Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2022 5 08 /04 /avril /2022 17:15

 

« Après deux éditions revisitées, le Nice Jazz Festival va enfin retrouver ses deux scènes dans le cadre unique de la place Masséna et du Théâtre de Verdure pour sa nouvelle édition du 15 au 19 juillet 2022.

 

En 2020, dans le contexte de la crise sanitaire, le Nice Jazz Festival avait en effet dû être annulé et avait pu exister au travers de « Mon été à Nice » grâce à trois soirées filmées depuis l’observatoire de Nice, cinq concerts au théâtre de Verdure et un prime time sur France 3 dédié au jazz.

 

L’an dernier, le Nice Jazz Festival avait été l’un des rares avec une jauge debout à réussir à se maintenir en France sur une seule scène à Masséna pour une édition revisitée qui avait réuni 15 groupes et attiré pas moins de 12 479 spectateurs.

 

C’est donc une édition très attendue qui verra se succéder, dès le 15 juillet, 30 groupes lors de cinq soirées consécutives. Autant d’artistes qui, je n’en doute pas, contribueront à perpétuer la tradition de

notre festival devenu un rendez-vous unique pour les artistes du monde entier.

 

Pendant cinq jours, la ville vibrera aux sons des grands noms d’envergure nationale et internationale, des légendes du jazz mais aussi des découvertes d’aujourd’hui qui font la renommée de notre festival. Une édition qui, comme son affiche, mettra à l’honneur toutes les diversités du jazz.

 

Je vous donne rendez-vous dès le 11 avril pour l’ouverture de la billetterie de ce festival unique, où toutes les générations ont leur place et où tous les styles se croiseront pour partager ensemble l’amour du jazz et de la musique. »

 

 

Christian Estrosi

Maire de Nice Président de la Métropole Nice Côte d’Azur

Président délégué de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur

 

« C’est avec un immense plaisir, après deux ans d’incertitude,          que retrouvons enfin le cadre unique de la place Massena et du Théâtre de Verdure pour cette nouvelle édition du Nice Jazz Festival.

 

Nous avons rêvé, imaginé, désiré ce programme sous le signe de la diversité, à l’image            du         jazz d’aujourd’hui.

 

Nous l’avons voulu féminin pluriel et inclusif en allant chercher toutes les formes de jazz et de musiques actuelles.

 

En ce début de siècle trouble, le jazz est plus vivant que jamais.

 

On le retrouve partout dans toutes les musiques et derrières tous les succès du moment. Sans jazz, pas de variété, pas de pop, pas de chanson française populaire.

 

Jusqu’à Iggy Pop, l’icône de Stooges, qui s’est désormais converti au son du jazz !

 

Le Nice Jazz Festival est aujourd’hui un rendez-vous unique pour les artistes du monde entier. C’est un point de convergence où cinq soirs durant la ville vibre au son du swing, du funk, des voix ou du piano.

 

Pour son grand retour en version grand format, on va danser avec Parcels ou Clara Luciani, vibrer avec la fabuleuse H.E.R. découvrir la voix de Celeste et celle de Lady Blackbird. On retrouvera nos amis Ibrahim Maalouf ou Youn Sun Nah avec des projets originaux taillés rien que pour le NJF2022. Les légendes du jazz seront là. Charles Tolliver pour saluer les 50 ans du label Strata East, Michel Portal et ses 85 printemps, Avishai Cohen ou la sublime Melody Gardot. Le jazz est aussi riche de sa jeunesse, nous avons depuis toujours défendu la jeune génération qui a souvent su trouver à Nice sa première grande scène internationale. Emmet Cohen, Samy Thiébault, Yessai Karapetian, Emile Parisien, Samara Joy ou le formidable Gerald Clayton

 

En tout 30 artistes pour dire le jazz comme il est aujourd’hui ! Bon festival. »

 

Sébastien Vidal, Directeur Artistique du Nice Jazz Festival

 

  1. Programme

 

VENDREDI 15 JUILLET 2022

 
 
 

 

EMILE PARISIEN SEXTET « LOUISE » FEAT. THEO CROKER

Scène Théâtre de Verdure – 19h30

 

Figure essentielle d’un jazz français créatif et inspiré, Émile Parisien a parcouru ce début de siècle comme peu ont su le faire : jeune pousse de Marciac au tournant des années 2000, le saxophoniste alto et soprano s’est appliqué à explorer la tradition et l’histoire tout en les dépassant largement. Une évolution qui doit beaucoup à la curiosité d’Emile Parisien, dont le profil d’étoile montante du jazz s’est peu à peu affiné pour laisser transparaître un artiste plus complexe à l’esprit aiguisé, au-delà d’évidentes apparences. Depuis ses collaborations avec Daniel

Humair, Vincent Peirani, Joachim Kühn ou Michel Portal jusqu’aux innovations aux côtés de Jeff Mills ou avec son Quartet chez ACT, Emile Parisien s’est imposé, en France et à l’échelle européenne, comme le catalyseur d’idées nouvelles, jusqu’aux confins de territoires balisés (au sein, dernièrement, du projet XXXX, aux côtés de Wollny, Lefebvre et Lillinger, toujours chez ACT). Une philosophie toute trouvée pour le futur nouveau sextet d’Emile Parisien, baptisé Louise, aux côtés des Français Roberto Negro et Manu Codjia, grâce auquel le saxophoniste franchit l’Atlantique pour s’associer aux Américains Joe Martin, Nasheet Waits et Theo Croker. Son projet le plus ambitieux à cette date, à n’en pas douter.

 

 

LADY BLACKBIRD

Scène Massena – 20h00

 

Marley Munroe aka Lady Blackbird n'avait pas l'intention de déclencher une révolution. Pourtant, c'est exactement ce qu'elle a fait. Le 27 mai 2020, la chanteuse basée à Los Angeles, a sorti son premier single, une reprise du célèbre « Blackbird » de Nina Simone, référence dans la lutte pour les droits civiques. Près de six décennies plus tard, l'assassinat de George Floyd, survenu deux jours avant la sortie de la version de Lady Blackbird, a donné à cette nouvelle interprétation une puissance

coïncidente mais non moins brutale.

Minimal mais riche, classique mais d'actualité, à la fois doux et puissant, Black Acid Soul, le premier album de Lady Blackbird, lève le voile sur une artiste fantastique à la personnalité intense, au talent inné et à la voix envoûtante. Entre reprises et originaux, les 11 titres qui le composent constituent un univers propre à Lady Blackbird et font d’elle l’une des meilleures nouvelles voix du moment. Êtes-vous prêts à vous envoler avec Lady Blackbird ?

 

NDUDUZO MAKHATHINI

Scène Théâtre de Verdure – 20h45

 

Nduduzo Makhathini est à la fois jazzman et shaman. Il a grandi dans les collines luxuriantes et accidentées de Umgungundlovu en Afrique du Sud, un paysage périurbain dans lequel la musique et les pratiques rituelles étaient liées en symbiose. Né dans une famille de musiciens, son amour pour la musique a commencé très jeune. L’Église a également joué un rôle important dans son intérêt et sa compréhension de la musique, puisque dans ses jeunes années, il allait d’église en église à la seule recherche de musique. Les légendes du jazz sud- africain sont également de véritables influences, et plus particulièrement Bheki Mseleku, Moses Molelekwa et Abdullah Ibrahim. Professeur et chercheur, Makhathini est le chef du département musique de l’université de Fort Hare, dans la province du Cap-Oriental. Il s’est produit à de nombreux festivals réputés tels que le Cape Town International Jazz Festival et l’Essence Festival (à la Nouvelle-Orléans et en Afrique du Sud), et en 2019 il a

fait sa première apparition au Blue Note Jazz Club de New York. Il jouera à Nice le répertoire de « Modes of Communication : « Letters from the Underworlds » : un Jazz très spirituel qui prend sa source dans les musiques sud-africaines et se teinte de couleurs coltraniennes.

 

 

CURTIS HARDING

Scène Massena – 21h15

 

Auteur-compositeur-interprète, batteur, guitariste et producteur : Curtis Harding a créé sa propre synthèse de soul, de rock, de blues, de gospel, de psychédélisme et de R&B. Il appelle ça le « Slop and Soul ». Le “ slop “ c’est une mixture boueuse, pour Curtis Harding ça symbolise la culture du Sud des Etats-Unis, quant à la soul c’est celle de son héritage. Les chansons d'Al Green et Sam Cook qui l’ont bercé et sa mère choriste de Gospel qui le faisait chanter dans les églises. Des

années plus tard, installé à Atlanta, il rejoint le groupe de Cee-Lo Green et s’est lié d’amitié avec les Black Lips – il joue aussi dans Night Sun avec Cole Alexander. Une certitude : Curtis Harding n’aurait pas pu faire autre chose que musicien. Et l’on s’en réjouit à l’écoute d’un premier album sorti en 2015 baptisé « Soul Power ». Un titre qui colle parfaitement à ce garçon aux allures de star – comme le rappellent ses accointances avec la marque Yves-Saint-Laurent et son créateur Hedi Slimane – puisqu’il excelle dans le rhythm’n’blues vintage et les chansons qui transpirent la sensualité et le groove. Deux ans plus tard, le prodige revient frapper fort avec son nouvel opus « Face Your Fear » paru à l’automne 2017. Mélangeant garage-rock, soul et gospel à foison, Curtis Harding continue d’ouvrir grand la porte de ses influences musicales toujours aussi riches et impressionnantes. En 2021, Curtis Harding a de nouveau marqué un retour attendu avec l’album « If Words Were Flowers » : il invoque plus que jamais le spectre

 

du grand Curtis Mayfield et prouve, avec strass et paillettes, qu’il ne partage pas le même prénom avec le roi de la soul pour rien.

 

 

CHRISTIAN MCBRIDE & INSIDE STRAIGHT

Scène Théâtre de Verdure – 22h30

 

Voici le 12ème album de l’élégant contrebassiste Christian McBride, moment intense de pur bonheur, entouré de musiciens de rêve dont l’excellent vibraphoniste Warren Wolf, pour ce Live at Village Vanguard. Inside Straight est le quintet qui a inauguré la collaboration de McBride avec Mack Avenue Records (sortie de Kind of Brown en 2009). Les deux enregistrements live du bassiste à la tête de ces deux ensembles ont eu lieu au cours d’une période consécutive de deux semaines en décembre 2014, un engagement rare offert uniquement aux artistes de jazz les plus vénérés par le club de jazz de référence aux USA. Comme toujours, sous un aspect relativement classique Christian McBride explose, dans ses compositions et interprétations, proposant au cœur de cet album un magnifique hommage à Maya Angelou, que certain appelaient Dr Angelou, auteur, essayiste et poétesse américaine dont le travail portait autour des droits civiques et décédée en 2014. Car Christian McBride, c’est aussi un intellectuel, qui œuvre aussi pour la communauté noire

américaine, et un des dignes représentants, comme Wynton Marsalis, de l’histoire de la musique noire américaine au travers du jazz. Live at Village Vanguard est en ce sens l’héritage de toute une culture. Les amateurs d’un jazz classique ne s’y perdront pas, et les amateurs d’un jazz moderne salueront l’inventivité et la qualité des compositions.

 

 

IBRAHIM MAALOUF « CAPACITY TO LOVE »

Scène Massena – 23h00

 

Ibrahim Maalouf, l'instrumentiste français le plus populaire de la scène musicale française, crée à nouveau la surprise pour son 16ème album avec un programme inédit où il pousse la porte du hiphop. Né à Beyrouth en 1980, sa carrière l’a amené́ à voyager à travers plus de 40 pays dans le monde et à se produire dans les plus prestigieuses salles de spectacles. En 2016, il entre dans l’histoire en devenant le premier jazzman à remplir la plus grande salle de concert en France. Il se produit le 14 décembre 2016 à l’Accor Arena de Paris Bercy pour un show historique affichant complet plus de 8 mois à l’avance. La même année, il est qualifié́ de « virtuose » par le prestigieux quotidien new-yorkais le New York Times. Récompensé́ à deux reprises par une Victoire du Jazz et par deux Victoires de la Musique, il est le seul instrumentiste à recevoir cette prestigieuse distinction en plus de

35 ans d’existence. Son amour pour le cinéma l’a amené́ à composer de nombreuses bandes originales de films. En 2017, il reçoit le César de la Meilleure Musique de Film, le Prix Lumière pour le film « Dans les forêts de Sibérie » et un Echo Jazz en Allemagne. Lors d’un concert au Montreux Jazz Festival en 2017, il est repéré́ par le

 

producteur légendaire Quincy Jones. Suite à cette rencontre, Ibrahim Maalouf devient l’un des artistes que le producteur américain encourage régulièrement via la Quincy Jones Productions basée à Los Angeles. En Novembre 2020, à l’occasion de son 40ème anniversaire, il sort « 40 MELODIES », un album unique dans lequel figurent de nombreux invités d’exception tels que Sting, Kronos Quartet, Marcus Miller, Jon Batiste, Alfredo Rodriguez, Richard Bona, Matthieu Chedid, Trilok Gurtu, Hüsnü Senlendirici, Arturo Sandoval, et bien d’autres encore. Entre 2007 et 2021, Ibrahim produit, compose, arrange et réalise plus de 19 albums pour lui et pour d’autres artistes. Une nouvelle fois là où on ne l’attend pas, le musicien présentera sur scène un album inattendu avec une liste impressionnante d'invités, tous aussi incroyables les uns que les autres !

 

 

SAMEDI 16 JUILLET 2022

 
 

 

 

GABI HARTMANN

Scène Théâtre de Verdure – 19h30

 

Les voyages forment peut-être la jeunesse ; celle de Gabi Hartmann, sûrement. Chanteuse, auteur, compositrice et guitariste, elle grandit à Paris où elle se passionne pour le jazz et les musiques du monde dès son plus jeune âge, et à 20 ans, elle s’envole pour le Brésil pour ses études de Sciences Po. Plongée dans la samba et la bossa nova de Rio, elle décide de poursuivre des études d’ethnomusicologie à Londres. Ses autres voyages en Afrique du Sud, en Guinée, au Portugal et récemment aux États-Unis ont fait d’elle une artiste nourrie d’influences multiples. A l’occasion de l’enregistrement d’un album collectif à New York en 2018, elle fait la rencontre du producteur et auteur-compositeur américain Jesse Harris, célèbre pour ses collaborations avec Mélody Gardot, Norah Jones ou Madeleine Peyroux. Ils commencent à écrire des chansons ensemble et Jesse devient le producteur de son premier projet solo. Après quelques temps passés à se produire dans les clubs et les bars de New York, Gabi décide

de sortir son 1er single « Always seem to get things wrong », chanté en deux langues, en mai 2019. Son premier EP, sorti en octobre dernier, est un mélange original de diverses collaborations dans un univers français, américain, brésilien propre à Gabi Hartmann. C’est une quête sonore nostalgique dont les influences vont du jazz à la chanson française en passant par les musiques brésiliennes. De sa voix de velours mêlant mélancolie et douceur, elle aborde avec une plume légère et profonde des thèmes très personnels comme l’erreur ou l’errance mais aussi plus politiques avec « la mer », sur le sort des migrants en Méditerranée.

Partager cet article

Repost0
25 juillet 2020 6 25 /07 /juillet /2020 07:21
CASINO BARRIERE MENTON

Depuis l’ambitieux programme de rénovations du Casino Barrière Menton en 2015 pour 3.260 Millions €, l’établissement n’a cessé de se réinventer. Son nouveau jeune Directeur Général, Geoffrey D’HIER, a posé ses valises à Menton le 16 mars…alors que le Casino a dû fermer ses portes quelque jours avant pour cause de confinement !

 

Légende : Geoffrey d'Hier, Directeur Général du Casino Barrière Menton entouré de Madame Alexandra Valetta Ardisson et la nouvelle équipe municipale de Menton
 

Auparavant à la tête du Casino Barrière de Niederbronn en Alsace, sa mutation sur la Riviera Française l’exalte. Il a des projets plein la tête et la bonne dose d’énergie pour les mener à bien. Il compte bien s’inscrire dans la continuité du travail initié par son prédécesseur Christophe PI qui a pris la direction du Club Barrière Paris 104 sur la plus belle avenue du monde.

La chanteuse et artiste Julie Bataille

 

La soirée de pré-opening des Summer Party

 

Rouvert depuis le 2 Juin, le Casino Barrière Menton fêtait hier soir le coup d’envoi des Summer Party, accueillant sur sa terrasse quelques 150 invités.

Laurence Botcazou, Directrice Marketing du Casino et Philippe Peyrin
 

Alexandra Valetta-Ardisson, députée des Alpes Maritimes, la nouvelle équipe municipale, la presse venue nombreuse mais aussi institutionnels, partenaires et fournisseurs du Casino se sont retrouvés pour cette soirée de pré-opening.

Discours d'ouverture de Geoffrey d'Hier 
 

Et le bonheur - pour les convives comme pour les équipes - de retrouver le casino sous le feu des projecteurs était visible.

 

Lancées il y a 5 ans et proposées uniquement le week-end, les Summer Party s’invitent cette année 7J/7 du 10 Juillet au 30 Août, de l’heure apéritive à tard dans la nuit (19h à 2h).

 

Elles permettent de prendre un verre entre amis, pourquoi pas de l’accompagner d’une planche à partager ou d’une assiette de tapas, de se délecter d’une des plus belles vues mer de Menton, le tout à ciel ouvert au son des DJ Live !Cinq DJ prendront les platines en alternance pour ambiancer les clients et des soirées spéciales (Latin Addict, Provok Party)  et animations spéciales comme sessions de Zumba sont au programme de cet été.

 

Infos pratiques :

L’accès à la terrasse est réservé aux personnes majeures et subordonné à la présentation d’une pièce d’identité.

Happy Hour de 19 h à 20 h : -50% sur les boissons, hors bouteilles. Offre Hello Summer à 25€ au lieu de 35€ : Une bouteille de vin La Petite Seine (rosé, blanc ou rouge au choix) + une planche à partager.Réservation recommandée.

Le Night-Club Le Brummell reste fermé cet été suite aux mesures gouvernementales liées au COVID -19.

 

 

La carte d’été du restaurant Colombale est sortie cette semaine.

 

Depuis la terrasse du Colombale qui surplombe la mer ou au frais à l’intérieur dans son décor art déco resté intact, le Colombale propose une cuisine savoureuse et généreuse qui évolue au fil des saisons.

La carte d’été sortie le 6 juillet fait la part belle aux spécialités méridionales comme le flan de courgettes et aubergines avec son gaspacho de tomates parfumé aux agrumes, les gambas entières à la plancha ou encore le risotto aux Saint-Jacques et asperges.

 

     Un menu à 14.50€ (Plat du jour ou spécialité de pâtes de chez l’artisan PastaFresca Morena + une pâtisserie + un café) est proposé tous les midis du lundi au vendredi.

 

Infos pratiques :

Ouvert tous les jours sauf le lundi soir et le mardi soir.

Terrasse extérieure vue mer.

Réservation sur www.lafourchette.com

Menu Bambino à 10€.

Formule découverte «CasinoParty»à 35€ incluant un apéritif au Café des Sports, un menu entrée, plat et dessert à choisir dans la carte (mets précédés d’une étoile) et 10€ de jetons machines à sous ou Jeux de Table.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 13:13

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche