Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 08:53

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine

 

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine

Le défibrillateur portable, une veste pour la vie

Publié le 21/11/2013

Les suites immédiates d’un infarctus aigu du myocarde sont grevées par la possible survenue d’un arrêt cardiaque ou d’une mort subite d’origine cardiaque.

Alors que défibrillateur automatique implantable est devenu la pierre angulaire de la prévention primaire et secondaire des morts subites dans ce contexte, les recommandations internationales préconisent de l’implanter 40 jours (en l’absence de revascularisation) ou 3 mois (si les patients ont bénéficié d’une revascularisation à la phase aiguë) après l’infarctus.

Ces recommandations découlent des constatations de plusieurs grands essais cliniques randomisés qui n’ont pas pu mettre en évidence un quelconque bénéfice à implanter un DAI très précocement après un infarctus du myocarde.

Mais, au décours immédiat d’un infarctus, comment améliorer la prise en charge les patients à risque avant l’implantation d’un DAI définitif ?
Epstein et coll. ont évalué l’efficacité d’un défibrillateur portable (DP) mis en place dans les 3 premiers mois suivant un infarctus aigu du myocarde chez des patients dont la fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG) était ≤ 30 %.

L’étude a été menée chez 8 453 sujets (âge moyen : 62,7± 12,7 ans ; hommes : 73 %) qui répondaient à ces critères et avaient été hospitalisés entre septembre 2005 et juillet 2011.

Le DP comporte 3 électrodes de défibrillation apicales et dorsales, 4 électrodes de détection maintenues contre le thorax par une ceinture élastique, une boite de vibration et une unité de défibrillation incorporée dans une légère veste dont il existe plusieurs tailles ajustées en fonction du poids et de la corpulence du patient qui la porte. Quand un trouble du rythme est détecté, une alarme faite de vibrations et d’un signal sonore se déclenche après 10 secondes. Si l’on n’a pas appuyé sur le bouton qui interrompt le processus, 1 à 5 chocs de 150 joules vont être délivrés tandis que le tracé est enregistré.

Des arrêts cardiaques traités avec succès

Au total, 133/8 453 patients (1,6 %) ont reçu 309 chocs appropriés. Parmi eux, 91 % ont récupéré d’une arythmie ventriculaire.

La FEVG des patients qui avaient reçu un choc électrique était ≤ 30 % chez 106 patients, comprise entre 30 % et 35 % chez 17, > 36 % chez 8 et n’était pas précisée chez 2 patients.

Au sein des 38 % de patients qui n’ont pas été revascularisés, 84 % avaient une FEVG ≤ 30 %; parmi les 62 % de patients revascularisés, 77 % avaient une FEVG ≤ 30 %.

Le temps moyen écoulé entre l’infarctus initial et la mise en place du défibrillateur portable a été de 16 jours. Parmi les patients ainsi traités, 75 % avaient reçu le DP dans le courant du premier mois post-infarctus et 96 % dans les 3 premiers mois.

Le taux de succès du choc électrique délivré a été de 84 % chez les patients non revascularisés et de 95 % chez les patients revascularisés.

Un total de 99 patients ont reçu 114 chocs inappropriés, à savoir non liés à une tachycardie ou une fibrillation ventriculaire.

Il reste à signaler que, sous défibrillateur portable, une bradycardie ou une asystole sans rapport avec une tachycardie ou fibrillation ventriculaire ont été responsables de 34 décès soit chez 0,4 % des patients.

En conclusion, après un infarctus aigu du myocarde, le défibrillateur portable a traité avec succès 1,4 %, des arrêts cardiaques soudains survenus pendant les périodes de 40 jours ou 3 mois (selon qu’il y ait eu ou non revascularisation myocardique) avant que ne soit implanté un DAI. Le risque le plus élevé concernait le premier mois qui a suivi l’infarctus et, en conséquence, le défibrillateur portable peut être bénéfique chez des patients à haut risque de mort subite après un infarctus aigu du myocarde, l’implantation d’un DAI définitif s’inscrivant plus tardivement.



Dr Robert Haïat


Epstein AE et coll. : Wearable Cardioverter-Defibrillator Use in Patients Perceived to Be at High Risk Early Post-Myocardial Infarction. J Am CollCardiol., 2013; 62: 2000–7.

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 07:23

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine

 

 

La VERTEBROPLASTIE

 
Dr BRUNNERDr Phillipe BRUNNER
Service de radiologie interventionnelle
CHPG Monaco
Novembre 2013 
 
Un nouvel outil thérapeutique des fractures de vertèbres dues à l'ostéoporose ou aux métastases.
 
 
Les fractures vertébrales (ou tassements vertébraux) constituent une cause majeure de douleurs rachidiennes sévères.
 
Vertbro4
Vertèbre normale à gauche
Vertèbre ostéoporotique à droite 
Aux Etats-Unis, 700.000 fractures vertébrales dues à l'ostéoporose sont diagnostiquées chaque année. Dans l’hexagone, l’incidence annuelle de cette pathologie est d’environ 80.000.
Plus du tiers des femmes et environ un homme sur sept présenteront au moins une fois dans leur vie un tassement vertébral lié à l’ostéoporose. 
La fréquence de ces tassements augmente considérablement avec le vieillissement de la population : en effet le capital osseux diminue avec l’âge et, chez les femmes, cette perte s’accélère après la ménopause.
 
En dehors de l'ostéoporose, il existe d’autres causes essentiellement tumorales (métastases, myélome, lymphome).
 
Quelle alternative ? 
Le traitement "conventionnel", long, mal toléré et inefficace, reste malheureusement encore trop souvent proposé. Il fait appel au repos alité, au port d’un corset rigide pendant trois mois, aux antalgiques majeurs. Il n’a, par ailleurs, pas d'efficacité sur le tassement et donc sur la cyphose qui en résultera.
 
Vertbro1La vertébroplastie offre une alternative de traitement sûr, efficace, mini-invasif et très rapide, et ce, même à des âges avancés ; elle redonne de la vie à la vie. Le principe est d’injecter dans le corps vertébral fragilisé du ciment acrylique qui va s’immiscer dans tous les traits de fractures et ce avec le double but de traiter les douleurs et de consolider ces fractures.
 
Comment se déroule une vertébroplastie ?
-Il s’agit d’une intervention qui se pratique sous anesthésie locale complétée par une légère sédation ; l’hospitalisation n’excède pas 2 à 3 heures.
-Le patient est confortablement installé à plat ventre sur la table du scanner interventionnel. 
Vertebro5-Une ou plusieurs aiguilles (en fonction du nombre de vertèbres à traiter) sont positionnées très précisément dans le ou les corps des vertèbres à traiter.
Le ciment acrylique est alors injecté sous double contrôle fluorosopique et scanner. Cette étape de l’injection constitue le point d’orgue et le moment le plus crucial de cette intervention. Le ciment injecté doit être à une phase pâteuse qui ne dure que quelques minutes. 
-Le contrôle en temps réel permet d’éviter toute fuite inopportune de ciment (cement leaks). Ces complications rares sont le fait d’équipes non expérimentées ou de conditions techniques insuffisantes.
 
Quels sont les résultats des vertébroplasties ?
Vertebro5bLa consolidation de la vertèbre se fait en moins de 3 minutes, il correspond au temps de polymérisation du ciment injecté. 
Les résultats sont très spectaculaires avec une efficacité quasi-immédiate sur le plan de la douleur. Le "miracle" de Lazare : "Lève toi et marche" a ainsi lieu après chacune de ces interventions.
Les suites du traitement sont également très simples ; son efficacité est remarquable et durable dans le temps. 
 
Qu’en est-il des autres indications de la vertébroplastie en dehors de l’ostéoporose ?
Les métastases osseuses rachidiennes qui détruisent la vertèbre constituent la deuxième indication. Ces vertèbres fragilisées par l’envahissement tumoral peuvent également bénéficier de cette technique.
Le but est cette fois-ci triple : consolider la vertèbre, traiter la douleur et avoir une action anti-tumorale puisque la réaction de polymérisation du ciment va entrainer une élévation thermique locale (80°C) et détruire les cellules tumorales. Les métastases osseuses du cancer du sein constituent la première indication.
 
Quels sont les développements attendus ? 
Vertebro2-2Des techniques complémentaires -notamment de réexpansion vertébrale- se développent afin de rendre cette technique encore plus sûre et encore plus efficace. 
Le principe est de redonner de la hauteur à une vertèbre "tassée" grâce à des ballonnets, à de véritables mini-crics ou des stents. Le ciment est ensuite injecté dans un deuxième temps, une fois la hauteur vertébrale restaurée. 
 
En conclusion
Les vertébroplasties apportent une aide précieuse dans le traitement des fractures vertébrales qui sont fréquemment rencontrées dans la population féminine dans le cadre de l’ostéoporose post-ménopausique ou de certains cancers du sein.
 
Vertebro6Ces techniques doivent être réalisées dans des centres experts. Le CHPG qui réalise chaque année plus de 300 vertébroplasties dont plus de 75% chez des femmes est un des centres de référence de l’hexagone.
 
Pour en savoir plus:
 

 

banner

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 18:15

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine

Beethoven avait du plomb dans la tête !

Publié le 20/11/2013 Partager sur Twitter Partager sur Facebook Imprimer l'article Envoyer à un confrère Réagir à l'article Enregistrer dans ma bibliothèque Reduire Agrandir


La surdité de Ludwig van Beethoven a déjà fait l’objet de nombreuses études et supputations – mais la publication toute récente de Michael Stevens et coll.  expose une hypothèse nouvelle enrobant toutes les pathologies dont avait pu souffrir le musicien.

Beethoven commença à perdre l’audition dès l’âge de 30 ans.

Cette surdité évolua sur une très longue période, surtout après  1801. Elle s’accompagnait d’acouphènes pénibles. Elle l’amena à se tenir en marge de la société, accentuant un sentiment profond de tristesse qu’il exposa dans le « testament d’Heiligenstadt ».

Il se referma sur son art et devint totalement sourd vers 45 ans.

Toute sa vie d’adulte il souffrit aussi de maux de ventre, de céphalées rebelles et vraisemblablement de dépression.

La première hypothèse diagnostique soulevée par les historiens de la médecine fut celle d’une otosclérose, mais les descriptions anatomiques post mortem ne mentionnent pas ce genre d’atteinte, pourtant visible à l’œil nu et il n’y a pas d’antécédents familiaux. La suspicion d’une maladie auto-immune « ne colle » pas non plus avec cette évolution à si long terme.

On n’a pas retrouvé non plus de mercure dans les os et les phanères. En revanche les cochlées étaient abimées et les nerfs auditifs atrophiés.

Des dosages récents sur les os et les cheveux ont montré de fortes teneurs en plomb, surtout au plus proche des canaux médullaires. Cette découverte corroborerait l’hypothèse d’une exposition longue à des doses faibles de plomb qui serait aussi cohérente avec les autres symptômes (coliques de plomb, céphalées, dépression).

Cornets acoustiques ayant
appartenu à Beethoven
 

Cette hypothèse de saturnisme serait d’ailleurs plus pertinente que celle d’une maladie auto-immune et qui n’aurait pas inclus les atteintes hépatiques découvertes à l’autopsie ;la cause attestée de sa mort aurait été une cirrhose hépatique atrophique.

Quant à l’origine de cette intoxication l’auteur avance celle, historiquement la plus probable, d’une intoxication par le plomb alors ajouté au vin. Beethoven, sans être un alcoolique invétéré,  était un grand buveur de vin de Hongrie « modifié » avec des sels de plomb à l’époque. Une seule cause à des maux multiples conclut l’auteur.



Dr Marie-Claude Monfrais-Pfauwadel


Stevens M H et coll., : Lead and the deafness of Ludwig van Beethoven.
The Laryngoscope, 2013; 123: 2854–2858.

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 05:54

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine

La stimulation intracérébrale même à un stade précoce du Parkinson ?

Publié le 18/11/2013 Partager sur Twitter Partager sur Facebook Imprimer l'article Envoyer à un confrère Réagir à l'article Enregistrer dans ma bibliothèque Reduire Agrandir



Deux experts renommés  des mouvements anormaux les Pr Agid et Deuschl viennent de publier dans Lancet Neurology un papier « d’opinion » sur la place de la stimulation aux différents stades de la maladie. En préambule, ils ont fait la synthèse des données des six  études comparant la stimulation intracérébrale au traitement médical bien conduit et des huit évaluant les effets à long terme. Des études comparatives, on retiendra que  la chirurgie diminue le temps de off (25 à 68 %), la sévérité de l’état moteur en off (30 à 50 %), les dyskinésies (40 à 60 %) et  le traitement médicamenteux (31 à 58 %).La stimulation intracérébrale a acquis depuis 20 ans une place importante dans la prise en charge thérapeutique de la maladie de Parkinson. De nombreuses études ont confirmé les résultats de l'école grenobloise et un consensus sur les indications a été établi et est largement accepté par les différentes équipes. Mais, l'étude EARLYSTIM publiée l'année dernière est en train de modifier notre attitude thérapeutique car elle suggère de proposer la stimulation à un stade précoce de la maladie.

L’effet de la stimulation perdure dans les études de suivi sur une dizaine d’années mais la stimulation ne permet pas d’influencer l’évolution des troubles posturaux et cognitifs. La fréquence des effets indésirables sérieux avec séquelles reste inférieure à 1 %. Les troubles cognitifs post chirurgicaux pourraient être diminués  en modifiant la trajectoire de l’électrode.

Les études classiques ont été menées sur des patients  au stade de fluctuations sévères, âgés en moyenne de 60 ans avec 12 ans d’évolution. L’étude EARLYSTIM  a concerné des patients plus jeunes (52,5 ans) avec une durée d’évolution de 7,5 ans. Elle a montré des résultats similaires aux études plus anciennes sur les paramètres classiques d’évaluation mais aussi un impact sur la qualité de vie. On notera également que le traitement dopaminergique a été réduit de 39 % dans le groupe traité et a augmenté de 21 % pendant la même période chez les patients non opérés. Des complications chirurgicales quasiment sans séquelle ont été rapportées chez 17,7 % des patients. Le risque de suicide a été identique dans les 2 groupes mais était supérieur à celui observé dans la population parkinsonienne générale.

Dans la discussion, les auteurs mettent en avant le fait que la stimulation pourrait avoir un effet neuroprotecteur en diminuant la libération de glutamate par le noyau sous thalamique. Cet effet délétère sur la survie des neurones dopaminergique a été observé dans des modèles expérimentaux mais on manque de données cliniques pour l’affirmer. En raison de cette efficacité et de la rareté des effets indésirables, les auteurs recommandent cette technique. Ils précisent que les patients doivent pris en charge par des équipes multidisciplinaires et expertes comme dans l’étude EARLYSTIM.



Dr Christian Geny


Deuschl G, Agid Y : Subthalamic neurostimulation for Parkinson’s disease with early fluctuations: balancing the risks and benefits. Lancet Neurol., 2013; 12: 1025–34


Partager cet article

Repost0
12 novembre 2013 2 12 /11 /novembre /2013 11:48

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine

 
logo-wim

WOMAN'S INSTITUTE OF MONACO

WIM Monaco www.wim.mc

Présidente d'Honneur : Madame Charlotte Casiraghi

frise news
 

LA GRIPPE

grippe1Pr Valérie GIORDANENGO 
Laboratoire de Virologie 

CHU / unité INSERM 1065 
Nice 

Novembre 2013
Se faire vacciner chaque année, c'est se protéger et protéger son entourage !
Faites vacciner vos enfants ! 
Faites vacciner vos parents ! 
Faites vacciner les femmes enceintes…et les autres !

La grippe est une infection respiratoire aiguë, en perpétuelle évolution.
Elle est souvent considérée comme bénigne mais son évolution peut être compliquée en raison, soit d’une virulence particulière du virus, soit de la fragilité des personnes infectées.
Lors de la précédente saison grippale, l’Institut de veille sanitaire (InVS) a recensé 818 cas graves de grippe admis en services de réanimation. 
71% des malades présentaient un risque de grippe sévère.

Parmi ces malades admis en réanimation, 153 décès sont survenus.
C'est donc une maladie à prendre au sérieux.

Les virus
La grippe est une maladie extrêmement contagieuse qui peut se propager rapidement d'une personne à l'autre et qui est due à un virus qui "change de tête" chaque année. Il existe trois types de virus grippaux: les virus influenza A, les virus influenza B et les virus influenza C (ces derniers pour mémoire, car ils ne donnent pratiquement que des infections inapparentes).

Les symptômes de la grippe
grippe3La grippe sévit habituellement d'octobre à mars et se manifeste par un début souvent brutal, avec 
- une forte fièvre, autour de 39°
- une fatigue intense (asthénie)
- des douleurs musculaires (courbatures) et articulaires diffuses 
- des maux de tête (céphalées)
- puis une toux sèche.

Il faut savoir que d’autres petits virus peuvent se nicher dans l'arbre respiratoire et donner des "pseudo-grippes"; les signes cliniques ressemblent bien à la grippe mais sans en avoir la gravité. Souvent, ceci entraine une confusion.

Comment la grippe se transmet-elle ?
Quelle que soit la souche du virus de la grippe en circulation, la transmission suit toujours le même processus :
- une personne contaminée projette des gouttelettes de salive dans l’air, en parlant, en toussant ou en éternuant, d’où l’intérêt des "gestes barrière"
- des millions de virus se retrouvent alors dans l’air, avant d’être inhalés par d’autres personnes qui seront contaminées à leur tour et ainsi de suite 
- la contamination peut également se faire par le biais des mains et d’objets souillés par des gouttelettes de salive.

Les gestes "barrières"
grippe4Certaines attitudes sont à adopter pour éviter au maximum les contaminations :
- se laver les mains plusieurs fois par jour, au savon et pendant trente secondes
- utiliser un mouchoir jetable pour éternuer ou tousser
- jeter immédiatement ce mouchoir à la poubelle et se laver les mains à nouveau.

L'immunité et les mutations
L’infection d’un patient produit des anticorps qui vont s’opposer à la multiplication virale; ils sont neutralisants et cela a des implications épidémiologiques.
Après une épidémie de grippe, l’hiver suivant, la plupart des sujets ont des anticorps neutralisants. Cela crée, dans la population humaine, une barrière immunitaire vis-à-vis du virus de l’épidémie précédente. 
grippe5C’est alors que les virus influenza utilisent leur faculté d’adaptation, surtout les virus influenza A. Quelque part dans le monde, en Chine centrale le plus souvent, apparaît un virus mutant, un virus influenza A nouveau qui va pouvoir surmonter la barrière immunitaire existante, grâce à une modification plus ou moins importante de son apparence.
Ceci explique qu'il faut renouveler la vaccination chaque année.

Ces modifications par mutation comportent deux niveaux :
- des mutations radicales qui changent complètement l’aspect du virus : le virus se présente avec "une nouvelle tête" 
- ou des modifications plus légères "il porte une cape mais reste reconnaissable si le système immunitaire cherche bien" . 
Le vaccin -dont la composition est déterminée chaque année par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)- est développé pour apprendre au système immunitaire à se défendre contre ces nouveaux virus qui circulent chaque année.

Le vaccin
Aujourd’hui, le vaccin (pris en charge à 100 % par les régimes de l’Assurance Maladie pour les populations à risque), demeure le moyen le plus efficace pour prévenir la maladie et protéger les populations les plus vulnérables en réduisant le risque de complications graves ou de décès.
Les vaccins disponibles contiennent les antigènes des trois virus grippaux(c'est-à-dire les traits caractéristiques de la "tête" de ces 3 virus grippaux) les plus susceptibles de circuler cette saison : deux souches de virus A [A(H1N1) et A(H3N2)] et une souche de virus B. La composition diffère de celle du vaccin 2012/2013 pour les souches A(H3N2) et B.

grippe6Il est recommandé de se faire vacciner chaque année au début de l'automne, avant la circulation active des virus grippaux. Il faut compter environ 15 jours entre le moment de la vaccination et le moment où l‘on est protégé.
En 2012, le Haut Comité de la Santé Publique a ajouté les femmes enceintes quel que soit le trimestre de la grossesse et les personnes obèses avec un IMC = 40kg/m² à la liste des personnes éligibles à la vaccination. En effet, les femmes enceintes et les personnes obèses présentent un risque accru de survenue de complications pulmonaires et cardiaques et d’hospitalisation en réanimation du fait de la grippe. Par ailleurs, le passage transplacentaire des anticorps maternels confère une protection aux nouveaux-nés et aux nourrissons jusqu’à 6 mois.

Il faut donc se vacciner, c’est un moyen sûr et très efficace pour prévenir la maladie et les risques de complications.

Pour en savoir plus 
Une priorité de santé publique
Tout sur la grippe
Aide-mémoire des groupes régionaux d'observation de la grippe
Femmes enceintes ! Obèses !
Femmes enceintes


Partager cet article

Repost0
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 09:17

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine

 

Le diagnostic prénatal non invasif de la trisomie 21 disponible en France en novembre 2013!

 

Le Pr Alexandra Benachi du service de gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction, à l’hôpital Antoine Béclère de Clamart a annoncé qu’un diagnostic prénatal non invasif (DPNI) de la trisomie 21 sera proposé d’ici la fin du mois de novembre 2013 en France. Le test se base sur l’analyse de l’ADN libre fœtal circulant dans le sang périphérique maternel.

Ce test n’est pas nouveau !?

Rappelons que des tests de dépistage de la trisomie existent en France, le test non invasif pratiqué systématiquement est le test combiné : des marqueurs sériques (prise de sang maternel), mesure de la clarté nucale par échographie et âge maternel. Le résultat de ce test est exprimé sous forme de risque. Seulement lorsque le risque est élevé, l’amniocentèse ou le prélèvement de villosités choriales est proposé aux futures mères.

Le test combiné a montré ses limites : il demeure un grand nombre de cas de trisomie indétectés, de plus les prélèvements de liquide amniotique ou de villosités choriales génèrent 1% de fausses couches ou de malformations fœtales, cela représente près de 200 grossesses par an. L’analyse de l’ADN fœtal circulant librement dans le sang maternel permettrait de d’éviter 90à95% des examens invasifs car il offrira « une sensibilité et une spécificité de 99% ».

 Le test est pratiqué aux Etats-Unis et en Suisse, pourquoi ne l’était il pas en France ?

La technologie existe déjà et a fait l’objet d’un certain nombre d’études aux Etats-Unis (votre notre article) et en Suisse (pas plus tard qu’hier). Une dizaine de laboratoires dans le monde, a déjà acquis la technologie nécessaire pour commercialiser aujourd’hui ce test au grand public. L’évaluation est beaucoup plus précise que celle obtenue avec le test combiné des marqueurs sériques et de la clarté nucale, mais le test ne présente aucun risque pour l’enfant à naître. Cela a un coût : plus de 1000 euros actuellement.

La France était en retard par rapport à ses voisins, attendant de voir suffisamment d’études cliniques confirmer la précision du test ou dans l’attente d’un climat éthico-moral favorable?  Toujours est il que le protocole de recherche Sheda (Séquençage à haut débit et aneuploïdies) a été mis en place pour valider l’intérêt clinique du test et son passage à un examen de routine. Le laboratoire d’analyses médicales spécialisées Cerba mène actuellement l’étude en collaboration avec l’hôpital Antoine-Béclère.

« D’ici fin novembre » le laboratoire Cerba sera habilité à proposer le dépistage prénatal nin invasif (DPNI) aux femmes à risques, a annoncé le Pr Alexandra Benachi et la somme à débourser pour y accéder devrait passer sous la barre des 1 000 euros. Dans un premier temps, si le test ADN se révélait positif, il serait prévu de confirmer le diagnostic par un caryotype, comme si le DPNI se situait à mi-chemin entre dépistage et diagnostic.


Partager cet article

Repost0
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 05:46

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine

SANITA': OGNI ANNO IN ITALIA L’ICTUS COLPISCE 200MILA PERSONE. IL 12 NOVEMBRE CONVEGNO CASAGIT A ROMA dal titolo "Scacco all'ictus". Sarà presentato uno studio epidemiologico sulla popolazione dei giornalisti italiani
 

Roma, 29 ottobre 2013. In Italia l'ictus colpisce 25 persone ogni ora, quasi 600 al giorno e più di 200.000 l'anno. E’ la seconda causa di morte dopo le malattie cardiovascolari e il cancro e il 10-12% di tutti i decessi per anno si verifica dopo un ictus. L’Ictus è la prima causa d’invalidità, la seconda causa di demenza con la perdita dell’autosufficienza. L'ictus non colpisce solo gli anziani: "Circa 10.000 casi, ogni anno - spiega Carlo Gandolfo, Professore Ordinario di Neurologia all’Università degli Studi di Genova - riguardano soggetti con meno di 54 anni".


La buona notizia è che l'ictus si può curare e prevenire nell’80% dei casi. Stili di vita, alimentazione sana, controllo della pressione arteriosa, della fibrillazione atriale e astensione dal fumo possono dare “Scacco all’Ictus”.


Prevenzione e nuove armi della medicina per la cura. Di questo si parlerà al convegno "Scacco all'ictus" organizzato dalla Casagit, la Cassa di Assistenza sanitaria dei Giornalisti Italiani, in collaborazione con A.L.I.Ce. Italia Onlus e il patrocinio di Federsanità ANCI. L’appuntamento è per il prossimo 12 novembre presso la Sala Convegni Casagit, in Via Marocco, 61, a Roma, dalle ore 10,00 alle ore 13,00.


I lavori saranno aperti dal Presidente Casagit, Daniele Cerrato; interverranno: l'Ing. Paolo Binelli, Presidente di A.L.I.Ce. Italia Onlus; il Dott. Maurizio Dore, Direttore generale ASL TO 5 - Chieri, Coordinatore nazionale "Rete per l'ictus" di Federsanità ANCI; la Dottoressa Francesca Pezzella, Stroke Unit Ospedale S. Camillo Forlanini di Roma; la Dottoressa Antonia Nocera, Presidente A.L.I.Ce. Emilia Romagna.


Di particolare rilievo la presenza del professor Vladimir Hachinski, docente di Epidemiologia e Neurologia presso University of Western Ontario in Canada, che terrà una Lectio Magistralis dal titolo "Can we prevent STROKE and delay dementia?", “Possiamo prevenire l’Ictus e ritardare la demenza?”.


Il convegno sarà anche l’occasione per presentare uno studio epidemiologico sulla popolazione dei giornalisti italiani che verrà realizzato attraverso il giornale della Cassa, Casagit Notizie.


Al convegno partecipano i massimi vertici degli organismi di categoria dei giornalisti, dell’AdEPP e dei fondi privati di assistenza. (www.casagit.it)

Partager cet article

Repost0
21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 13:47

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine

 

WOMAN'S INSTITUTE OF MONACO

WIM Monaco www.wim.mc

Présidente d'Honneur : Madame Charlotte Casiraghi

frise news
 

INSUFFISANCE VEINEUSE 
DES MEMBRES INFERIEURS

 Dr David BOUAZIZ
Angeiologue-Phlébologue
Nice

IVM Bouaziz 


 

 

 

Octobre 2013

Qui n’a jamais entendu
"J’ai les jambes lourdes"
"J’ai une aussi mauvaise circulation que ma mère" 
"Mes jambes sont enflées et lourdes"
"J’ai tous les petits vaisseaux qui éclatent sur mes jambes" ?

L’insuffisance veineuse chronique et les varices des membres inférieurs représentent une des pathologies les plus fréquentes de la population adulte. Cette maladie est due à la destruction des valvules des veines qui aident le sang à remonter vers le cœur.
La gène esthétique est le premier motif de consultation chez la femme. 
Les hommes consultent beaucoup plus tardivement, souvent au stade de varice.

IVM8
Les signes

- Gène fonctionnelle
- Douleurs, crampes, lourdeurs des jambes
- Démangeaisons (prurit)
- Fourmillements (paresthésies)
- Œdèmes des membres inférieurs 
- Gène esthétique
- Les antécédents familiaux sont souvent retrouvés
- Une profession avec station debout ou immobile prolongée aggrave les  signes.


L'examen

Le phlébologue, grâce à un examen clinique approfondi sur escabeau de phlébologie et à l'échographie-doppler, examen indispensable tant pour le diagnostic que pour le traitement, différenciera :

IVM2
Télangiectasies (rouges) et
veines réticulaires (bleues) 

- Les télangiectasies : dilatations permanentes des petites veines intradermiques dont le diamètre n’excède en général pas 1 mm.
- Les veines réticulaires : veines d’aspect bleuté, intradermiques ou immédiatement sous-dermiques, dilatées et tortueuses ou ramifiées dont le calibre est compris entre 1 et 3 mm. Cette définition exclut les veines normales visibles chez les sujets à peau très claire.

IVM3- Les varices : veines dilatées et sinueuses sous-cutanées d’un diamètre le plus souvent supérieur à 3 mm. L’échographie-doppler va souvent mettre en évidence un reflux sanguin dans le sens inverse du sens physiologique.


Que faire ?

Avant tout, quelques règles d'hygiène
- Éviter la chaleur sous toutes ses formes : éviter l’exposition solaire prolongée, saunas et hammams trop fréquents et, si possible, le chauffage au sol.
- Penser aux bienfaits de l’eau froide en douchant les jambes, de bas en haut, une ou deux fois par jour.
- Avoir une activité sportive régulière et notamment marche à vive allure et natation qui sont particulièrement recommandées.
- Bouger ! Au bureau, ne pas rester assis (e) trop longtemps sans bouger. Se lever régulièrement pour faire quelques pas. Éviter de rester debout immobile trop longtemps.

Talons hauts ou chaussures plates ?
Les chaussures tout à fait plates ne sont pas conseillées, au même titre que les talons aiguille. 
L’idéal ? des talons de 4 à 5 cm.

IVM4Comment dormir ?
Toujours avec les jambes légèrement plus hautes que la tête. 
L’idéal ? deux annuaires sous le matelas et non pas des coussins.

Chaussettes, bas ou collants de compression
La prescription des bas de compression est un acte médical. D’énormes progrès ont été réalisés dans ce domaine. Ils ont surtout gagné en finesse, en confort et sont maintenant comparables aux bas du commerce d’un point de vue esthétique.
- Les mi-bas sont aussi efficaces que les bas ou collants. Le port régulier de bas de compression retarde, voire évite, la survenue des complications. Ils représentent la clef de tout traitement phlébologique.
- Il faut les renouveler tous les six mois. Au delà de cette période, ils perdent en efficacité.
- Ils devraient être portés systématiquement lors des longs voyages, même chez les personnes ne présentant pas d’insuffisance veineuse.

Les traitements phlébologiques
Les différents traitements décrits peuvent être utilisés de manière combinée

IVM7
Transillumination

** La sclérothérapie
On injecte "une colle" à l’intérieur de la veine.

Celle-ci conduit à l'occlusion de la veine qui va disparaître progressivement. Certains outils de repérage(transilluminateurs,  accuvein) facilitent cette technique qui est quasiment indolore. 
Les effets secondaires sont rares. L’apparition d’ecchymoses dans les suites en est le plus fréquent.
Le traitement est effectué en ambulatoire, au cabinet du phlébologue. 
Plusieurs séances peuvent être nécessaires.

IVM5
Echosclérose à la mousse par ponction injection directe à l’aiguille

** L’écho-sclérose à la mousse
Cette nouvelle technique permet d’injecter directement dans la veine une mousse de sclérosant(et non pas du liquide) sous contrôle échographique. Cette mousse va adhérer à la paroi veineuse et provoquer un spasme. Elle permet de traiter des veines de gros calibre. Les parois de la veine se durcissent, se rapprochent et la veine ne sera plus fonctionnelle.
Le traitement est effectué en ambulatoire, au cabinet du phlébologue.
Plusieurs séances peuvent être nécessaires.

** Le laser à visée esthétique
Il est très utile, en complément du traitement sclérosant et intéressant pour les veines non accessibles à l’aiguille ainsi que pour les veines situées en zone dangereuse (chevilles).

** La chirurgie
Pour les veines très dilatées, non accessibles aux techniques de sclérose liquide et d’échosclérose à la mousse, on peut avoir recours à la chirurgie(crossectomie-stripping) après réalisation d’un marquage – cartographie pré-opératoire.
Le traitement se fait  en ambulatoire, en clinique ou à l’hôpital.

** La radiofréquence 
On utilise la chaleur pour détruire la paroi de la veine.
Une sonde est introduite dans la veine pour la chauffer sur la longueur souhaitée.
Le traitement se fait en ambulatoire, en clinique ou à l’hôpital.
Il permet une reprise quasi-immédiate de l’activité professionnelle.

IVM6** Le drainage lymphatique
- Drainage lymphatique manuel réalisé par un kinésithérapeute très utile, en particulier en période chaude lorsque l'on ne peut plus porter la contention.
-Drainage lymphatique mécanique : l’impact bénéfique de l’utilisation d’une technologie telle que Cellu M6® sur la circulation sanguine et lymphatique est admis depuis longtemps.


Les points-clefs à retenir

@ Les progrès technologiques ont révolutionné la phlébologie. 
@ Nous savons aujourd’hui traiter correctement la maladie veineuse.
@ Il faut respecter certaines règles hygiéno-diététiques.
@ Les bas de compression, sur prescription médicale, sont une des clefs du traitement.
@ Les traitements phlébologiques (sclérose, échosclérose à la mousse, chirurgie et lasers) peuvent être associés. Ces traitements sont de moins en moins douloureux et de plus en plus rapides.
@ Le drainage lymphatique est un vrai "plus" dans le traitement.
@ Consulter un professionnel de la phlébologie au moindre doute.

Pour en savoir plus
Portail de la Société française de médecine vasculaire
Association La maladie veineuse
Site Ma circulation

 

 

banner

Partager cet article

Repost0
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 08:08

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine

La mort de Yasser Arafat : un scénario de James Bond ?

Publié le 14/10/2013


C’est une grande banalité que d’affirmer que le bon médecin doit parfois se comporter comme un détective pour parvenir à un diagnostic. Si le plus souvent il ne s’agit que d’une métaphore, face à certaines énigmes médicales ou médico-historiques les méthodes qu’il faut utiliser sont bien les plus sophistiquées de la police scientifique.

C’est ce que nous rappelle cette courte publication, présentée sobrement comme un « cas clinique » par le Lancet, sur les causes possibles de la mort de Yasser Arafat.

On se souvient que le leader palestinien est mort à 75 ans le 11 novembre 2004 à l’hôpital militaire Percy à Clamart. Malgré plus de 10 jours d’hospitalisation et de multiples explorations aucun diagnostic précis n’avait pu être porté par l’aréopage de praticiens très expérimentés rassemblé autour du patient.

Le dossier médical en ligne

"Grâce" à la publication sur le site de la fondation Arafat du dossier médical de l’hôpital Percy on sait maintenant que la maladie avait débuté le 12 octobre par des troubles digestifs (nausées, vomissements, diarrhées, douleurs abdominales). L’état général du patient s’était rapidement dégradé avec apparition d’une thombocytopénie sans signes d'atteinte médullaire. A l’admission à Percy le 29 octobre on notait des signes biologiques d’atteinte hépatique et rénale et une coagulation intra-vasculaire disséminée. Rapidement sont apparus une insuffisance rénale aiguë, un ictère cholestatique et un coma justifiant le transfert en réanimation où le malade décéda d’une hémorragie cérébrale. Ni les techniques d’imagerie, ni les examens biologiques, ni les recherches d’une néoplasie, d’une cause vasculaire, d’un agent infectieux ou d’un toxique qui auraient pu expliquer le tableau clinique n’avaient donné de résultats probants.

De ce fait, en l’absence de diagnostic, de nombreuses rumeurs se sont propagées dans les jours qui ont suivi le décès allant d’une infection par le VIH à un empoisonnement.

A la suite du décès à Londres en 2006 d’un ancien agent du FSB russe empoisonné par du Polonium 210 (210P), la thèse d’un empoisonnement au 210P a pris de la vraisemblance, malgré l’absence de certains signes (pas de myélo-suppression et pas de chute de cheveux). En février 2012, la veuve de Yasser Arafat faisait parvenir à une équipe suisse de médecins légistes et de spécialistes des radiations ionisantes certains des effets personnels du patient portés lors de son hospitalisation pour y détecter du210P.

Deux ou trois choses qu'il faut savoir sur le polonium 210

Découvert en 1898 par Marie Curie (d'où son nom) le polonium a plusieurs isotopes notamment le 210P dont le nombre de masse est 210. Il est présent à l'état naturel à l'état de traces et peut être obtenu artificiellement en bombardant du bismuth 209 par des neutrons dans un réacteur nucléaire (sa production n'est donc pas à la portée de quelconques terroristes). Un centre nucléaire situé en Russie fournirait 97 % de la production mondiale. 

Le 210P émet des particules alpha en très grandes quantités et serait 5 000 fois plus radioactif que le radium. La dose létale, par ingestion ou par inhalation, serait d'environ un millionième de gramme.


Des mesures du polonium 210 sur des sous-vêtements 

Ce sont les résultats de ces recherches qui font l’objet de cet article du Lancet.

Pascal Froidevaux et coll. ont tout d’abord vérifié que ces effets avaient bien appartenu à Y Arafat. Ils ont donc amplifié des fragments d’ADN retrouvés sur certains effets personnels et les ont comparés à l’ADN de la fille de Yasser Arafat. Pour les auteurs, ces analyses ont permis de conclure avec une probabilité de 99,999 % que cet ADN était bien celui du père de la jeune femme.

Ils ont ensuite recherché, sans succès, divers poisons à l’état de traces sur ces vêtements et objets personnels.

Soupçonnant une absorption orale de 210P, l'équipe de Lausanne s'est alors concentrée sur la mise en évidence et le dosage de cet isotope du polonium sur diverses pièces vestimentaires sur lesquelles des taches de liquide biologique étaient visibles (ou probables) : sous-vêtements, chapka, brosses à dents, coiffe d’hôpital, survêtements…. Ils ont comparé les résultats obtenus sur 38 effets personnels du patient à ceux de 37 échantillons de référence provenant notamment de vêtements appartenant à des collaborateurs de l’équipe suisse.

Les résultats ont montré que les quantités de 210P étaient en moyenne plus élevées sur les objets personnels utilisés par Y Arafat durant son hospitalisation que sur les échantillons de référence ou sur des objets personnels du patient non portés durant sa maladie (par exemple 16,1 mBq sur une coiffe d’hôpital tachée de sang contre 3,6 sur le sous vêtement d’un collaborateur de l’équipe). Il faut toutefois signaler que certains dosage du cas et des témoins se recoupent et que certaines pièces vestimentaires achetées dans des supermarchés suisses pour les besoins de l’étude contenaient également des quantités de 210P élevées (20,1 mBq pour un sous vêtement neuf par exemple).

En s'appuyant sur la demi-vie du 210P qui est de 138,4 jours (ce qui porte à environ 20 demi-vies le temps écoulé entre le décès et les analyses) Pascal Froidevaux et coll. estiment par le calcul que les quantités de polonium 210 qui auraient pu être présentes sur ces effets personnels lors de la mort de Y Arafat, 8 ans auparavant, étaient compatibles avec une ingestion létale de plusieurs GBq.

Dans l'attente des résultats de l'exhumation

Ces analyses ne démontrent donc pas formellement un empoisonnement au 210P.  Ne serait-ce que parce qu’on ne peut éliminer une contamination des effets personnels postérieurement à la mort de Y Arafat et parce que les quantités mises en évidence après 20 demi-vies sont nécessairement très faibles et donc parfois proches de celles que l’on peut retrouver « naturellement ». Enfin, pour certains, l'absence d'atteinte de la moelle rend ce diagnostic improbable (ce que contestent par avance les auteurs de ce travail). Il serait donc capital de savoir si des recherches spécifiques de 210P ont été ou non pratiquées dans les urines du patient lors de l'hospitalisation. 

Quoi qu'il en soit ces éléments constatés par l'équipe suisse ont contribué à décider de l’exhumation du corps (enterré à Ramallah) en novembre dernier. Des analyses radio-toxicologiques sont actuellement en cours sur des prélèvements réalisés sur le corps et dans la tombe.

Seront-elles rendues publiques ? Permettront-elles d’affirmer ou d’infirmer l’hypothèse d’un empoisonnement au 210P ? Nul ne peut le dire aujourd’hui. On peut toutefois être presque sûr que, comme celles qui ont conduit à l'identification du corps des Romanov et du cœur de Louis XVII ou tout récemment celle qui a "authentifié" la tête d'Henri IV, cette expertise scientifique sera, elle aussi, contestée.

Il restera si l’empoisonnement était confirmé à en découvrir les responsables.

Ce qui ne sera pas cette fois l’affaire de médecins ou de scientifiques mais d’une enquête policière et judiciaire qui promet d’être inextricable.



Dr Nicolas Chabert


Froidevaux P et coll.: Improving forensic investigation for polonium poisoning. Lancet 2013; 382: 1308.

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 20:25

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine


 

ACTUALITE MEDICALE

Un dépistage du VIH plus fréquent avec le test rapide ?

Publié le 13/09/2013  

Selon les recommandations, les hommes « ayant des relations sexuelles avec des hommes » (HSH) doivent faire chaque année un test de dépistage du VIH. Pour ceux qui ont des pratiques à risques, le dépistage devrait même être plus fréquent. La charge virale est en effet la plus haute au moment de la séroconversion, et un diagnostic et un traitement précoces ont de nombreux avantages pour le patient lui-même mais aussi en termes de contagiosité. Or, les données relevées dans les pays à moyens et hauts revenus montrent que l’on est loin du compte et que la fréquence de dépistage est inférieure à celle qui est recommandée.

Certains travaux tendent à démontrer que les tests de dépistage rapide seraient une solution pour favoriser un dépistage plus fréquent. Réalisés à partir d’une goutte de sang ou encore de la salive, ils peuvent être faits au décours d’une consultation et ne nécessitent pas de délai d’attente pour l’obtention des résultats.

Une équipe australienne a voulu vérifier si la mise à la disposition auprès des patients de tests de dépistage rapide du VIH augmentait réellement la fréquence du dépistage. L’étude est réalisée auprès d’HSH consultant dans un centre de dépistage des infections sexuellement transmissibles. Au total 400 d’entre eux ont été randomisés, les uns se voyant proposer le test de dépistage rapide, les autres le dépistage habituel. Ils ont été suivis pendant 18 mois.

Contrairement aux attentes, le test rapide ne semble pas favoriser significativement l’augmentation de la fréquence du dépistage. En effet, dans le groupes des 200 individus qui avaient à leur disposition le test rapide, la fréquence moyenne de dépistage est de 1,63 tests par an, contre 1,42 tests pour le groupe de patients bénéficiant de la méthode classique (risque relatif [RR] 1,15 ; intervalle de confiance à 95 % [IC] 0,96 à 1,38). En analyse post hoc, les auteurs notent toutefois que le taux de dépistage initial est supérieur d’1/3 chez les sujets à qui était proposé un test rapide.

Cette étude ouvre la voie à d’autres travaux qui permettraient notamment d’éclaircir les raisons qui font que l’attrait initial du test de dépistage rapide ne se maintient pas avec le temps et n’apparaît pas suffisant pour inciter à un dépistage plus fréquent. Notons enfin que ce constat ne s’applique qu’aux conditions de l’étude, c’est-à-dire à des patients consultant dans un centre de prise en charge des pathologies sexuellement transmissibles. Il ne peut être transposé aux autres situations de consultations au cours desquelles le dépistage est proposé.



Dr Roseline Péluchon


Read TRH et coll. : Provision of rapid HIV tests within a health service and frequency of HIV testing among men who have sex with men: randomized controlled trial
BMJ 2013;347:f5086. doi: 10.1136/bmj.f5086

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 13:24

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL"

Le JEUDI 12 SEPTEMBRE 2013 - Amphithéâtre Lou-Clapas, il y a eu une conférence sur
"LE RÔLE DES MEDECINS GENERALISTES DANS LA SURVEILLANCE D'UNE GROSSESSE"

Introduction
Pr. Alain TREISSER – Chef du Service de Gynécologie-Obstétrique – C.H.P.G. Monaco

Rôle du Généraliste
Dr. Serge FAYAD – Chef de Service Adjoint de Gynécologie-Obstétrique – C.H.P.G. Monaco

Surveillance échographique de la grossesse
Dr. Bernard BENOÎT - Chef de Service Adjoint de Gynécologie-Obstétrique – C.H.P.G. Monaco

Questions-Réponses : Tout ce que vous voulez savoir sur la grossesse
Pr. Alain TREISSER – Chef du Service de Gynécologie-Obstétrique – C.H.P.G. Monaco



ALAIN TREISSER:LE PRENATEST  EST UNE VAGUE QUE L'ON NE PEUT ARRÊTER
borrutressierCHPG-MATERNITE_EDa.jpg
Dans son exposè le professeur Treisser a décrit, face à une nombreuse communauté médicale présente à l'amphitéâtre la technique et les résultats de la recherche mondiale sur le test de diagnostique d' ADN foetal sur le sang maternel tout en regrettant le retard de la France  à valider et rembourser ce test qui représente la vraie innovation en diagnostique antenatal après des tentatives faites durant un demi- siècle .
Il a bien dit : "nous disposons d'un test qui permet d'éviter les pertes foetales liées à l'amniocentes et a conclu que  la vague ne peut être arrêtée.
Encore une fois la France prend du retard sur les progrès de la science .

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 06:53

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine


La comunita' scientifica dell HPV perde una delle scenziate di punta:

il computer risponde con un out of office dando la notizia della scomparsa di Anne Szarewski morta nel sonno a 54 anni
 
Attoniti i colleghi ed amici
 
Cara Anna non leggerai mai questa mail ma il mondo scentifico  continuerà  a leggere quanto hai scritto Tu e Ti ringrazia

 

A tribute to Anne Szarewski - Cancer Research UK - Science ...

scienceblog.cancerresearchuk.org/2013/09/.../a-tribute-to-anne-szarewski...

1 day ago - In 1995, many doctors only knew of the human papilliomavirus (HPV) as a virus that caused warts, and were

 
 


 
Anne Szarewski

Anne Szarewski

In 1995, many doctors only knew of the human papilliomavirus (HPV) as a virus that caused warts, and were disbelieving of the suggestion that it caused cancer of the cervix.

And although researchers had discovered that the types of virus that caused genital warts were distinct from those associated with cervical cancer, there was little appreciation among clinicians of the potential applications of this research. HPV vaccines were still some way off, and the general view was that cervical cancer was preventable by screening using the Papanicolaou test (often known as the cervical smear test).

All that was to change with the publication of a paper showing that testing for the presence of HPV DNA on cells taken during cervical screening would pick up cases of pre-cancer that were missed by Papanicolaou testing.

The clinician who led that research was Dr Anne Szarewski.

To all who knew her, it came as a great shock to learn that Anne died suddenly and unexpectedly last weekend, just days before what would have been her 54th birthday.

It is a tragic loss for her husband, friends, colleagues and Cancer Research UK. As the charity’s CEO Harpal Kumar wrote: “Anne was an exceptional researcher who made an outstanding global contribution to the fight against cancer and we are proud to have been associated with her and her work. Anne was a wonderful colleague and we are indebted to her for the support she gave more widely to CRUK – she will be sorely missed.”

 

Anne was something of an enigma. She professed to have no understanding of statistics, but chose to work in analytic epidemiology. She thought that most mathematicians were on the autistic spectrum, but spent much of her career working closely with them and enjoying their company.

On social issues, such as contraception, feminism and gay rights, Anne was a liberal, but in other respects she was extremely conservative. She believed that certain standards should be maintained always being immaculately dressed which was often at odds with the tendency of academics to wear casual and sometimes scruffy clothes.

Anne’s genius was communicating the results of her research to a wide audience with passion and conviction. Whether lecturing to medical students, or writing for a woman’s magazine, Anne would convey her message with scholarship and an amusing anecdote.

Beyond her research, Anne contributed much to the health of women through her books and articles aimed at a lay audience. A quick search on the internet will reveal that for over 20 years, whenever there has been a news item about hormonal contraception or cervical cancer, Anne was interviewed. Journalists loved her because she imparted her great knowledge clearly and simply.

Most recently she commentated on Michael Douglas’s oral cancer using the link to HPV infection to renew her call for the vaccination of boys. As a lead investigator in some of the clinical trials of the Cervarix HPV vaccine, she was well qualified to comment.

Anne joined the Imperial Cancer Research Fund (one of the two forerunners of Cancer Research UK) in 1992 as a clinical research fellow. She worked with Dr Jack Cuzick on cervical cancer, including on the pioneering work on HPV testing.  Two decades later, HPV testing is used routinely in cervical screening programmes around the world.

In parallel with this work, Anne gained a PhD looking at the effect of smoking on cellular immunity in the cervix. She showed that, in the absence of treatment, early signs of cervical disease picked up on screening in smokers were much more likely to disappear if women gave up smoking.  This study was only successful because of Anne’s personality: she was a caring clinician who loved helping her patients.  It is said that the extremely high rate of smoking cessation achieved in her study was solely due to the counselling and support she gave to each patient.  She was more effective than nicotine patches in helping the women to stop smoking.

After completing her PhD, Anne continued to work for the Imperial Cancer Research Fund / Cancer Research UK, relocating to the Wolfson Institute of Preventive Medicine, Queen Mary University of London in 2002, but still researching for Cancer Research UK. Anne followed her early trial of HPV testing in cervical screening with a larger multi-centre trial using a commercially available HPV test. The HART study was published in 2003 and was pivotal in the decision of the International Agency for Research on Cancer (IARC) a year later to recommend that HPV testing could be used in primary cervical screening.

Anne was also one of the first to study the possibility of HPV testing on self-collected vaginal samples; an approach that is finding increasing attention as a way to increase screening uptake both among those in developed world who find clinician sampling embarrassing, uncomfortable or  simply inconvenient, and in countries with scarce resources.

In 2001, Alma from Coronation Street died suddenly of cervical cancer. The story had a huge impact across the country. It was reported and debated in most national newspapers and women’s magazines. For the first time, attendance at cervical screening increased.  Anne was there for Cancer Research UK. She did so many interviews that the charity’s press team presented her with an Alma award!

People loved to work with Anne because working with her was fun. If they needed advice she would give her opinion clearly and unambiguously and usually in an entertaining way – often regaling her audience with stories about her beloved cat Bertie before turning to more serious matters. She was always willing to do what was needed and never felt that she was too important to roll up her sleeves, even turning up at a Freshers’ Fair to recruit girls to clinical trials.  She did however have to ask what she should wear and for the music to be turned down.

And to many of us, Anne was the cake lady. Every day at 3.00pm she would produce cakes and wander into people’s offices to offer a little ‘pick me up’ and entertaining conversation. It has been said that wherever Anne worked, the team around her felt like they were part of a family, Anne’s family.

Last week Anne was busy as usual, caring for her patients, preparing lectures, and planning future research studies. This week, the Wolfson Institute where she worked is sadly quiet.

Anne will be greatly missed.

Peter & Louise

  • Professor Peter Sasieni is Professor of Biostatistics & Cancer Epidemiology and Deputy Director of the Centre for Cancer Prevention at the Wolfson Institute of Preventive Medicine
  • Louise Cadman is a Senior Research Nurse at the Centre for Cancer Prevention, based at the Wolfson Institute of Preventative Medicine.

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 06:43

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine

logo-wim

WOMAN'S INSTITUTE OF MONACO

WIM Monaco www.wim.mc
frise news
 
CHIRURGIE COSMETIQUE VULVAIRE,
QUELLES APPLICATIONS ?
 

Hacquin Dr Anne-Sophie AZUAR
Gynécologue-Obstétricienne
Cannes

Septembre 2013
 

Les femmes souhaitent de plus en plus souvent une correction chirurgicale de l'aspect morphologique de leur sexe même si elles n'ont pas d'anomalies congénitales ou acquises de leurs organes génitaux externes.

Les principales plaintes sont
- des difficultés sexuelles et notamment des douleurs lors de la pénétration,
- une gène locale lors de la pratique de certains sports ou lors du port de vêtements très serrés,
- des difficultés d’hygiène intime,
- et de plus en plus, des raisons esthétiques.
 
Les demandes concernent
- les réparations de déchirures obstétricales,
- les cures de séquelles de maladies chroniques sclérosantes de la vulve,
- les corrections d’hypertrophies des petites lèvres.
Pour cette dernière demande, la modification des codes sociaux, l’hyper représentation des organes génitaux féminins dans les médias et l’influence du porno dans lesquelles les actrices arborent toujours des vulves juvéniles poussent certaines femmes à vouloir modifier leur anatomie en pensant qu’il y aurait un aspect "normal" du sexe féminin auquel elles ne se conforment pas.
 
Comment définir une vulve "normale" ?  
vulve1En fait, il n'y a pas de vraie définition de l'hypertrophie des petites lèvres car il s'agit davantage d'une variante anatomique que d'une malformation. De plus, l'élasticité de la petite lèvre rend toute mesure difficile. L’hypertrophie des petites lèvres est définie par une taille excessive de celles-ci notamment par rapport à celle des grandes lèvres. Ainsi en position debout les petites lèvres font saillie et dépassent de la fente vulvaire, ce qui fait dire aux patientes qu’elles ont des petites lèvres « pendantes ».
 
Les différentes techniques de correction
Pour la prise en charge des hypertrophies de petites lèvres : le choix de la technique se fera selon la gêne, l’ampleur et la localisation de l’hypertrophie
 *Dans les asymétries ou les hypertrophies très marquées, on proposera une résection de la partie excédentaire des petites lèvres prolabant entre les Grandes lvresgrandes lèvres. La cicatrice sera située longitudinalement sur le bord libre des petites lèvres. Ceci aura pour inconvénients d’entraîner plus de retard de cicatrisation ou de douleurs.
 *La technique de référence actuelle est la nymphoplastie de réduction qui permet, par une résection triangulaire, de traiter à la fois un excès de longueur et de hauteur des petites lèvres. Les taux de satisfaction globale des patientes sont de 96%, les résultats esthétiques satisfaisants dans 89% des cas et les résultats fonctionnels dans 93% des cas (B.J.Paniel)

Pour la prise en charge des déchirures vulvaires obstétricales
: des gestes simples d’avivement des berges et de sutures sont accessibles. Ils sont réalisés en ambulatoire, parfois même sous anesthésie locale. On peut les pratiquer plusieurs années après l’accouchement responsable.

Pour la réparation des séquelles de maladies sclérosantes de la vulve
, et particulièrement les séquelles clitoridiennes du lichen scléreux : des gestes mini-invasifs de libération des tissus, au niveau du clitoris ou de la partie postérieure de la vulve (ou fourchette vulvaire) permettent de restaurer, à la vulve, une anatomie et une fonctionnalité dans la reprise des rapports.
 
Les suites sont en général simples mais des complications sont possibles, les principales étant les hématomes, les désunions de cicatrice et les troubles de la sensibilité au niveau du site opératoire. Il est indispensable d'en informer les femmes avant toute décision.
Ce type d'intervention n'étant jamais une urgence, des consultations espacées dans le temps doivent être renouvelées avant l’intervention afin de juger de la bonne information des patientes, ainsi que de leur motivation.
 
En conclusion
CourbetIl faut rappeler que la "dictature" d’une norme esthétique entraîne souvent des complexes qui n’ont pas lieu d’être. Certaines femmes ont simplement besoin d'être rassurées sur leur "normalité". Néanmoins, des corrections chirurgicales simples sont possibles pour restaurer l’anatomie et la fonctionnalité de la vulve après maladie chronique, traumatisme obstétrical ou même en cas d’hypertrophie des petites lèvres. Ces gestes sont mini-invasifs, réalisables en ambulatoire selon des procédures bien codifiées. Ils s’inscrivent dans le cadre de la chirurgie plastique ou reconstructrice et les risques doivent être connus et acceptés par les patientes avant l’intervention.
 
Pour en savoir plus 


Partager cet article

Repost0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 08:01
 
Lors de l’émission télévisée “ Super Quark”, samedi 18 août 2013 ; la télévision italienne RAI 1 a transmis un documentaire sur l’Odon Device, citant Monaco comme un des centres qui participe à l’étude clinique.
 
CLIQUER SUR :

 
Un évènement qui porte la Lumière de la Recherche en Principauté de Monaco ..l'Organisation Mondiale de la Santé au CHPG de Monaco



Une réunion scientifique de haut niveau à l'amphiteatre Luc Clapas du Centre Hôspitalier Princesse Grace.

NOVEMBRE12 0167a
Un parterre de scientifiques de premiers plan, constitué des délégués  de l'OMS provenant des quatre coins de la planète (Afrique du Sud, Argentine, Hong Kong, Suède, Suisse etc) ont assisté à la présentation du Dispositif Odon par  son inventeur Jorge Odon en personne dans la salle.
Il était entouré par une équipe de gynécologues argentins dont le professeur Javier Schvartzman.
Le professeur Mario Meraldi représentant de l'OMS a illustré le protocole scientifique d'expérimentation qui sera discuté dans les deux prochains jours.
La réunion a commencé avec le discours de bienvenue du professeur Alain Treisser qui a remercié l'OMS et le professeur Franco Borruto pour avoir préparé cette présentation remarquablement réussie.
Le Président de l'Ordre des Médecins de Monaco dr. JEAN MICHEL CUCCHI  a fait un discours concis et brillant sur le fait que cet évènement porte la lumière de la recherche en Principauté de Monaco.

NOVEMBRE12-0170A.jpg
Les intervenants : de gauche à droite, Hugo Krupitzki, Jorge Odon (inventeur du dispositif gyn.), dr.Javier Schvartzman, Prof. Franco Borruto, dr. J.M. Cucchi (Prés. Ordre Méd. MC), Prof.Mario Merialdi (OMS Geneve)

 
 
 
 
   Una riunione scientifica di altissimo livello  all'anfiteatro Luc Clapas del CHPG di Monaco.

 
NOVEMBRE12-0163a.jpg
Da sin: Prof. A. Treisser (CHPG), Prof. Mario Merialdi (OMS Ginevra), dr. J.M. Cucchi (Prés. Ordre Méd. MC), Prof. Franco Borruto (CHPG), Sig. Jorge Odon (inventore del dispositivo), dr. Serge Fayad

Un auditorio scientifico di primo piano, costituito dai delegati dellaOrganizzazione Mondiale della Sanità provenienti dai quattro angoli del mondo (Sudfrica, Argentina, Cina, Svezia, Svizzera,etc)ha assistito alla presentazione del dispositivo ODON presentato dall'inventore Signor Jorge Odon  presente in sala
Una equipe di ginecologi argentini guidata dal Professor Javier Schvartzman  ne ha mostrato l'utilizzo   nella donna gravida durante il travaglio di parto.
Il professor Mario Merialdi rappresentante dell'OMS e direttore della ricerca finalizzata all'utilizzo del dispositivo ha illustrato il protocollo scientifico che sarà discusso nelle due prossime giornate di lavoro.
La riunione è cominciata con il discorso del professor Alain Treisser, primario del reparto scelto fra i centri mondiali per la sperimentazione clinica, che ha ringraziato il professor Merialdi, l'OMS ed il professor Franco Borruto per aver preparato questa interessantissima presentazione pienamente riuscita.
Il presidente dell'Ordine dei Medici di Monaco, dr. Jean Michel Cucchi, ha fatto un discorso conciso e brillante accentuando il dato che questo evento porta la luce della ricerca nel Principato di Monaco.
..

Partager cet article

Repost0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 04:59

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine


4 tazze di caffe' al giorno contro il tumore alla prostata. E' il risultato di un nuovo studio condotto da Janet L. Stanford, responsabile del Program in Prostate Cancer Research della Fred Hutch Public Health Sciences Division.

Seattle, 28 agosto 2013. Gli uomini che bevono quattro o piu' tazze di caffe' al giorno riducono il rischio di recidiva del tumore alla prostata del cinquantanove per cento rispetto a chi beve solo una o poche tazze a settimana. E' il risultato di un nuovo studio condotto da Janet L. Stanford, responsabile del Program in Prostate Cancer Research della Fred Hutch Public Health Sciences Division. La stessa associazione non e' stata confermata con il consumo di te'. L'indagine ha coinvolto un campione di 1001 pazienti sopravvissuti al cancro alla prostata di eta' compresa tra trentacinque e settantaquattro anni al momento della diagnosi. partecipanti hanno risposto a domande sulla dieta e il consumo di bevande nei periodi precedenti e successivi alla malattia. I pazienti sono stati seguiti per piu' di cinque anni dopo la diagnosi per verificare la presenza di recidive o di ulteriori progressioni. Dai dati e' emerso che il consumo di caffe' quotidiano non e' solo associato ad un minor rischio di recidive ma riduce anche la progressione della malattia, anche se non sembra avere effetti sui tassi di mortalita'. La ricerca e' stata descritta su Cancer Causes & Control. (AGI)


Partager cet article

Repost0
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 17:48

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine


PRO & SOCIETE

Après le massacre de Damas, retour sur le gaz sarin

Publié le 22/08/2013

 

Damas, le jeudi 22 août 2013 – Du gaz sarin aurait été utilisé au cours de bombardements à l'est de Damas faisant entre 500 et 1300 morts. Il existait déjà des soupçons de l’utilisation de ce neurotoxique au cours de ce conflit, puisque au détour d'un reportage dans la région de Jobar, des journalistes du Monde avait rapporté en France des échantillons de sang, d'urine et de cheveux prélevés sur 13 victimes potentielles et qui avaient révélé à l’analyse la présence de gaz sarin. La Russie quant à elle avait, sur la base d'échantillons prélevés par des experts à Khan al-Assal, argué de l’utilisation de ce gaz par l’armée syrienne libre (opposée à Bachar el-Assad).

Nous ne reviendrons pas sur la polémique opposant ceux qui parlent d’un massacre de populations civiles par les gaz à ceux qui voient ici une manipulation, ni sur celle qui veut que si des gaz neurotoxiques ont été utilisés ce n’est pas nécessairement le fait du gouvernement syrien.

Au-delà des images terribles des victimes mortes ou agonisantes, qui accréditeraient la thèse de l’utilisation du sarin, revenons sur ce qu’est ce gaz, ses effets, la prise en charge des victimes et les mesures prévues dans notre pays en cas d’attaque de ce type.

Le gaz sarin a été mis au point en 1938, par Gerhard Schrader, un chimiste allemand au service de la compagnie IG Farben, qui travaillait à la mise au point de nouveaux pesticides. Il découvrit ainsi cette substance, deux ans après avoir développé dans les mêmes conditions le tabun, un autre neurotoxique.

Rappelons avant toute chose que le sarin, de la famille des organophosphorés est inodore, incolore et volatile et qu’il est mortel à très faible dose (0,01 ppm).

Une tonne de sarin ferait entre 300 et 700 mort/ km2 à supposer une densité de 3 000-10 000 personnes/km2, et qu’elle soit vaporisée par un avion un jour clair et ensoleillé et peu venteux.

Ce gaz est classé comme une arme de destruction massive depuis 1993. Son stockage est interdit depuis 2007.

Quels effets sur l’homme ?

Les symptômes présentés par les victimes sont dûs aux effets combinés muscariniques (myosis, bradycardie, troubles de la vision, hypersécrétion bronchique, dyspnée, diarrhée, incontinence...) nicotiniques (fatigue musculaire, paralysie respiratoire...) et centraux (crises convulsives).

Particulièrement puissant, il inhibe l'acétylcholinestérase en formant un lien covalent avec le site actif de l'enzyme, qui devrait normalement effectuer l'hydrolyse de l'acétylcholine. Cela a pour effet de permettre à l'acétylcholine de prolonger son activité, ce qui aboutit à une paralysie complète et très rapide.

Une prise en charge à la fois générale et spécifique

Le traitement repose sur des mesures de décontamination, des manœuvres de réanimation usuelles et des mesures spécifiques au gaz sarin. 

En fonction de l'état clinique de la victime, des mesures de réanimation immédiate doivent être mises en œuvre (ventilation assistée, maintien des fonctions circulatoires...).

Le traitement spécifique à ce gaz repose sur l'administration en urgence d'atropine (au mieux par voie intraveineuse ou par voie intramusculaire, sous-cutanée ou endotrachéale si celle-ci n'est pas possible) à la dose de 2 mg à renouveler toutes les 5 à 10 minutes jusqu'à assèchement des sécrétions bronchiques.

Une posologie pouvant aller jusqu'à 100 mg peut être nécessaire.

Après l’atropine, doit être utilisé un ré-activateur des cholinestérases comme la pralidoxime à la dose initiale de 30 mg/kg (en intraveineux sur 30 minutes) suivi d'une perfusion continue de 8 mg/kg/heure pendant au moins 24 heures.

La surveillance du malade doit dans l’idéal être, bien sûr, assurée en réanimation.

Il est à noter qu’en prévision d’une attaque, de nombreuses armées ont mis à la disposition de leurs soldats des seringues auto-injectables à 3 compartiments pré-chargées contenant atropine, pralidoxime et diazepam.

Quid de la France ?

En France, Piratox prévoit un plan d'urgence en cas d'intoxication chimique.

Il prévoit :

-la mise en place d'un cordon de police;
-l’exploration de la zone contaminée par des équipes formées et munies de tenues étanches dites NRBC (protection contre les risques nucléaires, radiologiques, bactériologiques, chimiques) ;
-la décontamination précoce des victimes, essentiellement par des douches mises en place à proximité du lieu de contamination ;
-et enfin le traitement des victimes dans un poste médical avancé après décontamination.

Les zones de décontamination doivent être étanches, et la pression de l'air doit augmenter de zone en zone.

A la suite de l'attentat de Tokyo (La secte Aum Shinrikyō avait perpétré un attentat au gaz sarin dans le métro faisant 12 morts et 5500 blessés), il convient de prévoir également l'arrivée massive de victimes par leurs propres moyens avant la mise en place de ce plan. Enfin sont prévus des « plans blancs » hospitaliers, dispositifs organisant la mobilisation des moyens internes par l'application des procédures adéquates à la réception et aux traitements de ces malades particuliers.

Un exercice de réponse sanitaire en cas d’attaque NRBC (nucléaire, radiologique, bactériologique, chimique et explosif)  a été organisé le 12 juin dernier à Lyon pour « tester la chaîne des secours aux victimes (…) et de vérifier la réactivité des moyens et des équipes de secours et la chaîne de commandement des opérations de secours ». 

Le gaz sarin est donc un agent neurotoxique très puissant dont la prise en charge des victimes ne peut souffrir d’aucune improvisation. 



FH/JIM

Partager cet article

Repost0
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 05:41

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine

Quelle supplémentation en vitamine D pour les enfants nourris au sein ?

Publié le 21/08/2013


La nécessité d’une supplémentation en  vitamine D pour les nourrissons et les enfants n’est plus à démontrer. Les laits artificiels aussi bien que le lait maternel en contiennent des quantités insuffisantes. L’Académie Américaine de Pédiatrie a recommandé en 2003 pour tous les enfants de plus de 2 mois, 200 UI/J puis en 2008, 400 UI/J. Le dosage dans le sang du dérivé de la vitamine D, la 25-hydroxyvitamine D3 (25 OHD), dont la demi vie est de l’ordre de 3 semaines, permet de dépister les états de carence sévère (25 OHD<10 mcg/L), de déficit (25 OHD 10-20 mcg/L), d’insuffisance (20-30 mcg/L) et corrects (>30 mcg/L, 75 nmol/L) en vitamine D.

Des pédiatres turcs ont entrepris de doser à 4 mois la 25 OHD pour 2 groupes de nourrissons exclusivement sous allaitement maternel. Par tirage au sort, à partir du 15ème jour, les premiers (groupe 1 n=75) ont reçu 200 UI par jour, les seconds (groupe 2 n=64) 400 UI/J. Au préalable, ont été exclus les enfants nés prématurément, ceux qui recevaient des suppléments de lait artificiel, qui avaient une pathologie néonatale, une maladie métabolique ou une dysmorphie. Les dosages de 25 OHD ont été faits à 4 mois.

Les taux médian de 25 OHD étaient significativement plus élevés dans le groupe avec 400 UI/J (56,55 mcg/L) que dans celui qui recevait 200 UI/J (39,60 mcg/L, P<0,001). Plus important, dans le groupe 400 UI/J, l’ensemble des 64 nourrissons avait des taux suffisants de 25 OHD (>30 mcg/L). En revanche, dans le groupe 200 UI/J, même s’il n’existait pas de carence sévère, 2 nourrissons étaient en déficit, 14 en insuffisance et 59/75 (78,7 %) avaient des taux suffisants.

Au total, ce travail confirme la nécessité d’une supplémentation en vitamine D pour les nourrissons au sein. Les taux de 25 OHD doivent être interprétés en fonction de la latitude, de l’exposition au soleil, du statut en vitamine D de la mère et de la pigmentation de la peau. Néanmoins, il est indispensable de fixer une posologie optimale pour obtenir des taux suffisants pour l’ensemble des enfants. La posologie de 400 UI par jour semble être le minimum, tandis que la maximale recommandée serait de 1000 UI/J.



Pr Jean-Jacques Baudon

 

Atas E et coll. : Comparison between daily supplementation doses of 200 versus 400 UI of vitamin D in infants. Eur J Pediatr., 2013 ;172: 1039-42

Partager cet article

Repost0
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 05:28

 

 

 

Royal-Monaco--black.jpg

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

PRIMO WEB MAGAZINE DI MONACO EDITO IN CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine

Vaccination HPV 


En réponse à certaines interrogations, un document de synthèse sur la sécurité de la vaccination HPV vient de paraître, élaboré et validé par la FIGO ( fédération international gynécologie ostetrice ).

 

Prof. Franco Borruto  -  CHPG Monaco

 
La vaccination contre le Human Papilloma virus est utilisée dans beaucoup de pays. Globalement, plus de 175 millions de doses ont été distribuées.
Des informations complètes pré et post licences sur la sécurité du vaccin sont disponibles.
Les sources d'information pour évaluer la sécurité du vaccin HPV sont inclues dans:


1. Des tests cliniques aléatoires
2.Un rapport US sur les possibles effets défavorables du vaccin (VAERS)
3.Une surveillance des effets défavorables suite à la vaccination dans la communauté Victoria, Australie, établi en 2007 (SAEFVIC)
4. Des agences européennes de médecine.
5. Des expériences effectuée avant l'autorisation d'utiliser le vaccin.


Des tests réalisés avant l'autorisation d'utiliser le vaccin ont été faits dans des pays tels que la Corée, le Japon, la Chine et le Vietnam. De prudentes mises au point de sécurité ont noté les effets négatifs locaux et systématiques AEs, morts, début de nouvelles conditions médicales, incluant des maladies chroniques et/ou auto-immunes
aussi bien que des conséquences sur des grossesses.
Des analyses ont été faites après des essais chez des jeunes, filles ou garçons, en Europe, en Amérique du Nord, et en Amérique du Sud. Elles démontrent l'injection peut causer des maux de tête, de l'érythème et des écoulements et dans la majorité des cas les symptômes ont disparu dans les 48 h.
En résumé, tous les tests cliniques prouvent une évidente sécurité du vaccin et la liante la plus commune lors de son utilisation a été une légère souffrance à l'endroit de l'injection pour une durée courte et qui se résorbe spontanément. Il est à noter que le vaccin n'est pas recommandé  aux femmes enceintes, bien que certaines patientes le sont devenues lors d'essais cliniques. Des précautions peuvent être prises pour éviter tout malaise durant l'injection (rester assise dix minutes après l'injection)
L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré sûre l'utilisation du vaccin et l'a déclaré apte à la commercialisation dans le monde
 

FIGO affirms endorsement of HPV vaccine safety - SOGC

sogc.org/.../figo-affirms-endorsement-of-...

FIGO affirms endorsement of HPV vaccinesafety. The International Federation of Gynecology and ...

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 07:27

 

 RoyalMonaco_testata.jpg

 

 

 

PRIMO WEB MAGAZINE AL MONDO DI MONACO DIVENUTO CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL"

 

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine

 

 

Vacciner les homosexuels masculins contre le méningocoque

Publié le 29/07/2013  

 

Les autorités sanitaires américaines et européennes se préoccupent actuellement de la survenue d’épidémies d’infections invasives à méningocoques (IIM) dans la communauté homosexuelle. À Toronto en 2000, à New York en 2012 et 2013, tout comme en France, Belgique, et Allemagne tout récemment, le germe en cause, Neisseria meningitidis de sous-type C (MenC), appartenait à un même complexe clonal de séquencotype 11 (ST11). 

Les homosexuels masculins seraient plus à risque vis-à-vis de l’IIM du fait d’une plus grande fréquence des facteurs de risque reconnus, tels que la fréquentation des bars et le tabagisme. L’usage de drogues (metamphétamine, marijuana, cocaïne) a été rapporté par la moitié des cas de New York depuis 2012, sans que l’on sache si c’est le partage de cigarettes qui est en cause, ou les dommages infligés à la muqueuse nasale favorisant l’invasion bactérienne. Etait aussi signalé l'utilisation d'internet et des applications de smartphones vers les réseaux sociaux pour rencontrer des partenaires sexuels. Mais ces réseaux sociaux peuvent également servir à alerter les individus potentiellement exposés, et à leur proposer une vaccination prophylactique, comme l'ont fait les autorités sanitaires new-yorkaises.Il y a urgence à agir : En Allemagne, les 5 cas survenus entre octobre 2012 et mai 2013 se sont soldés par 3 décès de sujets séronégatifs pour le VIH.

En France, dans ce contexte et dans la perspective du rassemblement prochain de l’Europride à Marseille, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) vient de recommander d'étendre la vaccination à la population homosexuelle âgée de plus de 25 ans et de diffuser une information urgente sur le risque d' IMM et les modalités de contamination . Le HCSP rappelle que le schéma vaccinal comporte l’administration d’une seule dose d’un des trois vaccins méningococciques conjugués disponibles et qu’un délai d’environ 10 jours après la vaccination est nécessaire à l’acquisition d’une protection.



Dr Muriel Macé


Weiss D et coll. : Control of recent community-based outbreaks of invasive meningococcal disease in men who have sex with men in Europe and the United States. Euro Surveill., 2013; 18(28): pii=20522.
Marcus U et coll. : A cluster of invasive meningococcal disease in young men who have sex with men in Berlin, October 2012 to May 2013. Euro Surveill., 2013;18(28): pii=20523
Haut Conseil de la Santé Publique.Opinion on the recommendations for vaccination against meningococcus C, particularly among men who have sex with men. Paris: Haut Conseil de la Santé Publique; 3 Jul 2013. http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=356

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 07:23

APRIL13-0089a.jpg 

 

PRIMO WEB MAGAZINE AL MONDO DI MONACO DIVENUTO CARTACEO.      

IN PAGINA WEB AMBASCIATA D'ITALIA NEL PRINCIPATO DI MONACO   
  ►http://www.ambprincipatomonaco.esteri.it/Ambasciata_Monaco/  

RETROUVEZ NOS ARTICLES WEB SUR "ROYAL MONACO JOURNAL"

 

MEDICINE & CHINESE TRADITIONAL MEDICINE 

Luigi39tab-copie-1.jpgLuigi Mattera is a certified by CERFPA (St. Laurent du Var-France) in HOMEOPATHY (biennale) & ZUO TUINA MASSAGE OF TRADITIONAL CHINESE MEDICINE - Online certificate from TEXAS CHIROPRACTIC COLLEGE (Pasadena-Texas 2007) in CHIROPRACTIC SPORTS & CHIROPRACTIC TREATMENT OF GOLF INJURIES.

In the past, he has been Captain aboard tanker ships . He got  Italian UNIVERSITY DOCTORATE in Foreigner and Litterature Languages (IULM Milano - Italy) and 3 years UNIVERISTY DIPLOMA in Public Relations and Discipline Administration (ISTITUTO UNIVERSITARIO LINGUE MODERNE -  Milano)

 

PRESENTS:  Royal Monaco Médecine

 

En 20 ans, le risque de démence chez les plus de 65 ans a très nettement diminué

Publié le 29/07/2013


Il y a quelques semaines nous nous faisions  l’écho dans ces colonnes d’un travail danois montrant que les performances cognitives des nonagénaires se sont améliorées en à peine une dizaine d’années.

Aujourd’hui c’est une étude britannique qui vient confirmer cette évolution séculaire favorable.

En substance Fiona Matthews et coll. ont comparé la fréquence des démences dans un échantillon de la population anglaise de plus de 65 ans, examiné entre 1989 et 1994, à celle d’un second échantillon des mêmes tranches d’âge et des mêmes régions géographiques étudié entre 2008 et 2011.  Dans les deux cas, la même méthodologie a été utilisée pour recruter les sujets et pour poser le diagnostic de démence (Geriatric Mental State Examination).

14 000 déments de moins en 20 ans

En extrapolant les résultats du premier échantillon à la totalité de la population anglaise on pouvait estimer que 664 000 sujets souffraient de démence en 1991 dans le pays. Compte tenu du seul vieillissement de la population intervenu dans les 20 années suivantes le nombre de sujets atteints par une démence en Angleterre aurait dû être de 884 000 en 2011. Or, en extrapolant les résultat du deuxième échantillon à l’ensemble de la population, le nombre  de sujets atteints de démence ne devait être que de 670 000 soit 214 000 de moins que prévu en se basant sur les seules modifications de la pyramide des âges.

Cette diminution de la fréquence des démences à âge égal (estimée à 24 % en valeur relative) a été constatée chez l’homme comme chez la femme et pour toutes les tranches d’âge (sauf chez les femmes de plus de 90 ans pour qui elle a légèrement augmenté depuis 20 ans). Ainsi par exemple chez les hommes de 80 à 84 ans cette fréquence est passée de 14,6 % en 1991 à 10,6 % en 2011, tandis que chez les femmes de la même tranche d’âge elle diminuait de 13,9 % à 9,5 %.

Il apparaît donc que les facteurs qui auraient pu accroitre la fréquence des démences à un âge donné (comme par exemple le plus grand nombre de survivants après un accident vasculaire cérébral ou l’augmentation de l’incidence du diabète) ont eu moins d’influence que ceux qui ont tendance à la diminuer comme la prévention cardiovasculaire et l’élévation du niveau d’éducation.

De quoi nous rendre relativement optimistes pour l’avenir…



Dr Nicolas Chabert

 

Matthews F et coll. : A two-decade comparison of prevalence of dementia in individuals aged 65 years and older from three geographical areas of England : results of the Cognitive Function and Ageing Study I and II. Lancet 2013; publication avancée en ligne le 16 juillet 2013(doi:10.1016/S0140-6736(13)61570-6).

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche