé du projet italien Nemo’s Garden, une agriculture sous marine révolutionnaire. Après plusieurs prototypes il a été possible de faire pousser dans une biosphère, du basilic, de la sauge, et de l’Aloe Vera. Les facteurs environnementaux (insectes étrangers ou mutants, sécheresse, tempête, inondations) font que les récoltes sont de plus en plus menacées, par le biais de cette méthode tous les paramètres sont favorables à de bons rendements même dans des zones où l’agriculture représente un vrai challenge (luminosité, température stable, présence d’eau en continu grâce à la condensation, air, et aucun insecte). Une technologie qui pourrait apporter les solutions de demain pour une agriculture diversifiée, respectueuse et abondante.

 Patrice Garnier (CEO Amabiotics) souleva une problématique supplémentaire, celle du transport de l’énergie, qui est source de pollution en soit. Il est alors nécessaire selon lui de revenir à l’origine de la création d’énergie notamment via l’exploration de la biomimétique et la bio-ingénierie, deux méthodes permettant de générer une source d’énergie durable et non polluante.

 Michael Magri (CEO Tere Group) de son côté expliqua le potentiel du bio-carburant produit à partir de l’extraction de micro-algues. La culture et l’exploitation de micro-algues permet la fabrication d’un carburant écologique.

 Karine De Hiep (CIO Sunchem) démontra qu’il est encore possible de transformer une production classique en un système d’économie bleue où chaque composant est réutilisable. C’est ainsi que la société Sunchem a repensé l’industrie du tabac. En cultivant du tabac sans nicotine, les agriculteurs pourront non seulement revendre les rendements pour la création de biodiesel, mais aussi comme source de nourriture bovine, et enfin recycler la biomasse en palettes et papiers. Une nouvelle perspective très prometteuse. Contrairement à la culture du tabac classique servant uniquement à la fabrication de cigarettes/cigares, cette semence permet une diversification des revenus pour le producteur et une meilleure gestion des déchets.  À cela s’est ajoutée la dimension artistique du festival qui a permis un éveil des spectateurs à tous les niveaux. Au sein du Festival, l’Association Dante Alighieri de Monaco a organisé un évènement spécial au Méridien. Une projection du documentaire primé internationalement « IRIRIA Niña Tierra » du réalisateur Italien Carmelo Camilli. Filmé dans la réserve Costaricienne Alta Talamanca, ce documentaire a plongé l’intégralité des spectateurs dans une prise de conscience sur notre rapport à la Nature. Les indigènes filmés dans ce documentaire expliquent que la Nature, pour eux , est vivante, chaque élément provenant de la nature est sacré et possède une âme. La richesse s’évalue chez eux à la prospérité, l’abondance de la nature et non pas à l’argent, c’est une réelle remise en question du bonheur qui a été proposée aux spectateurs. Un documentaire plein de vérité, une leçon de sagesse, de respect d’humanisme sur un enchainement d’images fabuleuses.

Changement de décors avec la rétroprojection d’« Amazonia » réalisée par David Bickerstaff, représentant la forêt tropicale Péruvienne. Un court métrage animé de poèmes éco-engagés de Mario Petrucci, poète écologiste anglais de renom qui plongea l’audience dans une atmosphère bien singulière. L’événement se termina sur la collaboration artistique entre le musicien Japonais Ryuichi Sakamoto et l’artiste Italien Giuseppe La Spada. La synergie d’un message vidéo et d’une installation interactive sur l’eau, où chacun a pu expérimenter soi-même la matière aquatique, son mouvement et sa retransmission visuelle.

 Un incontournable événement diversifié, complet et riche en découvertes, sensations et apprentissages sur le développement durable. Si vous souhaitez en savoir plus sur les prochaines éditions n’hésitez pas à visiter le site www.festivalfortheearth.com et suivre le festival sur les réseaux sociaux Facebook : @festivalfortheearth - Instagram: @ffortheearth - Twitter: Ffortheearth

FESTIVAL FOR THE EARTH 2017

 Maria Rebecca Ballestra, artiste et fondatrice du Festival For The Earth, souhaitait à travers cet évènement, redonner un souffle nouveau à l’innovation environnementale, en encourageant et mettant en avant les projets et actions qui permettront une transition vers une société plus écoresponsable. Et ce fut chose faite. Pour sa deuxième édition, le Festival For The Earth (9-10 Novembre 2017) a regroupé autour du thème du développement durable différents corps de métiers dans la salle de conférence du Musée Océanographique de Monaco. Scientifiques, Écologistes, Entrepreneurs, Artistes, Écrivains, Journalistes de renom venus du monde entier ont pu partager avec l’audience leurs travaux et engagement quotidien pour l’environnement.

 L’édition 2017 a été organisée par MbR Arts (organisme de la fondatrice), avec le soutien de La Fondation Prince Albert II de Monaco et l’Université Ca’Foscari de Venise, se fut un enchainement de conférences, tables rondes en anglais et prestations artistiques ouvertes gratuitement au publique.

 Au court de l’événement plusieurs vérités ont fait surface :

 Ignace Schops (Président de l’EUROPARC, Directeur de l’ONG RLKM) primé « Goldman Environmental Prize » nous a exposé les bases de son modèle sociétal (Re)Connection, comment se reconnecter en prenant conscience de l’urgence écologique mais surtout du potentiel naturel qui nous entoure et de sa rentabilité future tant sur le plan économique (création d’emplois, rentabilité) que sur le plan sociétal (amélioration de la qualité de vie). Selon lui c’est en démontrant les opportunités économiques qu’il est possible de convaincre les personnalités politiques. Il note également que ce sont les procès juridiques sommant les gouvernements d’agir rapidement qui servent d’élément déclencheur favorisant la préservation d’espaces naturels, non pas des pétitions mais un engagement réel devant la justice de personnalités publiques. Un personnage optimiste, persuadé que notre instinct nous guidera vers un changement et qui prône donc une façon de penser globale, tout en agissant localement et en changeant personnellement.

 Le Professeur Carlo Carraro (spécialiste en économie durable & Directeur de l’ICCG) affirma qu’il faudrait investir 750 milliards de dollars chaque année mondialement pour reconvertir et effectuer une transition vers une neutralité carbone mondiale. Afin d’obtenir cette neutralité il faudrait réévaluer la politique de prix du charbon, réorganiser les portefeuilles d’investissements vers des énergies renouvelables, soutenir des fonds d’investissements de projets novateurs favorables au développement durable, ainsi que de l’innovation technologique.

 L’auteure du livre « Escape from the Ivory Tower : A Guide to Making Your Science Matter » Nancy Baron (spécialiste en communication chez COMPASS) démontra via des exemples concrets à quel point il est difficile pour les scientifiques de cristalliser l’essence de leurs travaux et recherches afin que ceux-ci aient un impact sur la société. Il y a une vraie déconnection entre les trouvailles scientifiques et la communication et donc compréhension auprès de la société. Tout est une question de comment l’information est divulguée, qu’est ce qui importe à la cible ? « La simplicité n’est pas stupide mais élégante » c’est en distillant, simplifiant la complexité de leurs recherches que les scientifiques pourront enfin avoir un rôle de porte parole. Il est nécessaire de changer le stéréotype du scientifique enfermé dans son monde, le rendre accessible à tous car l’information qu’il a à révéler est cruciale, c’est là que réside la vraie information et non la désinformation.

 En présence de S.A.S le Prince Albert II de Monaco, le journaliste Kenneth Weiss primé Prix Pulitzer, exposant son constat sur nos Océans Altérés, une analyse montrant la manière dont l’Homme industrialiste a réussi à changer au cours du temps la composition de nos Océans et diminuer massivement les ressources d’eau potable. La densification de la population sur Terre et l’adoption du mode de vie occidental des pays en voie de développement fait que nous empruntons et consommons aujourd’hui les ressources des nappes phréatiques de demain, pour l’agriculture de masse et l’élevage (notamment l’élevage bovin qui nécessite beaucoup d’eau). Nous observons l’apparition de réfugiés climatiques due aux catastrophes climatiques contraignant des communautés vulnérables à s’exiler par manque d’eau potable. Nous pouvons réinventer notre futur et c’est à nous de changer son cours.

 Les différentes tables rondes ont permis la mise en lumières de nouvelles technologies dans le domaine aquatique & énergétique notamment :

Benedetto Costa Broccardi (Manager Commercial Avkem), a expliqué les avancées technologiques du NabReLife System permettant de générer des Nano Bulles d’Air qui purifient l’eau par un modèle de rééquilibration de celle-ci notamment dans les lacs et zones portuaires.

 Lucy Gilliam (Scientifique microbiotique), partagea les résultats de son aventure nautique à travers le projet eXXpedition, où à bord du voilier Sea Dragon, l’équipage a exploré l’ampleur et les conséquences de la présence de nano particules de plastique et d’éléments chimiques dans les Océans. La plupart des débris retrouvés proviennent d’objets à usage unique en plastique (bouteilles, pailles, gobelets) qu’elle recommande de bannir. Les membres d’équipage ont retrouvé 29 composants chimiques dans leurs analyses de sang. Ces micro particules font leur chemin dans nos organismes sans que nous nous en rendions compte, par exemple les nano particules synthétiques peuvent provenir des lavages en machines, les particules vont dans les Océans et terminent dans nos assiettes. 17 fragments de plastique ont été retrouvés dans l’estomac d’un poisson disséqué pendant la traversée. Lucy a mis en avant des initiatives comme l’application mobile « Marine Debris Tracker » permettant de signaler et donc de déterminer l’ampleur de la pollution marine pour ensuite pouvoir remonter à la source du problème afin de le résoudre. Elle souligne par ailleurs qu’il est important de soutenir la recherche dans ce domaine.

 Luisa Pistrelli (Professeur en Biologie Pharmaceutique) et Elisabetta Princi (R&D Manager Ocean Reef Group), ont parlé du projet italien Nemo’s Garden, une agriculture sous marine révolutionnaire. Après plusieurs prototypes il a été possible de faire pousser dans une biosphère, du basilic, de la sauge, et de l’Aloe Vera. Les facteurs environnementaux (insectes étrangers ou mutants, sécheresse, tempête, inondations) font que les récoltes sont de plus en plus menacées, par le biais de cette méthode tous les paramètres sont favorables à de bons rendements même dans des zones où l’agriculture représente un vrai challenge (luminosité, température stable, présence d’eau en continu grâce à la condensation, air, et aucun insecte). Une technologie qui pourrait apporter les solutions de demain pour une agriculture diversifiée, respectueuse et abondante.

    Patrice Garnier (CEO Amabiotics) souleva une problématique supplémentaire, celle du transport de l’énergie, qui est source de pollution en soit. Il est alors nécessaire selon lui de revenir à l’origine de la création d’énergie notamment via l’exploration de la biomimétique et la bio-ingénierie, deux méthodes permettant de générer une source d’énergie durable et non polluante.

 Michael Magri (CEO Tere Group) de son côté expliqua le potentiel du bio-carburant produit à partir de l’extraction de micro-algues. La culture et l’exploitation de micro-algues permet la fabrication d’un carburant écologique.

 Karine De Hiep (CIO Sunchem) démontra qu’il est encore possible de transformer une production classique en un système d’économie bleue où chaque composant est réutilisable. C’est ainsi que la société Sunchem a repensé l’industrie du tabac. En cultivant du tabac sans nicotine, les agriculteurs pourront non seulement revendre les rendements pour la création de biodiesel, mais aussi comme source de nourriture bovine, et enfin recycler la biomasse en palettes et papiers. Une nouvelle perspective très prometteuse. Contrairement à la culture du tabac classique servant uniquement à la fabrication de cigarettes/cigares, cette semence permet une diversification des revenus pour le producteur et une meilleure gestion des déchets.  À cela s’est ajoutée la dimension artistique du festival qui a permis un éveil des spectateurs à tous les niveaux.

 Au sein du Festival, l’Association Dante Alighieri de Monaco a organisé un évènement spécial au Méridien. Une projection du documentaire primé internationalement « IRIRIA Niña Tierra » du réalisateur Italien Carmelo Camilli. Filmé dans la réserve Costaricienne Alta Talamanca, ce documentaire a plongé l’intégralité des spectateurs dans une prise de conscience sur notre rapport à la Nature. Les indigènes filmés dans ce documentaire expliquent que la Nature, pour eux , est vivante, chaque élément provenant de la nature est sacré et possède une âme. La richesse s’évalue chez eux à la prospérité, l’abondance de la nature et non pas à l’argent, c’est une réelle remise en question du bonheur qui a été proposée aux spectateurs. Un documentaire plein de vérité, une leçon de sagesse, de respect d’humanisme sur un enchainement d’images fabuleuses.

 Changement de décors avec la rétroprojection d’« Amazonia » réalisée par David Bickerstaff, représentant la forêt tropicale Péruvienne. Un court métrage animé de poèmes éco-engagés de Mario Petrucci, poète écologiste anglais de renom qui plongea l’audience dans une atmosphère bien singulière . L’événement se termina sur la collaboration artistique entre le musicien Japonais Ryuichi Sakamoto et l’artiste Italien Giuseppe La Spada. La synergie d’un message vidéo et d’une installation interactive sur l’eau, où chacun a pu expérimenter soi-même la matière aquatique, son mouvement et sa retransmission visuelle.

Un incontournable événement diversifié, complet et riche en découvertes, sensations et apprentissages sur le développement durable. Si vous souhaitez en savoir plus sur les prochaines éditions n’hésitez pas à visiter le site www.festivalfortheearth.com et suivre le festival sur les réseaux sociaux Facebook : @festivalfortheearth - Instagram: @ffortheearth - Twitter: Ffortheearth

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche