Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2016 2 11 /10 /octobre /2016 20:36
4èmes RENCONTRES INTERNATIONALES DES ECHECS FRANCOPHONES / 15ème OPEN INTERNATIONAL DE LA VILLE DE MENTON

4èmes RENCONTRES INTERNATIONALES DES ECHECS FRANCOPHONES / 15ème OPEN INTERNATIONAL DE LA VILLE DE MENTON

Palais de l’Europe / salon de Grande Bretagne – Du 23 au 30 octobre 2016

(Affiche, programme, horaires, prix en pièces jointes)

Entrée libre et gratuite

***

Cette année le 15ème Open International d'Echecs de la ville de Menton est jumelé aux "4èmes Rencontres Internationales des Echecs Francophones". Les deux évènements sont réunis en un seul Tournoi.

Les Rencontres Internationales d'Echecs Francophones représentent sur la scène internationale des échecs un évènement de tout 1er plan. Les 3 premières éditions se sont déroulées successivement à Marrakech en 2013, à Beyrouth en 2014 et l'année dernière pour la 3ème édition à Montréal.

Montréal détient le record de participation avec 219 participants. A Menton nous espérons accueillir près de 250 joueurs ! Plus de 20 fédérations internationales seront représentées provenant de quatre continents différents (Asie - Afrique - Amérique du Nord et Europe).

Pas moins de vingt Grands Maîtres et Maîtres Internationaux seront présents, dont 3 à + de 2600 Elo*. C'est le plus beau plateau de joueurs réuni dans l'histoire de l'Open de Menton !

Les 6 premières tables seront diffusées en direct sur internet via le site de la Fédération Française des Echecs. http://mentonechecs.wifeo.com/

* Le classement Elo est un système d’évaluation du niveau de capacités relatif d’un joueur d’échecs. Il doit son nom à Arpad Elo (1903-1992), un professeur de physique et excellent joueur d’échecs américain d’origine hongroise qui l’a mis au point.

***

Contact organisateur : Serge Cairo / 06 70 48 92 22

Partager cet article

Repost0
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 06:53
YACHT CLUB DE MONACO: REGATES D`AUTOMNE
YACHT CLUB DE MONACO: REGATES D`AUTOMNE

Monaco, le dimanche 9 octobre 2016. Après un été très intense, consacré à la grande plaisance, avec parmi les temps forts le concert très privé début septembre d’Elton John dans la YCM Marina ou plus récemment le Monaco Yacht Show, le mois d’octobre donne traditionnellement le coup d’envoi de la saison de régate en principauté. Au programme : des régates mensuelles organisées jusqu’au mois de mars et qui réunissent toute l’élite de la monotypie. Le Yacht Club de Monaco accueille alors des navigateurs internationaux, notamment d’Italie mais surtout du nord et de l’est de l’Europe qui viennent établir leur base hivernale à Monaco afin de préparer les grands évènements à venir.

Monaco Sportsboat Winter Series, Acte 1 Melges 20

7-9 octobre 2016

Les Russes trustent le podium

Trois jours de régate, 8 manches disputées dans toutes les conditions… le premier Acte des Monaco Sportsboat Winter Series, saison 2016/2017 a répondu aux attentes des Melges 20 venus en Principauté. La flotte, composée de treize équipages de cinq nationalités, dont quatre membres du Yacht Club de Monaco, a donc ouvert le bal de cette quatrième édition.

Le russe Alexandr Ezhkov (Pirogovo Sailing) remporte la régate, ainsi que 7 des 8 manches courues, devant Alexander Novoselov (Victor). Fort de son expérience dans le circuit Melges 20 mais aussi en RC44, Vladimir Prozikhin (Nika) du Yacht Club de Monaco termine 3e « on ne s’attendait pas à décrocher le podium mais on a tout donné dans la dernière journée et ça a payé » analyse le skipper. Valentin Zavadnikov (Synergy), à l’initiative de ces compétitions dédiées aux monotypes, repart 6e. Orel Kalomeni (Arcora), également membre du Y.C.M., pointe à la 12e place devant Anatoly Karachinsky (Path), 13e.

Prochain rendez-vous du 11 au 13 novembre prochain pour le deuxième acte de la classe, avec l’entrée en lice des J/70.


Finale du Championnat International Smeralda 888 (7-9 octobre)

Domination de Timofey Sukhotin

En parallèle des Monaco Sportsboat Winter Series, les Smeralda 888, monotypes de 8,88 mètres, sont venus partager le plan d’eau monégasque à l’occasion de la huitième et dernière étape du championnat international de cette série. Une finale avec un podium 100% monégasque, puisque la victoire revient à Timofey Sukhotin (Beda). Roberto Tamburelli (Forrest Gump) et Adalberto Miani (Botta Dritta), complètent le podium de cette ultime étape en terminant 2e et 3e.

A l’issue des 8 étapes courues tout au long de la saison 2016, avec des escales à Porto Cervo, Sanremo, Calvi et Saint-Tropez, c’est Timofey Sukhotin (Beda) qui remporte le championnat devant Adalberto Miani (Botta Dritta), le doyen de la flotte. Roberto Tamburelli (Forrest Gump), détenteur du titre se contente d’une troisième place, preuve de l’homogénéité de niveau entre les 13 équipages engagés sur ce circuit méditerranéen.

YACHT CLUB DE MONACO: REGATES D`AUTOMNE

Coup d’envoi des

Melges 20 Monaco Sportsboat Winter Series – Acte 1 (7-9 octobre)

Classement Acte I (après 8 manches)

  1. RUS - Alexandr Ezhkov (Pirogovo Sailing) 10 Pts
  2. RUS - Alexander Novoselov (Victor) 18 Pts
  3. RUS - Vladimir Prozikhin (Nika) 37 Pts

Finale du Championnat International Smeralda 888 (7-9 octobre)

Classement général (après 8 manches)

1. MON – Timofey Sukhotin (Beda) 12 Pts

2. MON – Roberto Tamburelli (Forrest Gump) 18 Pts

3. MON – Adalberto Miani (Botta Dritta) 21 Pts

Smeralda 888 Championnat International 2016

Classement général

1. MON – Timofey Sukhotin (Beda)

2. MON – Adalberto Miani (Botta Dritta)

3. MON – Roberto Tamburelli (Forrest Gump)

Résultats : www.ycm.org

Crédit et légendes Photo :

N°8993 : La flotte des Melges 20 dans la baie monégasque. Crédit Photo : @Marina Semenova

N°9057 : Les Melges 20 en navigation. Crédit Photo : @Marina Semenova

N°2984 : L’équipage de Alexandr Ezhkov (Pirogovo Sailing), vainqueur de l’Acte des Monaco Sportsboat Winter Series. Crédit photo : @ Marina Semenova

Remise des Prix Smeralda : L’équipage de Beda mené par Timofey Sukhotin du Yacht Club de Monaco. Crédit photo : @Anouchka Filc

YACHT CLUB DE MONACO: REGATES D`AUTOMNE

Partager cet article

Repost0
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 13:12
MATTHIEU ISNARD

MATTHIEU ISNARD

LE CHEF PILOTE AVEC UNE ELEVE
LE CHEF PILOTE AVEC UNE ELEVE

Luigi MATTERA : Quel est votre rôle de chef pilote instructeur dans l'aéroclub et quelles sont les responsabilités que vous avez envers les élèves, la structure et l'aviation civile?

Matthieur ISNARD : La pratique de l’aviation légère est une activité sportive de loisir pouvant comporter certains risques si elle n’est pas bien encadrée. Notre club permet à ses membres de voler et d'apprendre à piloter dans ce cadre sécuritaire. Les responsabilités qui me sont confiées sont multiples. Je veille essentiellement au suivi de la formation des élèves ainsi qu’au bon respect du règlement intérieur de l'association en cohérence avec la réglementation générale. Le suivi des pilotes et leur maintien de compétence est aussi un point non négligeable de l’activité pour optimiser la sécurité des vols. Je dirai donc qu'avec un peu de discipline, de rigueur et d' attention nous ferons perdurer le plaisir de voler au sein de notre aéroclub.

LM – A` quel âge et pourquoi avez-vous choisi ce métier?

Quel a été votre parcours ?

MI - J’ai fait mes premiers pas sur un terrain de vol à voile dans le sud-ouest après avoir passé le Brevet d’Initiation Aéronautique (BIA) au lycée, en classe de seconde. C'est donc à l'age de 15 ans que j'ai découvert cette passion et je savais dès lors ce que j'allais faire de ma vie. Grâce à quelques emplois d’étudiant que j'occupais pendant mes années universitaires et aidé de mes parents, j’ai pu financer une école privée et obtenir ma licence de pilote professionnel. J’ai atteint mon premier objectif celui de vivre de ma passion et j’espère prochainement évoluer vers de nouveaux horizons.

LM - Combien d'heures d'enseignement sont nécessaires, formellement et en pratique pour obtenir la licence de pilote privé PPL? Quel est le délai moyen pour obtenir ce brevet?

MI - La formation à la licence de pilote privé est accessible à tout le monde dès l’âge de 15 ans.

Il faut règlementairement 45 heures de vol pour passer son PPL et en moyenne les élèves l'obtiennent avec 50 heures. Evidemment, cet examen comporte une formation théorique ; celle ci est proposée en E-learning via un organisme agrée et est complétée par des cours dispensés au sein du club. Avec le rythme d’un vol par semaine pour une progression idéale, il faut compter environ une à deux années pour l’ensemble de la formation.

LM - Quels sont les éléments essentiels pour le premier "lâcher" d'un étudiant?

MI - Le premier lâcher est une étape importante dans la vie d’un pilote.

L’élève aura préalablement abordé l’ensemble du programme concernant l’utilisation de l'avion en situation normale, anormale et d’urgence.

La complicité du binôme élève/instructeur est fondamentale et permettra à l'élève d'atteindre progressivement un niveau de compétence satisfaisant en vue de son premier vol seul à bord.

LM - Sur quoi fondez-vous votre enseignement pour motiver les élèves?

MI - Les élèves n’ont pas spécialement besoin d’être motivés dans le sens où ils pratiquent cette activité comme activité de loisirs ; ils débordent d enthousiasme avant même d'effectuer leur premier vol.

Cependant, la formation au PPL reste un apprentissage avec un travail à fournir en particulier pour préparer la théorie. Celle ci est toute aussi importante que la pratique car elle permet de comprendre les principes du vol, le fonctionnement des systèmes et leur utilisation mais aussi l’environnement extérieur dans lequel nous sommes amenés à évoluer.

Tout cela est introduit, étudié et expliqué progressivement tout au long du cursus.

INTERVIEW  A’ MATTHIEU ISNARD, CHEF PILOTE DANS L’AEROCLUB D’ANTIBES - VIDEO A' LA FIN DE L'ARTICLE
INTERVIEW  A’ MATTHIEU ISNARD, CHEF PILOTE DANS L’AEROCLUB D’ANTIBES - VIDEO A' LA FIN DE L'ARTICLE

LM - Quel est le pourcentage d'étudiants qui sont en mesure de surmonter l'examen de pilote privé ?

MI - La formation et l'examen du PPL est accessible à tous, je dirai presque sans exception. En s'en donnant un peu les moyens, toute personne motivée est capable d'y arriver. Les quelques personnes qui malheureusement s’arrêtent en cours de formation sont pour la plupart celles qui n’ont pas réellement le temps de s’investir (souvent à cause du travail ou des études).

LM - Quel parcours et combien d'heures un pilote privé doit il faire pour devenir plus tard pilote professionnel?

MI - Les formations pour devenir pilote professionnel sont dispensées dans des organismes approuvés par la DGAC et dépendent de l'expérience aéronautique du candidat. Dans tous les cas, le titulaire d'une licence de pilote professionnel CPL aura suivi un enseignement théorique conséquent orienté sur différents sujets tels que la mécanique du vol, la météo, la navigation, etc.. et totalisera en pratique entre 150 et 200 heures de vol.

Commencer dès le plus jeune âge par la formation au PPL est un bon début pour ceux qui envisageraient de faire carrière plus tard.

MERCI CHEF !

Partager cet article

Repost0
2 octobre 2016 7 02 /10 /octobre /2016 07:47
GUSTAV TAMBA - (c) Luigi MATTERA - RM

GUSTAV TAMBA - (c) Luigi MATTERA - RM

 5ème MONACO BOXING CHALLENGE

5ème MONACO BOXING CHALLENGE

Dopo il controllo del peso dei 6 pugili professionisti , mezzogiorno di venerdi 30 settembre nel salone World Class, della vicina Cap d’Ail confinante col Principato di Monaco, i dilettanti , molto più numerosi per il numero di incontri (10) a loro dedicati, hanno espletato la medesima prassi nella sala dell’Espace Léo Férré di Fontvieille in Monaco alle 17, un paio di ore prima d’inizio della serata sportiva.

Il programma concordato dall’organizzazione ASM boxe, presieduta da Andrei Micallef , e da Laurent Puons, presidente della Fédération Monégasque de Boxe, ha sviluppato una interessante selezione di ottimi combattenti franco-monegaschi che hanno affrontato in dieci incontri una non meno coriacea selezione di boxeurs italiani, quelli dilettanti nella prima parte della serata e, dopo l’ entracte dedicata al ristoro, tre incontri professionisti conclusasi con un « knock-down » nei super-medi di Gustav Tamba (ASMLL Fréjus) inflitto all’italiano Filippo GALLERINI, ufficializzato dall’attento arbitro internazionale monegasco Jean-Robert Lainé malgrado le proteste del boxeur che desiderava continuare l'incontro..

Luigi MATTERA (c) Foto ROYAL MONACO

Après avoir vérifié les poids de 6 boxeurs professionnels, le vendredi 30 septembre à midi dans la salle World Class de Cap d'Ail à proximité de la confinante Principauté de Monaco, les amateurs, beaucoup plus nombreux par le nombre de combats (10) qui leurs étaient programmés, ils ont terminé le même parcours à 17h dans le hall Espace Léo Ferré de Fontvieille à Monaco, quelques heures avant le début de l'événement sportif.

Le programme approuvé par l'organisation ASM boxe, présidé par Andrei Micallef, et Laurent Puons, président de la Fédération Monégasque de boxe, a développé une intéressante sélection de beaux combattants franco-monégasques qui a fait face en dix rencontres à un choix aussi difficile de boxeurs Italiens, les amateurs dans la première partie de la soirée et, après l'entracte, aux trois rencontres professionnelles qui ont pris fin avec un "knock-down" dans la catégorie des super-moyens qui Gustav Tamba (ASMLL Fréjus) a infligé à l'italien Filippo Gallerini, officialisé pour sécurité de santé par l'arbitre international Monaco, Jean-Robert Lainé, malgré les protestations du boxeur.

L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò
L'arbitre international  Stéphane Nicolò

L'arbitre international Stéphane Nicolò

Partager cet article

Repost0
26 septembre 2016 1 26 /09 /septembre /2016 06:28
Yacht Club de Monaco news: Malizia et Pierre Casiraghi poursuivent leur progression
Yacht Club de Monaco news: Malizia et Pierre Casiraghi poursuivent leur progression

Malizia et Pierre Casiraghi poursuivent leur progression


Sotogrande, dimanche 25 septembre 2016 - Ils s’étaient alignés au départ avec la ferme intention de rester dans le top 5 au classement général provisoire de la saison 2016. C’est désormais chose faite. A l’issue de l’avant-dernière étape, qui se courrait ce week-end, à Sotogrande en Espagne, Pierre Casiraghi et son équipage de Malizia pointent à la 4e place sur les 11 équipages inscrits et confortent leur première place dans la catégorie « Armateur / barreur ».

Cette régate en Andalousie a été marquée par la domination sans conteste du team français de Norauto de Franck Cammas. Sur les 15 manches courues en quatre jours, l’équipage emmené par Adam Minoprio s’est imposé à dix reprises et remporte l’épreuve avec 20 points d’avance sur Team Tilt.

Petite déception toutefois pour le catamaran à foils du Yacht Club de Monaco, qui ne finit que 6e de cette étape, malgré une belle victoire de manche, une manche de 2e, de 3e et quatre de 4e… Preuve de tout le potentiel de cet équipage, nouveau venu dans la série, barré par Pierre Casiraghi et entouré de Sébastien Col, Boris Herrmann, Richard Mason et Alister Richardson.

« Pour notre première saison en GC32, c’est le métier qui rentre », confie Pierre Casiraghi. « Je dois continuer à progresser, notamment dans les phases de départ. J’ai la chance de naviguer aux côtés de coureurs très expérimentés et je dois être encore plus attentifs aux consignes de Seb ».

« Avec seulement un point d’avance sur les Suédois de Gunvor (5e), les Français de Team Engie (6e) et les Américains de Argo (7e), la dernière étape à Marseille (13-16 octobre 2016) s’annonce décisive et très disputée. Cela va être pour nous un vrai défi de pouvoir conserver cette 4e place, mais tel est maintenant notre objectif ».

En véritable passionné de Yachting, Pierre Casiraghi va rejoindre la baie de Pampelonne pour participer, dès mardi, aux Voiles de Saint-Tropez, où il barreraTuiga (1909), le vaisseau amiral du Yacht Club de Monaco. Pour l’occasion, il a convié certains membres de l’équipage de Malizia, pour leur faire découvrir la navigation à l’ancienne sur un 15 M JI, véritable bateau de course, qui certes ne vole pas, mais dont le niveau d’exigence est tout aussi comparable.

ISABELLE ANDRIEUX - YCM

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 19:30
5TH MONACO BOXING
5TH MONACO BOXING

Le 5ème Monaco Boxing Challenge se déroulera le Vendredi 30 septembre 2016 à l'espace Léo Ferré - Espace Polyvalent de Carrefour à partir de 19h00.

Programme en-cours d'élaboration.

Adresse espace Léo Ferré - Espace Polyvalent (Carrefour):
Les Terrasses de Fontvieille
25-29 avenue Albert II
MC 98000 Monaco

Pré-ventes des places au bar le Flashman situé 7 avenue Princesse Alice: à partir du lundi 19 septembre .

Ventes des places le vendredi 30 septembre à l'espace Léo Ferré - Espace Polyvalent à partir de 18h00.

Comment venir :

En voiture :
Stationnement conseillé au parking de Fontvieille (Centre Commercial), accès direct par escalator ou ascenseur (Niveau 2). Première heure gratuite.
En train :
A 5 mn de la Gare, à pieds.

Contact:

T: +377 93 10 40 68

M: 06 09 07 44 48

contact.fmboxe@gmail.com

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2016 4 01 /09 /septembre /2016 22:22
null http://surprise.ly/v/? PK0Hl0kWELE:0:0:0:100

Partager cet article

Repost0
22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 06:13
@Marian Chytka-YCM

@Marian Chytka-YCM

35e Copa del Rey (30 juillet-6 août 2016)

Malizia et Pierre Casiraghi, victorieux dans la catégorie propriétaire barreur, décrochent la 4e place à Palma

Palma de Majorque, samedi 6 août 2016. A l’issue des 12 manches disputées durant quatre jours de course, Pierre Casiraghi et son équipage de Malizia, remportent à Palma de Majorque, la victoire dans la catégorie propriétaire-armateur et décrochent au général la 4e place lors de l’Acte III du GC32 Racing Tour, face à un plateau très expérimenté de 10 concurrents. L’équipage français Norauto, emmené par Adam Minoprio, remporte l’épreuve espagnole.


« Je tiens vraiment à féliciter tout l’équipage de Malizia pour le travail réalisé ces dernières semaines. Nous sommes très contents de cette étape. On se souviendra de nos superbes batailles face à Argo. Aujourd’hui, les Suisses de Team Tilt, ont été les plus réguliers et les plus performants, avec deux victoires de manche et une deuxième place. Un résultat qui leur permet de nous ravir la troisième marche du podium, que nous occupions depuis trois jours. Bravo à eux et à Norauto pour leur performance. », a commenté Pierre Casiraghi, le barreur du bateau du Yacht Club de Monaco, entouré de Boris Herrmann, Richard Mason, Adam Piggott et de Rasmus Køstner.


En constante progression, les Monégasques se hissent à la 6e place du classement général provisoire du circuit, à seulement un tout petit point, derrière les Américains de Argo et les Suédois de Gunvor Sailing.


Prochain rendez-vous en Espagne, en Andalousie, sur la Costa del Sol, pour la GC32 Sotogrande Cup, du 22 au 25 septembre, avant-dernière étape du circuit.

YCM-ISABELLE ANDRIEUX

Partager cet article

Repost0
26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 06:15
Yacht Club de Monaco: Début de saison de Tuiga en Espagne

Semana Clásica de Puerto Sherry
(26-30 juillet 201
6)

Début de saison de Tuiga en Espagne

Monaco, lundi 25 juillet. Après une traversée de plus de 800‎ milles nautiques au départ de Monaco, Tuiga, le vaisseau amiral du Yacht Club de Monaco, est arrivé à Puerto Sherry en Espagne, port d’attache de son sister-ship Hispania, afin de prendre le départ de la troisième édition de la Semana Clásica de Puerto Sherry. Cette course de voiliers classique débutera dès le mercredi 27 juillet dans la baie de Cadix et va réunir les plus belles unités de tradition.

Cette régate revêt un caractère tout particulier, puisqu’elle donne également le coup d’envoi du 15 Meter Class Association Annual Trophy 2016. Ce circuit, organisé en collaboration avec Rolex, est réservé aux quatre derniers 15 M JI, qui naviguent encore aujourd’hui : Mariska (1908), Hispania (1909), The Lady Anne (1912) et Tuiga (1909).

Barré en Espagne par Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Yacht Club de Monaco, l’équipage du côtre aurique monégasque aura à cœur de défendre son titre obtenu l’an dernier après avoir ravi le trophée à Mariska, qui le détenait depuis deux ans. Rappelons qu’en 2014, la Semana Clásica de Puerto Sherry (organisée tous les deux ans), avait vu la victoire de Mariska (1909), à égalité de points avec Tuiga (1909). Aussi, la régate s’annonce aussi amicale qu’intense !

Isabelle Andrieux - YCM

Yacht Club de Monaco: Début de saison de Tuiga en Espagne

Programme (sous réserve de modifications)

Mardi 26 juillet

13h00-16h00 : présentation à la presse de la Semana Clásica de Puerto Sherry

Mercredi 27 juillet

13h00-16h00 : manche d’entraînement

17h00 : ouverture du village

21h00 : Cocktail de bienvenue pour les concurrents

Jeudi 28 juillet

13h00-17h00 : 1er jour de course

16h00 : Ouverture du Village

Vendredi 29 juillet

13h00-17h00 : 2e jour de course

16h00 : Ouverture du Village

Samedi 30 juillet

13h00-17h00 : 3e jour de course

16h00 : Ouverture du Village

17h00-19h00 : Remise des prix

Légendes photos :

Numéro 0240 : Tuiga (D3) en navigation aux côtés des trois derniers 15 M JI Mariska (1908), Hispania (1909), The Lady Anne (1912). Crédit photo : Guillaume Plisson

Numéro 03142 : Tuiga en navigation au près. Crédit photo : Carlo Borlenghi

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 19:46
(c) Pisapia - YCM

(c) Pisapia - YCM

M32 Mediterranean Series : une 3e place pour Guido Miani à domicile

Monaco, 24 juillet 2016 – Le deuxième Acte des M32 Mediterranean Series s’est achevé ce dimanche au terme de trois jours de régate. C’est la première fois qu’un tel évènement était organisé en Principauté, pour le plus grand plaisir des spectateurs, venus découvrir ces catamarans qui ont assuré le spectacle devant la nouvelle digue.


Avec un total de douze manches de 15 minutes chacune, les cinq M32 ont bataillé ferme pour viser le podium ; le format de course et la cadence imposée par l’enchaînement des courses offrent des régates très ouvertes.

L’équipage mené par Riccardo Simoneschi (Italia Sailing Team) remporte ce deuxième rendez-vous du circuit devant Richard Davies (Section 16), vainqueur à Porto Venere. Une belle victoire pour l’Italien, à l’initiative de la venue de cette série en Principauté : « Au-delà du simple résultat sportif, je suis ravi de cette semaine passée ici à Monaco. Comme je l’imaginais, les infrastructures du Yacht Club de Monaco sont vraiment adaptées pour accueillir notre série qui épouse parfaitement ce plan d’eau ».

Satisfaction également du côté monégasque, puisque Guido Miani (Neverland) termine troisième au général. « C’était fantastique de se retrouver ici à Monaco avec ce plateau de haut niveau ; certains concurrents par exemple viennent de la voile olympique. C’est un bateau vraiment très séduisant et plaisant à barrer. Le M32 a une nouvelle fois démontré qu’il pouvait naviguer dans tous types de temps. Vivement la prochaine étape !». Le troisième Acte se déroulera du 19 au 21 août à Riva del Garde.

Classement général final

1. Riccardo Simoneschi (Italia Sailing Team) 27 pts

2. Richard Davies (Section 16) 28 pts

3. Guido Miani (Team Neverland) 32 pts

4. Jacopo Plazzi (FCC Team) 35 pts

5. Hakan Svensson (Vikings) 59 pts

Informations et résultats : Site du Yacht Club de Monaco : www.ycm.org

Reçu par Isabelle Andrieux - YCM

(c) Pisapia - YCM

(c) Pisapia - YCM

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 06:15
Yacht Club de Monaco - M32 Mediterranean Series : six manches à tire-d’aile !
Yacht Club de Monaco - M32 Mediterranean Series : six manches à tire-d’aile !

Monaco, 22 juillet 2016 – C’est par un vent modéré de secteur Est que les cinq M32 engagés dans l’acte II des M32 Mediterranean Series ont enchainé les six manches du jour à un rythme soutenu.

Avec une durée de 15 minutes chacune, les courses ont demandé une grande concentration aux équipages. Une guerre des nerfs à laquelle Riccardo Simoneschi (Italia Sailing Team) et Richard Davies (Section 16) se sont livrés sans relâche pour le plus grand plaisir du public venu assister au show depuis la nouvelle digue.

C’est finalement le bateau italien Italia Sailing Team qui signe une première place au classement général provisoire, un point seulement devant les Suisses de Section 16. De quoi garantir le suspense pour le deuxième jour de régate.

Guido Miani (Neverland), seul concurrent monégasque en lice, pointe actuellement à la troisième place avec deux victoires de manche. Le membre du Yacht Club de Monaco reste au contact du duo de tête et a toutes ses chances pour revenir sur le devant de la scène. Suite des régates dès demain, samedi, à 13h30.

Classement général provisoire

1. Riccardo Simoneschi (Italia Sailing Team) 12 pts

2. Richard Davies (Section 16) 13 pts

3. Guido Miani (Team Neverland) 15 pts

4. Jacopo Plazzi (FCC Team) 22 pts

5. Hakan Svensson (Vikings) 28 pts

Programme des M32 Mediterranean Series

Samedi 23 juillet 2016

11h00 : Briefing des skippers (Quai Louis II)

13h30 : Premier signal d’avertissement - 7 manches de 17 minutes au programme

20h00 : Dîner de gala

Dimanche 24 juillet 2016
11h00 : Briefing des skippers (Quai Louis II)

13h00 : Premier signal d’avertissement - 7 manches de 17 minutes au programme

A l’issue des régates : Remise des Prix

Par Isabelle Andrieux - Yacht Club de Monaco

Photos (c) Andrea Pisapia

Yacht Club de Monaco - M32 Mediterranean Series : six manches à tire-d’aile !

Partager cet article

Repost0
20 juillet 2016 3 20 /07 /juillet /2016 06:58
L’explorateur Mike Horn de Monaco à Walvis Bay à bord du voilier Pangaea, puis à pied traverse la Namibie!
L’explorateur Mike Horn de Monaco à Walvis Bay à bord du voilier Pangaea, puis à pied traverse la Namibie!

Le Namib seul et à pied

Mardi 19 juillet - Après 4621 milles nautiques parcourus entre Monaco et Walvis Bay à bord de son voilier Pangaea, l’explorateur Mike Horn a troqué le volant d’un 4x4 Mercedes G class, et s’est lancé pour traverser les terres arides de la Namibie à pied.

Pendant plus d’un mois, Mike a voyagé à travers la Namibie, là même où est né son goût pour l’aventure. Pour ce retour aux sources, Mike était accompagné de journalistes et de photographes venus l’assister dans sa mission de sensibilisation du grand public à la protection de l’environnement et aux problèmes que rencontrent les populations locales.

A présent, c’est tout seul et à pied que Mike vient de partir pour traverser le désert du Namib en s’appuyant uniquement sur ce que la nature lui prodigue. L’aventurier se donne seize jours seulement pour atteindre la frontière de l’Angola depuis la côte. Soit 800 km à parcourir de Walvis Bay à Epupa Falls à travers le désert de Namib dans des conditions extrêmes, arides et hostiles.

« On ne grandit qu’en se mettant au défi, en repoussant nos limites, et en apprenant de la nature » a-t-il confié.

Pendant deux semaines, Mike Horn vivra comme la tribu des Himbas qui chassent et récoltent leur nourriture en observant et en adoptant les mêmes moyens que la faune sauvage de la Namibie.

L’Aventure, l’Environnement, et le Partage

La Namibie marque la première étape du tour du monde de Mike Horn via les deux pôles. Baptisée Pole2Pole, cette expédition a débuté à Monaco le 8 mai 2016 à bord de son voilier brise-glace de 35 mètres Pangaea. Tout au long de son voyage, l’explorateur veille à respecter trois piliers qui cimentent son périple et sur lesquels repose son succès : l’aventure, l’environnement et le partage.

Le Long de la Rivière Okavango

Une fois son parcours en solitaire accompli, Mike prendra la direction du delta de l’Okavango. Alimenté par la rivière, ce delta devient très rapidement un labyrinthe de marécages dans lesquels abondent la faune et la flore. A l’instar de son étape dans le désert, Mike ne survivra qu’avec ce qu’il trouvera sur son chemin jusqu’à l’embouchure de la rivière qu’il atteindra à la fois à la nage et en pirogue.

A travers les zones inondées, les aptitudes de survie de l’aventurier vont l’aider à se procurer de l’eau, à se ravitailler mais aussi à trouver un abri au sec afin de se protéger des animaux sauvages. Une fois le delta descendu, Mike se dirigera vers son pays d’origine à Cape Town en Afrique du Sud pour la troisième partie de son aventure. Cette étape mettra l’accent sur l’environnement et sur la protection des espèces de requins en voie de disparition.

Pour suivre son expédition : consultez son site web www.mikehorn.com

et suivez le hashtag #Pole2Pole sur ses réseaux sociaux

(Instagram : @MikeHornExplorer, Twitter : @ExploreMikeHorn, Facebook : Mike Horn)

Solo Crossing of the Namib Desert

After covering 5,318 nautical miles on his sailing yacht Pangaea from Monaco to Walvis Bay, the explorer Mike Horn left the wheel of the Mercedes Benz G Class 4x4 and has just embarked on a solo crossing on foot through the arid lands of Namibia.

For a month he drove through this hinterland, where he first got his taste for adventure, accompanied by writers and photographers in his ongoing quest to raise awareness of the environments and people he visits, and the problems they face.

It is now alone and on foot that he has set off for a 16-day solo crossing of the Namib desert, surviving solely off what nature provides.

Leaving from the coast and heading north towards the border of Angola, Mike Horn will cover over 800 km from Walvis Bay to Epupa Falls in the Namib’s hot and arid conditions. His aim is to live only from the scarce resources of this hostile environment, which has not seen any rain for the last 10 years, to survive and help him push through until his point of arrival.

You can only grow through challenging yourself, pushing your limits, and learning all there is to learn from nature”, says the explorer. For two weeks, Mike Horn will live like the Himbas, hunting and gathering his food by observing and adopting similar ways to those of the wildlife in Namibia.


Adventure, Environment and People

Namibia marks the first step of Mike Horn’s two-year circumnavigation of the world via both poles, an exploit he fittingly named the Pole2Pole expedition, which he started from Monaco on 8th May 2016 aboard his 35m icebreaker sailing yacht Pangaea. Every step along his journey embraces and combines the three fundamental pillars on which rest the success of Pole2Pole: adventure, environment and people.

Down the Okavango River

Once Mike accomplishes his solo crossing, his next step will take him from the dry desert to the wetlands of the Okavango Delta. Fed by the Okavango River, the delta becomes a maze of swamps abundant in wildlife and natural beauty.

Mike will, once again, survive on what this distinctive environment provides him with as he makes his way in a dug-out canoe down the river and through the maze of incomparable floodplains where it terminates. The adventurer’s survival skills will help him obtain fresh water and find dry shelters away from animals that would see him as prey. Once achieved, Mike will head down to his home country to Cape Town, South Africa, for the third part of his adventure that will have a more environmental focus on shark species protection.

To follow his expedition: www.mikehorn.com

And hashtag #Pole2Pole on social networks.

(Instagram: @MikeHornExplorer, Twitter: @ExploreMikeHorn, Facebook: Mike Horn)

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 18:20

Monaco Solar Boat Challenge

Du jeudi 14 au samedi 16 juillet 2016

Les Hollandais indétrônables !


Samedi 16 juillet 2016. Avec quinze équipes de six nationalités, le Monaco Solar Boat Challenge a mis en lumière tout le potentiel de l’énergie solaire. Organisé par le Yacht Club de Monaco avec le concours de l’Union Internationale Motonautique (UIM), ce rendez-vous est unique au Monde puisque c’est la première et seule course de racers propulsés par l’énergie solaire à se dérouler en pleine mer.

« La volonté du Yacht Club de Monaco est de promouvoir rassembler la nouvelle génération d’ingénieurs pour imaginer et construire le motonautisme de demain. Rappelons qu’il y a plus d’un siècle d’autres pionniers déjà venaient à Monaco présenter leurs nouvelles innovations en matière de motorisation sur des canots automobiles. Une tradition qui se perpétue aujourd’hui encore » a rappelé Bernard d’Alessandri, Secrétaire Général du Y.C.M. Dr. Raffaele Chiulli, président de l’UIM, de préciser : « A travers cet évènement, nous souhaitons promouvoir cette source d’énergie qui nous semble fondamentale pour le développement de notre sport et un avenir eco-responsable ».

A l’issue des trois jours de course, combinant une course d’endurance en flotte, un slalom chronométré et des duels, les équipes hollandaises Clafis Victron Energy Solar Boat Team et Dutch Solar Boat ont démontré leur suprématie, s’imposant pour la troisième année consécutive dans leur classe respective (open class et challenge A class).

International YCM Speed Record : record battu !

Autre temps fort de la semaine, l’International YCM Speed Record. Organisé en collaboration avec l’UIM, il s’agit d’un record de vitesse lancé, sur une distance d’un huitième de mille nautique. Vainqueur la semaine dernière du titre de champion du monde de la discipline lors de la World Cup organisée aux Pays-Bas, Clafis Victron Energy Solar Boat Team a également établi un nouveau record, avec une vitesse de 49,10 km/h soit 4,7 km/h de mieux qu’en 2015. « Nous sommes vraiment heureux de cette performance » a déclaré le pilote hollandais, qui reconnaît que la concurrence progresse. « Nous devons rester vigilants car, TU Delft Solar Team, deuxième lors de la World Cup, est de plus en plus rapide. Le niveau se resserre, ce qui pimente la compétition ».

Le solaire, entre ciel et mer

Alors que Solar Impulse s’apprête à se lancer dans la dernière étape de son tour du monde, les participants ont eu le privilège de visiter le Monaco Mission Control Center Solar Impulse d’où est orchestré le parcours de l’avion solaire du suisse Bertrand Piccard. Une opportunité unique pour la nouvelle génération d’ingénieurs venue s’inspirer de l’expérience de professionnels. La rencontre a par ailleurs donné lieu à des échanges de connaissances sur les différentes techniques et matériaux utilisés.

Recueillement

Cette troisième édition a tout de même été endeuillé par les évènements tragiques survenus le jeudi 14 juillet à Nice qui ont marqué tous les esprits. La parade, organisée le vendredi après-midi, a ainsi revêtu un caractère particulier et beaucoup plus solennel, en hommage aux victimes et à leurs familles. Ces étudiants d’universités internationales, qui incarnent la nouvelle génération, se sont montrés solidaires et ont renouvelé leur désir de construire, ensemble, un avenir meilleur.

Vripack Grand Prix : défi relevé !

En marge du Monaco Solar Boat Challenge s’est déroulé le Vripack Grand Prix auquel cinq lycéens du Lycée Technique et Hôtelier de Monaco ont participé. Un véritable challenge pour ces jeunes issus des filières MEI (Maintenance des Equipements Industriels) et ELEEC (Electronique, Energie, Equipement Communicant), qui ont réussi à construire leur bateau (fourni en kit par Vripack) assisté de leurs professeurs, en moins de cinq jours. « On est super contents d’avoir finir le bateau à temps… et en plus il navigue ! » se félicite Ossyanne, l’un des élèves. « C’est vrai que notre préoccupation principale était de voir le bateau flotter sur l’eau et en définitive, les résultats obtenus dépassent toutes nos espérances. C’est une aventure extraordinaire pour nous tous qui n’avons pas de connaissance spécifique dans le milieu du nautisme » a déclaré Pierre Borriglione, professeur d’électrotechnique.

Cap sur 2017 avec la Monaco Offshore Solar Race

Monaco occupe une place privilégiée en matière de Yachting, rassemblant tous les acteurs de ce secteur. Aussi, désireux d’associer la nouvelle génération d’ingénieurs avec les chantiers navals les plus prestigieux, le Yacht Club de Monaco a décidé de lancer en 2017 : la Monaco Offshore Solar Race. Une course offshore de 50 milles nautiques aller-retour entre Monaco et Cannes, qui sera courues par une nouvelle classe de bateaux solaires, la YCM Offshore Class, pouvant accueillir trois personnes à bord et dont les spécificités techniques ont été définies en collaboration avec l’UIM. « C’est une nouvelle étape dans le développement de notre rendez-vous monégasque. Les Open Class, par exemple, sont de véritables F1 des mers, qui ne cessent de progresser, comme en témoigne le nouveau record de vitesse, avec une marge de progression de plus de 10%. A travers la création de cette nouvelle classe (YCM Offshore Class), l’ambition est de combiner l’expertise des chantiers et la créativité de jeunes ingénieurs, pour construire ensemble les bateaux de plaisance de demain » a expliqué Ing. Marco Casiraghi, à l’initiative du projet.

Le rendez-vous est donc pris pour l’année prochaine avec le Monaco Solar Boat Challenge qui se

LEGENDE PHOTOS:

0435@CeciliaConterno : Défi relevé par le Lycée Technique et Hôtelier de Monaco, le bateau navigue
0784@CeciliaConterno : Participants du Monaco Solar Boat Challenge dans le port Hercule 0038@MCClic : la flotte du Monaco Solar Boat Challenge dans la Y.C.M. Marina
0862@CeciliaConterno : Clafis Victron Energy Solar Boat Team, piloté par Gerhard van der Schaar, vainqueur de l’édition 2016
0884@CeciliaConterno : Les spectateurs, venus découvrir ces libellules flottantes.

Informations et résultats : Site du Yacht Club de Monaco : www.ycm.org

Contacts Presse : Yacht Club de Monaco – Tél : (+377) 93 10 64 09 - E-mail : presse@ycm.org

Photos libres de droit disponibles sur demande.

Partager cet article

Repost0
18 juillet 2016 1 18 /07 /juillet /2016 13:27
(c) Franck Terlin

(c) Franck Terlin

(c) Franck Terlin
(c) Franck Terlin

Monaco Solar Boat Challenge
Thursday 14th July to Saturday 16th July 2016
Dutch unbeatable!
Saturday 16th July. With 15 teams from six nationalities, the Monaco Solar Boat Challenge has
shone a bright spotlight on solar energy. Organised by the Yacht Club de Monaco with support
from the UIM (Union Internationale Motonautique) this meeting is unique as it is the first and
only contest for solar-powered race boats to take place on the open sea.
“The Yacht Club de Monaco’s objective is to gather and promote a new generation of engineers,
encouraging them to imagine and build the boats of tomorrow. A reminder that just over a
century ago pioneers were beating a path to Monaco to present their latest developments in
combustion engine technology on powerboats. A tradition that still continues today,” said YCM
General Secretary, Bernard d’Alessandri. Dr Raffaele Chiulli, UIM President, adds: “With this
event we want to promote an energy source that seems to us to be fundamental to the future
development of our sport and an eco-responsible future.”
At the end of three days of competition combining a fleet endurance race, a timed slalom course
and one-on-one duels, the Dutch teams Clafis Victron Energy Solar Boat Team and Dutch Solar
Boat proved their supremacy, winning in their respective classes (Open Class and A Class) for
the third year running.
International YCM Speed Record smashed!
Another highlight was the International YCM International Speed Record, organised in
collaboration with the UIM (Union Internationale Motonautique) over a distance of one eighth
of a nautical mile.
Winner of last week’s World Champion title in the discipline at the World Cup held in the
Netherlands, Clafis Victron Energy Solar Boat Team set a new top speed of 49.10km/h, beating
its own record set in 2015 by 4.7km/h. “We are delighted with the result,” said Gerhard van der
Schaar, the Dutch driver, who recognises that the competition has improved. “We must keep on
our toes as TU Delft Solar Team, second at the World Cup, is getting faster and faster. The
level is close and that really spices up the competition.”
Solar in the sky and at sea
As the Solar Impulse prepares for the last stage in its circumnavigation, participants had the
privilege of a guided tour of the Solar Impulse Monaco Mission Control Centre from where the
Swiss Bertrand Piccard’s solar plane’s epic journey is being orchestrated. A unique opportunity
for this new generation of engineers to learn from the experience of professionals and there was
much discussion on the different techniques and materials employed.
Pause for reflection
The third edition was inevitably overshadowed by the tragic events that took place in Nice on 14th July. The parade held on Friday afternoon was a sombre affair in homage to the victims and their families. These international university students who represent the new generation were keen to show their solidarity and reaffirmed their desire to build a better future together.
Vripack Grand Prix challenge overcome
Alongside the Monaco Solar Boat Challenge, the Vripack Grand Prix was underway with five high school students from Monaco’s Lycée Technique et Hôtelier taking part. It proved a tough challenge for the youngsters from the Industrial Equipment Maintenance and Electronic, Energy, Communication Systems’ streams who managed to build a boat (supplied in kit form by Vripack) in under five days supervised by their teachers. “We are thrilled that we finished the boat on time and even more so to be out there racing,” said a delighted Ossyanne, one of the students.
“It’s true that our main concern was to see the boat afloat, and in the end the results exceeded our expectations. It has been an extraordinary adventure for all of us who do not have any specific knowledge of boats,” said Pierre Borriglione, their electrical engineering teacher.
On course for 2017 with the Monaco Offshore Solar Race
Monaco occupies a privileged position in yachting as it brings together all those involved in the sector. Keen to unite the new generation of engineers with the most prestigious shipyards the Yacht Club de Monaco is launching a new challenge in 2017: the Monaco Offshore Solar Race. This will be a 50 nautical mile offshore race for a new class of solar-powered boats that can accommodate three people and for which the technical specifications have been drawn up in collaboration with the UIM. “This is a new stage in the development of our meeting here in Monaco. The Open Class boats for example are the Formula Ones of the sea which continue to progress as proven by the new speed record, an increase of more than 10%. With this new class (YCM Offshore Class), the ambition is to combine the expertise of boatyards with the creativity of young engineers to build together the leisure boats of tomorrow,” explained the engineer Marco Casiraghi, instigator of the project.

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 13:50
(c) Sidney Guillemin

(c) Sidney Guillemin

(c) Sidney Guillemin
(c) Sidney Guillemin

24e édition du Challenge Inter-Banques – Trophée ERI

Victoire de CFM Indosuez

Dimanche 3 juillet 2016 - Organisé à l’initiative du Yacht Club de Monaco, avec le soutien de ERI et sous le haut patronage de l’Association Monégasque des Activités Financières (AMAF), la 24e édition du Challenge Inter-Banques - Trophée ERI a réuni une dizaine d’établissements bancaires et financiers de Monaco et de la Côte d’Azur. Une opportunité rare pour les professionnels du secteur de pouvoir se retrouver chaque année et d’échanger, le temps d’un week-end, avec leurs confrères et ERI, l’éditeur du progiciel bancaire OLYMPIC Banking System.

Un week-end estival, placé sous le signe de la convivialité et du sport, avec un petit parcours côtier le samedi et une régate en baie le dimanche, à bord de J/70, voiliers mis gracieusement à disposition par le Y.C.M. et par les membres de la J70 Monaco Class Association de Monaco. La particularité de ce challenge étant d’être exclusivement réservé à des banquiers et sociétés financières, amateurs de yachting, qui bénéficient gracieusement des installations de la Section Sportive du Y.C.M. pour découvrir le J/70 et préparer cette régate durant les semaines qui la précédent.

Déjà vainqueur la veille de la course côtière entre Monaco et Cap d’Ail (où est organisé le traditionnel déjeuner à la plage de La Mala), l’équipage de CFM Indosuez s’impose au général, après avoir également décroché aujourd’hui une troisième place lors de la régate en baie.

Barclays, habitué du Challenge et le plus régulier sur les deux jours, décroche la deuxième place devant GFG Monaco. Nouveau venu dans le Challenge, ce groupe financier a créé la surprise en remportant la dernière manche.

Tous se donnent d’ores et déjà rendez-vous pour la 25e édition. Un quart de siècle ça se fête !

par Yacht Club de Monaco

Partager cet article

Repost0
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 06:34
S.A.S. LA PRINCESSE CHARLENE PARTICIPE AU "INTERNATIONAL PADDLE RALLYE"
S.A.S. LA PRINCESSE CHARLENE PARTICIPE AU "INTERNATIONAL PADDLE RALLYE"

LE 25 JUIN 2016 LE RALLYE « INTERNATIONAL PADDLE “ A VU LA PARTICIPATION DE 200 EQUIPES AU DEPART DE LA PRINCIPAUTE' DE MONACO (LARVOTTO) POUR PASSER AU LARGE DE ROQUEBRUNE CAP-MARTIN ET MENTON ET COMPLETER LE PARCOURS NAUTIQUE , SANS ARRET, LA FRONTIERE AVEC L’ITALIE. LA PRINCESSE CHARLENE DE MONACO AVEC SON FRERE GARETH , QUI FETAIT LE JOUR MEME SON ANNIVERSAIRE DE 34 ANS, ONT PARTICIPE' MONTRANT EN AVANT LA PERSEVERANCE DE L’EFFORT A' GRAND SUCCESS ! LE PRINCE LES A RECU A' BRAS GRAND OUVERT!

Il 25 giugno il Rallye " INTERNATIONAL PADDLE " ha visto la partecipazione di 200 squadre al via dal Principato di Monaco (Larvotto) per passare al largo del litorale di Roquebrune – Cap- Martin e Mentone, completando il percorso al confine con l’Italia. S.A.S. la principessa Charlène di Monaco ed il fratello Gareth che celebrava i 34 anni lo stesso giorno, hanno partecipato con straordinaria perseveranza nello sforzo e sono stati accolti all’arrivo dal Principe Alberto II a braccia aperte!

Luigi MATTERA (c) ROYAL MONACO

Photo (c) Claudia ALBUQUERQUE

 
LLAASS AU FESTIVAL TV DE MONACO
LLAASS AU FESTIVAL TV DE MONACO
LLAASS AU FESTIVAL TV DE MONACO
LLAASS AU FESTIVAL TV DE MONACO
LLAASS AU FESTIVAL TV DE MONACO
LLAASS AU FESTIVAL TV DE MONACO
LLAASS AU FESTIVAL TV DE MONACO

LLAASS AU FESTIVAL TV DE MONACO

Partager cet article

Repost0
26 juin 2016 7 26 /06 /juin /2016 16:03
Photo: LGCT / Stefano Grasso

Photo: LGCT / Stefano Grasso

Le Prince Albert II de Monaco accompagné de sa nièce Charlotte Casiraghi, a remis la coupe au vainqueur du ' Longines Global Champions Tour Grand Prix 2016‘ de Monte-Carlo, l’Italien Emmanuele Gaudiano et son Cheval Caspar 232, le Samedi 25 Juin.

Le Prince Albert II de Monaco accompagné de sa nièce Charlotte Casiraghi, a remis la coupe au vainqueur du ' Longines Global Champions Tour Grand Prix 2016‘ de Monte-Carlo, l’Italien Emmanuele Gaudiano et son Cheval Caspar 232, le Samedi 25 Juin.

JUMPING:GLOBAL CHAMPIONS TOUR - GRAND PRIX PRINCE DE MONACO

Les Italiens étaient en forme, le soir de samedi 25 juin, lors du Longines Global Champions Tour Grand Prix du Prince de Monaco presented by Sapinda Holding BV. On pouvait sentir que l’Italie n’est pas très loin du rocher princier à entendre les encouragements du public pour les deux Italiens de l’épreuve Emanuele Gaudiano et Piergiorgio Bucci qui terminent sur les plus hautes marches du podium respectivement premier et deuxième.

Associé à son étalon gris de 10 ans, Caspar 232, Emanuele Gaudiano remporte à Monaco son premier Grand Prix sur le circuit Longines Global Champions Tour. Une victoire à la saveur particulière, la partageant avec un cheval qu’il a lui-même construit depuis ses trois ans : « Nous l’avons acheté très jeune, et je l’ai formé au fur et à mesure des années dans les épreuves jeunes chevaux, jusqu’à aujourd’hui. Il a été classé quelques fois en Grand Prix 5* déjà, mais c’est le premier Grand Prix qu’il gagne ! Plus l’épreuve avance, plus il devient facile et disponible, même si ici, la piste ne lui convient pas forcément. Ce soir il a fait un travail formidable, il est parfait ! ». L’Italien est un habitué des podiums, il se classait d’ailleurs troisième l’année dernière lors de la même étape.

JUMPING:GLOBAL CHAMPIONS TOUR - GRAND PRIX PRINCE DE MONACO
JUMPING:GLOBAL CHAMPIONS TOUR - GRAND PRIX PRINCE DE MONACO

Avec pas moins de quinze cavaliers sans-faute en première manche, parmi lesquels neuf réaliseront le double sans-faute leur permettant de s’élancer dans le barrage, le Longines Global Champions Tour Grand Prix du Prince de Monaco by Sapinda Holding BV nous a offert de très beaux moments de sport. Une troisième manche comme on les aime, avec un public vibrant à chaque frôlement de barre, et survolté à chaque passage de cavalier défiant le chronomètre du leader, Emanuele Gaudiano (36,64 sec). L’autre italien de la compétition, Piergiogio Bucci, en selle sur Casallo Z a créé la surprise en réalisant sa meilleure performance en cinq étoiles, concluant son tour en 37,37 secondes juste derrière son compatriote. Rolf-Göran Bengtsson et son fidèle Casall Ask complètent le podium (37,95 sec). Habitué des bons résultats sur ce circuit, cette troisième place permet au Suédois d’ajouter des points à son compteur et rester dans la course pour remporter le Longines Global Champions Tour.

L’Allemand Christian Ahlmann, auteur d’un 4 points avec Colorit, garde la tête du classement provisoire du LGCT avec 50 points d’avance, mais la concurrence se fait rude : « ce serait bien d’avoir une ou deux victoires dans les prochaines étapes. C’était encore un très beau barrage ici à Monaco, mais j’aimerais bien en faire partie la prochaine fois », blaguait-il. Ses concurrents sont prévenus pour la prochaine étape, le Longines Paris Eiffel Jumping qui se tiendra du 1er au 3 juillet sur la Plaine des Jeux de Bagatelle. Mais avant cela, les cavaliers et le public monégasque ont rendez-vous demain à 13h15 pour la très attendue Global Champions League, nouvelle épreuve par équipe du circuit.

JUMPING:GLOBAL CHAMPIONS TOUR - GRAND PRIX PRINCE DE MONACO

Les Italiens étaient en forme, lors du Longines Global Champions Tour Grand Prix du Prince de Monaco.

 

Top Ten - LGCT Grand Prix du Prince de Monaco presented by Sapinda

 
 
 

1. Emanuele Gaudiano // Caspar 232

2. Piergiorgio Bucci // Casallo Z

3. Rolf-Göran Bengtsson // Casall ASK

4. John Whitaker // Ornellaia

5. Christina Liebherr // L.B. Eagle Eye

6. Janne-Friederike Meyer // Chuck 27

7. Cassio Rivetti // Coleman

8. Nicola Philippaerts // Bisquet Balou C

9. Jerome Guery // Alicante

10. David Will // Mic Mac du Tillard

(c) Photo RB PRESSE

 
JUMPING:GLOBAL CHAMPIONS TOUR - GRAND PRIX PRINCE DE MONACO
JUMPING:GLOBAL CHAMPIONS TOUR - GRAND PRIX PRINCE DE MONACO
JUMPING:GLOBAL CHAMPIONS TOUR - GRAND PRIX PRINCE DE MONACO

Partager cet article

Repost0
22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 08:14
Le traditionnel Cocktail des Membres 2016 au Yacht Club de Monaco
Le traditionnel Cocktail des Membres 2016 au Yacht Club de Monaco

Cocktail des Membres 2016 :
le Y.C.M. et son été « haut de gamm
e »

Monaco, le mardi 21 juin – C’est à l’occasion de son traditionnel cocktail d’été, que toute la famille du Yacht Club de Monaco était réunie sous la présidence de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco, entouré de plus de 1.000 membres.

Une soirée, qui a permis d’accueillir officiellement une trentaine de nouveaux membres et qui s’est poursuivie tard dans la nuit, avec différentes ambiances musicales qui ont animé les ponts du bâtiment pour célébrer la Fête de la Musique.

« Il y a deux ans déjà, le 21 juin 2014, nous vivions ensemble un moment historique, avec l’inauguration de ce nouveau bâtiment. En ce jour, permettez-moi d'avoir une pensée pour mon père, le Prince Rainier III. En véritable visionnaire, il avait rêvé ce nouveau vaisseau-amiral, anticipant très tôt déjà, la nécessité de construire un outil de marque au service de notre Principauté et de son rayonnement. Notre Club, envié de tous, est ainsi devenu une vitrine du yachting et une escale de choix pour les armateurs », a déclaré S.A.S. le Prince Albert II. L’occasion pour le Président du Y.C.M. de partager sa vision de l’avenir du Club et de présenter les événements à venir.

Préparer le Yachting de demain…

S.A.S. le Prince Souverain a tenu à saluer son neveu Pierre Casiraghi, à l’initiative du projet Malizia, un monocoque nouvelle génération à foils, qu’il barre désormais sur le GC32 Racing Tour où s’affrontent les meilleurs équipages internationaux. « Un rêve devenu réalité, qui fait de notre Club, le premier et le seul représenté sur ce circuit européen ». Avec leur capacité à décoller et à atteindre des vitesses importantes, ces bateaux incarnent l’avenir de la navigation. Après une première étape organisée à Riva del Garda (26-28 mai), Pierre Casiraghi et son équipage prendront de nouveau la route de l’Italie, direction Malcesine pour la deuxième régate (7-10 juillet).

Par ailleurs, et « toujours dans le souhait constant de se renouveler, nous accueillerons, pour la première fois, une étape des M32 Mediterranean Sailing Series. Ces bateaux feront le spectacle, du 22 au 24 juillet, avec un format de course très séduisant, qui se déroulera au plus près de la côte ».

Après avoir annoncé que le Yacht Club de Monaco venait d’obtenir la certification ISO14001, S.A.S. le Prince Albert II n’a pas manqué de soutenir son ami Bertrand Picard et son projet Solar Impulse, actuellement en vol au-dessus de l’Atlantique.

De technologie solaire, il en sera de nouveau question du 14 au 16 juillet, avec le Monaco Solar Boat Challenge, une course de racers propulsés par l’énergie solaire, construits et pilotés par de jeunes ingénieurs. « C’est un rendez-vous que nous avons à cœur de développer. Quoi de plus enrichissant que d’encourager ceux qui construiront le monde de demain. A nous de leur montrer la voie, les pousser à croire en leur rêve, et les convaincre qu’ils ont la possibilité de repousser les frontières pour changer le monde ».


Construire un avenir commun…

Un discours dédié aux membres du Y.C.M. mais également aux professionnels du secteur.

« Notre univers, celui du yachting, est en pleine mutation. Une évolution qui nécessite une implication de tous les acteurs qui le composent. Le succès, qui a couronné le premier rendez-vous du Cluster « Yachting Monaco » (NDLR : 8 juin 2016 en présence de plus de 200 acteurs) est une réelle satisfaction. Ce regroupement de professionnels, installés en principauté, échange et mène des réflexions sur les enjeux et problématiques propres à cette industrie.

Je tiens également à saluer la réussite de « La Belle Classe Academy », notre nouveau centre de formation, destiné à nos membres armateurs et plaisanciers, ainsi qu’aux professionnels. C’est avec une joie non-dissimulée que je constate la concrétisation de ces deux projets, que j’avais annoncé il y a deux ans ».

Par ailleurs, en cette journée de fête de la musique, S.A.S le Prince Souverain a dévoilé que : « le Club créera une nouvelle fois l’événement, avec la venue de Sir Elton John, pour un concert privé ».

Place à la Fête de la Mer, samedi 25 juin

En attendant, et en collaboration avec l’ensemble des institutions monégasques, le Yacht Club de Monaco invite tous les plaisanciers à venir participer à la Fête de la Mer, ce samedi 25 juin, en l’honneur de Saint-Pierre, le patron des pêcheurs.

Toutes les unités, à voile ou à moteur, de moins de 18 mètres, sont conviées à la grande parade qui partira du Musée Océanographique, dès 10h00. Pour sa première sortie officielle de la saison, Tuiga, le vaisseau-amiral du Club, se joindra à la fête. Tout au long de la journée, de nombreuses activités nautiques seront également proposées sur inscriptions.

Fidèle à sa réputation et en véritable animateur du port, le Club promet un été riche en émotions, autour de sa devise : « un Esprit, une Equipe, un Club ».

(c) Yacht Club de Monaco *Isabelle Andrieu

Le traditionnel Cocktail des Membres 2016 au Yacht Club de Monaco
Le traditionnel Cocktail des Membres 2016 au Yacht Club de Monaco
Le traditionnel Cocktail des Membres 2016 au Yacht Club de Monaco
Le traditionnel Cocktail des Membres 2016 au Yacht Club de Monaco
Le traditionnel Cocktail des Membres 2016 au Yacht Club de Monaco
Le traditionnel Cocktail des Membres 2016 au Yacht Club de Monaco
Le traditionnel Cocktail des Membres 2016 au Yacht Club de Monaco

Partager cet article

Repost0
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 15:34
EVOLUTION DES COURSE EN F1 PAR JEAN-PIERRE JARIER

Pendant les années 30, les courses automobiles donnaient lieu à un mélange parfois difficile à comprendre entre le championnat pilotes et le championnat  constructeurs.

Dans l’après guerre, la FIA décida d’organiser la course automobile d’une façon plus simple en créant un championnat «pilotes F1» et un championnat «constructeurs» (sport prototype). La F1 deviendrait proche d’une formule monotype avec un budget d’écuries raisonnable permettant aux jeunes pilotes de participer facilement aux courses, et le proto se trouverait être le terrain d’affrontement des constructeurs avec les pilotes de F1 au volant.

Financièrement et sportivement, la formule 1 connaîtrait alors un succès mondial et le championnat «constructeurs» le lustre de son passé.

Tout cela semblait évident aussi bien pour les pilotes que pour les constructeurs.

Comme vous le savez sans doute, tout cela s’est brutalement interrompu aux début des années 70 et l’exact contraire s’est produit.

Deux championnats dans la même formule et interdiction aux pilotes de F1 de conduire en proto sont la nouvelle norme.

 

Ce n’était donc qu’un rêve.

 

Jean-Pierre JARIER

 

Jean-Pierre JARIER

Partager cet article

Repost0
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 06:32
 Le 3ème Monte-Carlo Fighting Masters

Cécile Gelabale et Claude Pouget présentent le 3ème Monte-Carlo Fighting Masters » qui se tiendra au Stade Louis II (salle omnisports Gaston Medecin) le vendredi 24 juin 2016 à 19h sous le Haut Patronage de Son Altesse Sérénissime le Prince ALBERT II de Monaco. Cécile GELABALE est membre du Comité d’Honneur et Vice-Présidente des Fédérations Monégasques de Muaythaï, KickBoxing, Krav-Maga, Wushu et disciplines associées ainsi que de l’Académie Internationale d'Arts Martiaux de Monaco. Claude PUGET est le Directeur Général de cet événement, organisé, avec le soutient de la Principauté de Monaco, par l'Académie Internationale d'Arts Martiaux de Monaco

 Le 3ème Monte-Carlo Fighting Masters

Les organisateurs du 3ème Monte-Carlo Fighting Masters seront partenaires de « Peace and Sport », l’organisation pour la Paix par le Sport » et « Amitiés Sans Frontières Internationale » auxquelles seront reversés 10% des recettes de la billetterie contribuant ainsi à permettre à ces organismes internationaux monégasques de mener à bien une action caritative de leur choix.

9 COMBATS POUR 9 CHAMPIONNATS DU MONDE DE KICK-BOXING !

Cette rencontre exceptionnelle verra la participation de 18 athlètes, légendes, stars, champions du monde ou d’europe, de différentes nationalités (français, italiens, russes, belge, biélorusse, serbes, suédois, kyrgyz), qui s’affronteront dans 9 combats, de différentes catégories de poids (lourd léger, super moyen, moyen, superwelter, notamment), pour l’attribution de 9 titres de champions du monde de la prestigieuse "WAKO-PRO - World Association of Kick-boxing Organizations", en une seule soirée : une première mondiale !

Les Coupes de « Peace and Sport, l’organisation pour la Paix par le Sport » et d’Amitiés Sans Frontières Internationale seront attribués à l’un de ces champions.

Conférence de presse

Jeudi 23 juin à 12h00, Atrium du Casino de Monte-Carlo

Pesée des compétiteurs en public

Jeudi 23 juin 19h00, terrasse du Café de Paris

Monte-Carlo Fighting Masters - le 24 juin 2016 à 19 heures au Stade Louis II (salle Gaston Medecin)

Informations et Réservation en ligne :
www.mcfm.net ou dans les réseaux habituels : Fnac, Carrefour, etc.
Tel. 06 07 93 31 36

En Première mondiale !

KICKBOXING K1-RULES FULL-CONTACT

17 champions du monde

9 combats - 9 championnats du Monde Wako Pro

En 1 seule soirée !

 Le 3ème Monte-Carlo Fighting Masters

CHAMPIONNAT DU MONDE K1-RULES WAKO PRO

Poids super welter (-69,100kg)

5 rounds de 3 minutes

allazov c

Chingiz ALLAZOV

"Le Chinga"

Bélarus 23 ans - 1,80 m

CHAMPION DU MONDE K1 RULES WAKO PRO 2015
5 FOIS CHAMPION DU MONDE MUAYTHAI IFMA

189 combats
181 victoires (75 KO) - 8 défaites

 

 

CHAMPIONNNAT DU MONDE K1-RULES

Poids moyens (-75 kg)

5 rounds de 3 minutes

doumbe

 

Cedric DOUMBE

"Le Meilleur"

France -23 ans, 1,77 m

CHAMPION DU MONDE WKA 2014
CHAMPION DU MONDE FULL- CONTACT WKA

78 combats
  71 victoires (47 KO) - 6 défaites - 1 nul

VS

Jalovi

Ljubo JALOVI

Serbie, 26 ans - 1,86 m

CHAMPION DU MONDE WAKO 2011

94 combats
82 victoires (28 KO) - 11 défaites

 

CHAMPIONNAT DU MONDE K1-RULES WAKO PRO

52 kg (Bantam weight)

5 rounds de 3 minutes

meksen g

Anissa MEKSSEN

France- 27 ans - 1,68 m

CHAMPIONNE DU MONDE VWS
CHAMPION DU MONDE MUAYTHAI WPMF 2014
CHAMPION DU MONDE MUAYTHAI S1 2013
CHAMPION DU MONDE SAVATE FIS 2013

 

CHAMPION DU MONDE SAVATE FIS 2011
CHAMPION DU MONDE SAVATE FIS 2010
CHAMPION DU MONDE SAVATE FIS 2008
CHAMPION DU MONDE SAVATE UNIVERSITAIRE 2010

 

90 combats
87 victoires (dont 25 par KO) - 3 défaites

VS

gunnarsson d

Therese GUNNARSSON

"The Gun"

Suède 32 ans - 1,63 m

CHAMPION DU MONDE K1 RULES WAKO PRO

61 combats
41 victoires (dont 3 par KO) - 20 défaites

 

CHAMPIONNAT DU MONDE K1-RULES WAKO PRO

Poids welter (-66,800 kg)

5 rounds de 3 minutes

salvador

Dylan SALVADOR

France - 23 ans - 1,75 m

CHAMPION DU MONDE THAI-BOXING WAKO PRO 2014

55 combats
40 victoires (dont 13 par KO) - 14 défaites - 1 nul

VS

fedoseev

Aleksei FEDOSEEV

Kyrgystan 29 ans - 1,67 m

CHAMPION DU MONDE K1- RULES WAKO PRO 2014
CHAMPION DU MONDE WBKF 2012

145 combats,
127 victoires - (31 KO), 14 défaites, 5 nuls

 

CHAMPIONNNAT DU MONDE DE FULL-CONTACT WAKO PRO

-54,500 kg - Poids mouche

12 rounds de 2 minutes

ardissone j

Jérôme ARDISSONE

France - 28 ans - 1, 69 m

CHAMPION DU MONDE FULL-CONTACT WKA - 2014
CHAMPION DU MONDE FULL-CONTACT WKN - 2014
CHAMPION DU MONDE FULL-CONTACT WKN - 2013

87 combats
79 victoires (7 KO) - 6 défaites

VS

trifonov alex

Alexey TRIFONOV

Russie - 29 ans - 1,75 m

CHAMPION DU MONDE FULL-CONTACT WAKO 2015
CHAMPION DU MONDE FULL-CONTACT WAKO 201MPION DU MONDE FULL-CONTACT WAKO 2011

308 combats
273 victoires (63 KO) - 35 défaites

CHAMPIONNNAT DU MONDE K1-RULES

Poids lourd léger (-81,400 kg)

5 rounds de 3 minutes

tousch

Cédric TOUSCH

France - 27 ans - 1,90 m

CHAMPION DU MONDE WBC MUAYTHAÏ 2016
CHAMPION DU MONDE WFM K1 RULES 2014
CHAMPION DU MONDE IFMA MUAYTHAÏ 2012

146 combats
143 victoires (107 KO) - 1 défaite - 2 Nuls

VS

petrov d

Aleksandar PETROV

Bulgarie – 25 ans – 1,90 m

CHAMPION DU MONDE WAKO K1 Rules 2015

239 combats
209 victoires(11 K.O) – 29 défaites – 1 nul

CHAMPIONNNAT DU MONDE K1-RULES

Poids cruiser lourd léger (-85,100 kg)

5 rounds de 3 minutes

grossi greg

Gregory GROSSI

" The Sphynx "

France - 32 years old - 1,95 m

CHAMPION D'EUROPE K1 Rules WAKO PRO 2013
MEDAILLE DE BRONZE CHAMPIONNAT DU MONDE K1 Rules WAKO 2011

79 combats
69 victoires - 7 défaites - 3 nuls

VS

casella

Gabriele CASELLA

" Le Magnifique "

Italie - 22 ans - 1,88 m

CHAMPION DU MONDE WAKO K1-RULES 2015
CHAMPION DU MONDE WAKO K1-RULES 2012

65 combats
53 victoires (14 KO) - 6 défaites - 6 nuls

 

Programme susceptible de modifications

dtc   wakopro100         logo asf bas        logo AIAMM 125           logo peace and sport bas       logo kick bas     mairie

Copyright © Monte Carlo Fighting Masters 2016 - Created

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : ROYAL MONACO RIVIERA ISSN 2057-5076
  •  ROYAL MONACO RIVIERA      ISSN 2057-5076
  • : Royal Monaco Riviera web magazine fondé par Luigi MATTERA est le PREMIER site online de Monaco en presse écrite . Royal Monaco Riviera, il primo sito online del Principato divenuto cartaceo.ARTE, CULTURA, SOCIETA' della Riviera Ligure e Costa Azzurra!
  • Contact

Recherche